Poster un nouveau sujet   
Paige - Artémis, Zeus, Héra et moi.
Répondre au sujet



Invité

Paige - Artémis, Zeus, Héra et moi.

Mar 14 Avr - 19:06
Paige Evelyn Roberts
inscrivez ici la phrase ou citation de votre choix

Personnage inventé   Scénario (nom du créateur)
wanna know

who i really am ?
my face is Zooey Deschanel
Nom - Roberts.
Prénom(s) - Paige, Evelyn - mais elle déteste son deuxième prénom.
Âge - 31 ans
Naissance - 21.08.84, Londres, Angleterre.
Condition - moldu
Particularité - //
Classe sociale - Modeste.
Sexualité - Hétérosexuelle.
Statut - célibataire
Emploi, études - professeure d'histoire qui essaye inlassablement et sans aucun succès de finir sa thèse.



london & me, the story
A Londres Paige ne se sent pas chez elle. Pourtant, elle est née là-bas, a vécu à Londres, a fait ses études dans cette ville mais, rien y fait Paige ne trouve pas qu'il s'agisse de la ville qui lui convienne. Elle ne s'y sent pas mal pour autant – sauf quand elle a l'impression que quelqu'un la suit, sinon elle aurait depuis longtemps quitté les lieux. D'ailleurs, elle est partie pendant cinq ans mais ça c'est une autre histoire. En tout cas, elle connaît la ville Paige, les bonnes adresses comme les mauvaises, les rues calmes et les lieux déjantés. Elle adore se balader, flâner les cheveux dans le vent (qui lui volent sur le visage et se collent sur ses lèvres donc, finalement, beurk) mais elle adore le faire partout alors ça ne compte pas. Elle préfère les quartiers du centre au périphérique ; elle va toujours manger des crêpes près de St James et passe plus de temps dans les vieilles échoppes que dans les grands noms de la capitale. La Capitale, c'est comme ça que Paige appelle Londres, elle aime bien, ça sonne comme capitole.  


i've got a feeling
Utopique. Clairement, Paige est dingue. Enfin, c'est ce qu'on pourrait penser en discutant avec elle mais au fond c'est une brave fille. Elle ne prétend pas avoir toujours cru aux sorciers et avoir toujours su que ce monde magique existait depuis la nuit des temps, non, mais elle a toujours été convaincue qu'il existait des êtres différents, supérieurs. Leur nombre, leurs pouvoirs ça c'était plus flou dans son esprit mais maintenant tout s'est éclairé ; enfin, d'après elle. Pour Paige – et seulement pour Paige – les sorciers sont les lointains descendants (ou descendants directs) des dieux grecs. D'ailleurs, elle est certaine que lesdits dieux sont là aussi, comme sorciers, cachant leur réelle identité. Pourquoi ? Bonne question ! Paige veut absolument le découvrir – déjà parce qu'ils pourront l'aider à finir sa thèse – et elle mène une petite quête pour ça. Enfin bref ! Paige s'est donc levée un matin et a découvert que le monde magique existait . Le plus beau jour de sa vie. Enfin, avant de se rendre compte qu'ils ne se revendiquaient pas descendants des dieux grecs.... mais tant pis, Paige le leur ferra reconnaître ! Quand aux mangemorts... les enfants de Dionysos enfin ! Non en vérité Paige ne voit que ce qu'elle veut voir, alors, vous comprenez, oui elle sort de chez elle et voit que les choses changent à Londres.... Non, en fait non, elle ne le voit pas, elle ne voit que sa quête pour l'instant.

