Poster un nouveau sujet   
how i met your husky - gabriel
Répondre au sujet
Voir le profil de l'utilisateur
MARIONNETTE
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-trois ans.

INFLUENCE : 2

ARRIVEE : 10/04/2015

HIBOUX : 273






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier de sang mêlé

how i met your husky - gabriel

Lun 27 Avr - 1:42
Where did I go wrong ? I lost a friend somewhere along in the bitterness and I would have stayed up with you all night, had I known how to save a life  Δ The Fray
how i met your husky
Dans le Londres moldu, Balthazar était toujours un peu tendu. Il se bridait totalement pour ne pas montrer ses pouvoirs et risquer d'être identifié comme sorcier. Bien que la révélation ait prouvé à la communauté moldue qu'une autre, bien plus incroyable, existait et fourmillait en parallèle, il n'était pas serein. Contrairement à certains autres sorciers, Balthazar arrivait plutôt bien à passer inaperçu parmi les moldus. Il savait se vêtir comme eux et connaissait beaucoup de choses à leur sujet, assez pour éviter d'être catalogué comme « loufoque ». Le travail qu'il occupait auprès de moldus aidait aussi. Il avait beaucoup de recherches à faire lorsqu'il lui fallait se déguiser et il avait appris aux côtés des serveurs, barmans et chanteuses les plus dérangés qu'il existe.

Il avançait en direction du parc Hyde Park. Il était tôt, très tôt, assez tôt pour qu'il ne ressente pas trop de stress en se baladant dans la ville. En réalité, Balthazar rentrait juste du travail. En raison d'un match de football de deux équipes Londoniennes très connues, le bar avait fermé plus tard qu'à l'ordinaire et il avait donc débauché en retard aussi. Il était épuisé et il lui tardait de s'affaler dans son lit. Mais pour cela, il devait revenir jusqu'à son appartement et il lui restait un bout de chemin à faire.
En arrivant aux abords de Hyde Park, Balthazar entendit les piaillements matinaux des moineaux et cela le fit sourire. A Poudlard, il en avait presque oublié qu'il existait d'autres plumés que les hiboux, chouettes et grands ducs. Ici, à Londres, il avait renoué un brin d'amitié avec les pigeons ronchons et les moineaux barjots. Les mains dans les poches, il remontait les épaules pour cacher son cou frileux dans son manteau et dans son écharpe rayée aux couleurs de Serpentard. Certaines choses méritaient d'être mises en avant et, puisque maints moldus étaient fans du monde sorcier depuis l'oeuvre d'Harry Potter, Balthazar était certain qu'on ne pouvait rien conclure de son écharpe.

Il entendit un aboiement dans le silence de l'aube et leva les yeux. Un peu plus loin, un garçon, blond comme les blés, était tiré brutalement par un husky surexcité. Ils se dirigeaient vers le parc, à n'en point douter, et le chien ne semblait vouloir perdre une seule seconde. Il profita d'ailleurs d'un poteau pour forcer le maître à lâcher la laisse et galopa en direction du parc. Il s'élança à travers la route goudronnée. Le feu était vert. Balthazar n'eut aucun mal à comprendre ce qui était sur le point de se passer. Ni une ni deux, sans réfléchir – et parce qu'il n'y avait, à cette heure-là, pas beaucoup de témoins – le jeune homme sortit sa baguette et lança le sort sans le prononcer : wingardium leviosa. Le chien s'éleva dans les airs et la voiture freina. Là où elle s'arrêta se trouvait l'animal une seconde plus tôt. Il y aurait eu un drame si Balthazar n'avait pas réagi. Mais il fallait maintenant être encore plus réactif : il déposa le chien à côté du poteau, sur le trottoir, et rangea sa baguette.

Il espérait être passé inaperçu. Mais il croisa le regard du garçon blond et il vit très clairement dans ses yeux qu'il l'avait vu. Lui, sa baguette, le sorcier.



   




STARING AT THE SUN.
il existe des horreurs dont on reste hanté. et des bonheurs qui nous marquent à jamais. ©️.mad love & mlle a.
absente du 2 au 25 juillet.


Dernière édition par Balthazar Camus le Jeu 21 Mai - 0:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t80-magie-vous-avez-dit-magie
REFRACTAIRE
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 25

PROFESSION : Agent d'entretien

INFLUENCE : 3

ARRIVEE : 12/04/2015

HIBOUX : 105






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : moldu

Re: how i met your husky - gabriel

Mer 29 Avr - 14:50




L'amitié du chien est sans conteste plus vive et plus constante que celle de l'homme, Montaingne

Gabriel φ Balthazar.


Ce matin là, Gabriel avait décidé de sortir sa chienne puisqu’il ne pourrait pas le faire l'après-midi à cause de ses horaires de travail qui avait été modifiées exceptionnellement pour la semaine. Alors, prenant son courage à deux mains, il s’était levé plus tôt que d'ordinaire, bien trop tôt d'ailleurs et s’emmitouflant dans pull et manteau, il était sorti. Et, comme à son habitude, il prit la direction d'Hyde Park. Il faisait frais, et le brouillard était encore présent.Il était six heures et demi du matin et pour la plupart des gens, le réveil n'avait pas encore sonné. Les rues étaient calmes. Seuls les oiseaux qui venaient de se réveiller et une ou deux voiture au loin, se faisaient entendre. Tout était calme. Enfin, presque car Loupa, la jeune husky d'un an et demi était surexcitée. Aboyant après des feuilles qui volaient lorsque le vent se mettait à souffler. Aboyant même parfois sur les rares passants qu'elle croisait.