your secrets are safe
Paige parle deux langues : le grec moderne et le grec ancien. Mais si vous lui demandez de parler grec, sans aucune autre précision (parce que cela semble logique que vous sous-entendez grec moderne) Paige vous répondra en grec ancien, carrément plus classe ! | Un jour, l'année de ses vingt ans, Paige a passé une nuit dans une bibliothèque du plein centre de Londres. Elle faisait des recherches dans son coin et n'a pas vu l'heure passer ni entendue le responsable demander à tout le monde de partir... elle était bien embêtée et n'a plus remis les pieds dans cette bibliothèque. | Bien qu'elle ne soit pas toujours très bien vue par ses élèves les plus âgés Paige est généralement appréciée par les plus jeunes, une classe l'a d'ailleurs surnommée « madame arc-en-ciel » lorsque, pendant une année, Paige s'était mise à s'habiller de toutes les couleurs – comme quoi c'était bon pour le moral. | Paige a eu une otite très grave lorsqu'elle était petite. Elle détestait aller chez le médecin et, une fois, elle a attendu deux mois avant de prévenir ses parents. Depuis, elle entend mal de l'oreille gauche. | Est une fan de musique électro, elle peut passer des heures à en écouter, n'en déplaise à ses voisins qui viennent se plaindre assez fréquemment. Un jour, elle a acheté un casque, ça a changé la vie de tout l'immeuble. | Un jour une voyante lui a dit que les dieux grecs adoraient les endives et qu'ils parlaient et se confiaient plus facilement aux personnes détenant des endives. Dans l'heure, Paige a acheté une dizaine d'endives. Elle en a toujours chez elle ainsi que dans son sac. | Elle rêve d'élever des lézards. | Au lycée, une prof lui a mis un cinq en histoire sur l'Antiquité, jugeant qu'elle disait n'importe quoi. Cela n'a pas plu du tout à Paige qui, le lendemain a crevé les pneus de la voiture de sa prof. C'était ça aussi l'adolescence de Paige. | Tous les jeudis elle mange une pizza. | Elle a tous ses habits en trois exemplaires, pourquoi ? Ah, elle aime bien, allez savoir pourquoi.


Muggles

Les utopiques.

Pseudo - ambre.
Âge - 20 ans
Découverte du forum - PRD je crois. ^^
Un avis, vite fait - Ce forum est génial, il est drôle et c'est génial, je me répète ?  
Fréquence de connexion - 7/7 si tout va bien.
Le mot de la fin -  
Crédits - ici (gif & co)


Ça s'en va

premier chapitre
Mon enfance ? Attendez que je réfléchisse ! Je me souviens de la maison, petite mais chaleureuse, bienveillante même, les volets étaient bleus, on avait des pommes dans le jardin, un petit paradis dans une grande ville en fait ! Un étage, une grande cuisine, un tout petit salon avec une cheminée, des tableaux de partout, souvent des copies d’œuvres célèbres qui représentaient l'histoire – et après on se demande pourquoi je suis historienne... Oui, je m'en rappelle plutôt bien, remarquez mes parents n'ont jamais déménagé et vivent toujours cette maison, ça vient peut-être de là ! Enfin pour revenir à ce qui nous intéresse je n'ai pas énormément de souvenirs de mon enfance. Je courrais partout, j'étais joyeuse, je mettais des robes – rien de nouveau sous le soleil donc. Mes parents ? Adorables ! Surtout ma mère. Mon père... adorable aussi, mais moins, il était toujours grognon. C'était un historien aussi, spécialiste de l'époque médiévale qui, parfois, parle cet étrange dialecte qu'est la langue médiévale ; à table par exemple : con chis froumages est cras ! (comme ce fromage est gras, rien d’exaltant). A vrai dire, petite j'adorais ça, j'adorais tout ce qui sortait de l'ordinaire. Aujourd'hui, j'ai arrêté de rêver je ne crois plus qu'en la réalité, la réalité divine telle que les grecs l'ont perçue. Mais là encore, je me disperse dans mes propos.

J'ai grandi, je suis devenue une femme. C'est un peu rapide ? Bon, j'ai grandi, j'ai mûri, je suis allée en cours, j'ai crié, j'ai pleuré, j'ai ri, j'ai vomi, j'ai eu mes règles, je me suis cassée une jambe, et je suis devenue une femme. Mon enfance n'a pas été marquée par grand chose... Ah si, comment ai-je pu... ? Sacrilège ! Bref, revenons sur le moment où on m'a mis l’Iliade entre les mains. J'avais quinze ans, des grosses lunettes, des cheveux en bataille,  des gros boutons sur le visage et je m’ennuyais ferme pendant les vacances d'été pendant lesquelles ma mère m'avait forcé à lire un tas de bouquins qui ne me tentaient pas du tout. L’Iliade ne me tentait pas du tout, oui, j'ai honte, je vais être attachée sur le mont Caucase pour le reste de ma vie pour la peine. Enfin, j'étais donc en vacances et, au pif, j'ai ouvert l’Iliade. Coïncidence ? Je ne crois pas. Il y avait le premier tome d'Harry Potter aussi dans le lot mais, franchement, la couverture était bien trop laide pour que j'ouvre le bouquin ! Bref, je suis tout de suite tombée amoureuse de ce livre, ça a été la révélation de ma vie et, d'ailleurs, j'ai toujours senti qu'il y avait plus qu'une fiction là-dedans, que la vérité était présente entre les lignes. Je l'ai senti et j'ai su. C'était ma passion, ma première vraie passion, celle qui faisait battre mon petit cœur de pucelle plus vite que le vent. Voilà, vous savez tout sur ce moment exceptionnel de ma vie – à moins que vous ne vouliez vraiment connaître tous les détails comme comment j'étais habillée mais, entre nous, je ne m'en rappelle plus !


Et ça revient

second chapitre
Les années sont passées et j'ai mis les pieds à l'université, en histoire – forcément – et j'ai parcouru avec courage et bonne humeur ces cinq années de travail acharné. Il s'est passé un tas de choses pendant ce temps... ah la la ! Si vous saviez ! Avec mon père on s'engueulait tout le temps comme quoi j'avais mal choisi ma spécialité – l'Antiquité ! - monsieur pensait que seul le Moyen-Âge méritait d'être étudié ! Pfff, n'importe quoi. Il ne croyait pas en l'Antiquité grecque comme moi et ne comprenait donc pas mon intérêt pour cette période mais qu'importe, j'allais l'éclairer – et j'essaye toujours. Ma mère et bien... elle hochait la tête avec un air grave qui lui donnait l'impression d'être de cire. Mais j'adore ma famille et déjà à l'époque c'était le cas. Bref, j'ai réussi mes études – je vous aurais bien dit « avec brio » mais non, de loin non – sauf en histoire antique comme vous vous en doutez. Ma passion était là, tout le temps, et si la première année j'en parlais à tout va j'ai appris à me calmer et à garder ça pour moi. Trop de personnes me prenaient pour une folle – mais un jour ils regretteront et je serais acclamée. Alors, dans le secret de ma chambre je lisais des livres sur l'antiquité, des livres antiques etc. J'ai développé au cours de ma deuxième année un intérêt particulier pour la voyance. Je n'ai jamais prétendu lire l'avenir bien sûr – ce qui est parfaitement possible et j'y ai toujours cru, pas besoin d'attendre l'arrivée des sorciers pour ça ah la la ! - mais je me rendais – et je le fais toujours d'ailleurs – chez des voyantes. Je voulais savoir où et quand je pourrais rencontrer mes amis les dieux – parce que, oui, évidemment que cela va arriver. Les réponses furent différentes les unes des autres ; toutes ne perçoivent pas la même chose vous comprenez. L'une me dit qu'il fallait que je me rende dans un parc « rouge sang », l'autre qu'il fallait que je trouve l'entrée des enfers et une dernière qu'ils se trouvaient dans une prison faite d'or et de diamants. J'en ai donc déduis que tous les dieux ne se trouvaient pas au même endroit. Mais si certains sont dans ces endroits atypiques je suis sûre que d'autres se baladent toujours en liberté !

Après l'université j'ai commencé à enseigner dans un petit lycée de banlieue qui n'a pas tardé à me renvoyer tout en commençant ma thèse – qui est toujours d’actualité parce que j'ai changé plusieurs fois de référent. J'ai changé de lycée cinq fois jusque là, ça crée de nouvelles expériences dirons-nous. Là, ça fait trois ans que j'y suis et j'aime bien l'ambiance. Donc, entre la fin de mes études et aujourd'hui que s'est-il passé ? Deux, trois choses à vrai dire. D'abord, j'ai failli me marier. J'avais rencontré Ariston en dernière année à l'université et on avait sympathisé alors, voilà, cinq ans plus tard on a décidé de se marier... avant que je renonce. Franchement je ne pouvais pas, il était adorable malgré sa calvitie précoce mais, entre nous, croire aux extraterrestres ? Ha, ha, ha. Ce n'est pas possible. Je lui ai dit, il n'a pas aimé. Il a rétorqué que croire en les dieux grecs c'étaient encore pire. Ha, ha, ha. C'est bien plus logique franchement ! Alors voilà, je lui ai lancé sa bague à la figure – mais elle est tombée dans l’égout d'à côté, dommage pour lui elle avait coûté cher. Bon, fin de la digression. Maintenant le deuxième événement, septembre 2013, y'a plus de deux ans donc. Que dire que dire ? Les sorciers existent, voilà l'information qui a circulé. Les sorciers... des gens avec des pouvoirs magiques... comme les dieux grecs en somme ! Je n'avais pas vraiment lu Harry Potter (d'ailleurs je ne l'avais jamais lue du tout) mais, comme tout le monde, ce nom m'était familier. C'était malin leur truc, d'avoir caché leur existence mais en même temps d'avoir écrit un livre pour gagner plein d'argent ! Mais c'était encore plus malin de cacher à tout le monde – et encore aujourd'hui – qu'ils étaient les descendants des dieux grecs ! - voire les dieux en personne. Je l'ai tout de suite compris, pas besoin d'être devin pour faire le lien. J'avais toujours su qu'ils existaient alors cette histoire de sorciers... ça sentait l'arnaque à plein nez ! Cette nouvelle m'a donné de nouveaux horizons, de nouvelles visées. D'abord, il fallait que je trouve lise les livres – ce que je n'ai pas tardé à faire – et ensuite que je trouve un dieu ! Plus compliqué je le reconnais. J'ai hésité à laisser tomber mon boulot mais finalement non – pourquoi ? Une feuille de thé ! Je suis actuellement toujours en quête d'un dieu – j'avance mais, chut !, je ne vous dirais rien de plus sinon vous allez me piquer mes idées ! Vous croyez que je ne vous ai pas vus venir avec vos questions ? Bien sûr que si !


Dernière édition par Paige Roberts le Mar 21 Avr - 22:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t87-lux-the-robot-unicorn http://cut-the-rope.forumactif.org/t29-lux-et-toi-t-aimes-les-li
JOKER
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans

PROFESSION : doctorante & pianiste

INFLUENCE : 26

ARRIVEE : 01/02/2015

HIBOUX : 1904






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : moldu

Re: Paige - Artémis, Zeus, Héra et moi.

Mar 14 Avr - 19:13
Bienvenue parmi nous !
Je le redis, mais c'est un superbe choix d'avatar didonc. J'ai hâte de voir ce que tu vas nous faire ! Bon courage pour ta fiche I love you



Si ça fait si mal de se séparer, c'est parce que nos âmes sont liées. Peut-être qu'elles l'ont toujours été et le seront toujours. Peut-être que nous avons vécu mille vies avant celle-ci et que dans chacune d'elles nous nous sommes trouvés. Et peut-être que chaque fois nous avons été séparés pour les mêmes raisons. Ça veut dire que cet adieu est à la fois un adieu pour les dix mille ans passés et un prélude à ce qui va venir.
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Re: Paige - Artémis, Zeus, Héra et moi.

Mar 14 Avr - 20:01
Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t106-sixt-can-you-dance-like-a-hipogriff http://cut-the-rope.forumactif.org/t94-draco-malfoy-is-what-sixt
FUNAMBULE
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 20 ans

PROFESSION : serveuse au chaudron baveur quand elle ne va pas à l'université

INFLUENCE : 8

ARRIVEE : 13/04/2015

HIBOUX : 282






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : wizzgle né-moldu

Re: Paige - Artémis, Zeus, Héra et moi.

Mar 14 Avr - 20:20
Zooey Je suis folle d'elle depuis que je regarde New Girl, super choix d'avatar !
Bienvenue chez les fous et bon courage pour ta fiche What a Face


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARIONNETTE
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-trois ans.

INFLUENCE : 2

ARRIVEE : 10/04/2015

HIBOUX : 273






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier de sang mêlé

Re: Paige - Artémis, Zeus, Héra et moi.

Mer 15 Avr - 12:58
zoey !

bienvenue ici I love you
ton perso va envoyer du lourd !



STARING AT THE SUN.
il existe des horreurs dont on reste hanté. et des bonheurs qui nous marquent à jamais. ©️.mad love & mlle a.
absente du 2 au 25 juillet.
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Re: Paige - Artémis, Zeus, Héra et moi.

Jeu 16 Avr - 13:23
Merci à tous pour vos gentilles réponses I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t103-tu-suces-pour-un-kinder-pour-rien-apollo-melies http://cut-the-rope.forumactif.org/t77-c-est-pour-ca-qu-il-y-a-p
FUNAMBULE
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ans

PROFESSION : Etudiant en dernière année et palefrenier.

INFLUENCE : 48

ARRIVEE : 11/04/2015

HIBOUX : 455






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : wizzgle né-moldu

Re: Paige - Artémis, Zeus, Héra et moi.

Jeu 16 Avr - 13:56
Oh Zoey ! J'aime bien ! Bienvenue ici



~Here comes te sun~  
And I love anyway the shadow of your smile, with his so sweet peel ! He's a so nice guy… @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Re: Paige - Artémis, Zeus, Héra et moi.

Dim 19 Avr - 23:59
Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Re: Paige - Artémis, Zeus, Héra et moi.

Mar 21 Avr - 22:39
Merci à vous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t87-lux-the-robot-unicorn http://cut-the-rope.forumactif.org/t29-lux-et-toi-t-aimes-les-li
JOKER
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans

PROFESSION : doctorante & pianiste

INFLUENCE : 26

ARRIVEE : 01/02/2015

HIBOUX : 1904






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : moldu

Re: Paige - Artémis, Zeus, Héra et moi.

Mer 22 Avr - 11:05
J'ai tellement souri en lisant ta fiche Ton personnage est vraiment dingue, le coup des endives m'a achevée je crois ahaha. Sans compter l'ancien fiancé, franchement ils faisaient une belle paire hein, En tout cas comme je l'ai déjà dit lorsque tu postais en invitée, cette idée de personnage est absolument géniale et correspond en tout point à l'esprit du forum. Je vois d'ici venir différents scénarios pour impliquer ton personnage dans des intrigues, tu vas devenir notre nouvelle gourou, experte en sorciers mystiques Garde-moi un lien de côté, il y a vraiment moyen qu'on se fasse un petit truc fun avec nos deux perchées

Tout est bon, tu es validée I love you Je t'invite à aller recenser ton avatar ici ainsi que ton métier ici. Amuse-toi bien sur CTR



Si ça fait si mal de se séparer, c'est parce que nos âmes sont liées. Peut-être qu'elles l'ont toujours été et le seront toujours. Peut-être que nous avons vécu mille vies avant celle-ci et que dans chacune d'elles nous nous sommes trouvés. Et peut-être que chaque fois nous avons été séparés pour les mêmes raisons. Ça veut dire que cet adieu est à la fois un adieu pour les dix mille ans passés et un prélude à ce qui va venir.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

Re: Paige - Artémis, Zeus, Héra et moi.

Revenir en haut Aller en bas
 

Paige - Artémis, Zeus, Héra et moi.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'Hypertension Artérielle
» ARTÉMIS
» Paige ► Parfois, faire semblant d'être ce qu'on n'est pas, est beaucoup plus facile que d'admettre ce qu'on est.
» Tension artérielle élevée
» Les nouveaux types d'artéfacts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: GESTION :: Rejoindre l'aventure :: Les moldus de Londres
-