Gabriel était pratiquement à Hyde Park. Et c'est là que sa boule de poil, décida d'en faire qu'à sa tête et tira un peu trop fort sur la laisse. Surprit par l'assaut, et encore un peu embué par le sommeil, Gabriel la lâcha. La chienne se mit à courir en direction de la route.

«  Loupa  ! Reviens ici, dépêche toi  !  »

Mais la chienne, aussi têtue qu'une mule en avait décidé autrement. Gabriel n'eut pas le temps de réagir que déjà, elle se trouvait sur la route et une voiture lui fonçait dessus. Deux ou trois secondes tout au plus et elle passerait sous les roues. Mais voilà que contre toute attente, Loupa s'éleva dans les airs, et en moins de temps qu'il faut pour apprendre à dire Quidditch, elle se retrouva sur le trottoir près du poteau. Gabriel cligna des  yeux, plusieurs fois même. Et là, il aperçut celui qui venait de sauver la petite chipie. Il l'avait vu, lui et... son bout de bois.

Après avoir récupéré sa chienne, Gabriel s’avança vers l'inconnu qui se trouvait à une vingtaine de mètres de lui. Il avait l'air jeune, début vingtaine peut-être, châtain ,avec de grands yeux noirs. Il était emmitouflé dans un manteau et une échappe rayé noir et vert émeraude.  Ils n'étaient qu'à quelques mètre l'un de l'autre. Peut-être deux ou trois tout au plus.

« Je... Merci d'avoir sauvé ma chienne, vraiment merci beaucoup. C'était très aimable à vous. »

Gabriel n'était pas très à l'aise face à cet homme. Il lui était reconnaissant, certes, Mais, en bon réfractaire qu'il était, il cherchait une explication rationnelle au faite que sa chienne s'était tout à coup élevée du sol et qu’apparemment, c'était l’œuvre de l'homme qui se trouvait en face de lui. Lui et son mystérieux bout de bois qu'il s'était empressé de cacher, espérant probablement que personne ne l'ai vu.

~ Manque de chance pour vous, comme pour moi, je l'ai vu... votre morceau de bois ...~

Gabriel regardait le sauveur, le sauveur regardait Gabriel mais personne ne pipait mots. La chienne a leurs pieds trépignait d'impatience tirant un peu sur la laisse.  La gêne provoquée par le silence s’installa très rapidement entre eux. Dans la tête de l’australien, tout se bousculait. Il décida cependant de briser le silence religieux.

« Je m'appelle Gabriel... Et vous ? »




© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARIONNETTE
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-trois ans.

INFLUENCE : 2

ARRIVEE : 10/04/2015

HIBOUX : 273






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier de sang mêlé

Re: how i met your husky - gabriel

Jeu 21 Mai - 1:46
Where did I go wrong ? I lost a friend somewhere along in the bitterness and I would have stayed up with you all night, had I known how to save a life Δ The Fray
how i met your husky
Non, il l'avait vu.
En réalité, depuis la grande révélation, ce ne devait plus être un problème. Les moldus connaissaient l'existence des sorciers ; cela ne devait pas les choquer d'en voir certains faire leurs tours à tout-va pour épater la galerie, baguette en main. Toutefois, ce n'était pas le genre de la maison et Balthazar était, à l'heure actuelle, dans un grand embarras. La majeure partie des décisions dans sa vie avaient été motivés par l'envie de s'intégrer partout où il se trouvait. Là, sortir sa baguette en pleine rue, c'était complètement illogique. Et si on l'avait vu, et si on se mettait à le poursuivre avec une envie sinistre de l'enterrer ? Les sorciers n'étaient pas à l'abri d'être victimes de moldus un peu trop réfractaires. Pouvait-on leur en vouloir ? On leur avait promis un Drago Malfoy beau comme un dieu et le voilà vieux et terne, impuissant de surcroît. Et ne parlons pas de cette horreur de Potter.

Donc, Balthazar regrettait d'avance son geste. Enfin, à moitié. La vie d'un chien était quand même en jeu, et toutes les douleurs du monde ne suffiraient jamais à égaler celle de la culpabilité de n'avoir rien fait. Mais il subsistait dans son esprit quelques mécontentements. Et si quelqu'un de son travail l'avait vu, dans quel pétrin se serait-il mis ? Mais l'important, ce n'était pas cela, tout de suite. Car face à lui, le garçon ne le quittait plus des yeux. Il avait cet air un peu perplexe des gens qui ne comprennent pas ce qu'ils viennent de voir ou de leur arriver. Et puis, d'un pas un peu hésitant, il s'approcha du sorcier. Ce dernier tremblait d'envie de faire demi-tour mais ses pieds semblaient s'enfoncer dans le béton. Ils ne se trouvaient qu'à maximum trois mètres l'un de l'autre quand le garçon remercia Balthazar.

-De... de rien.

Il ne savait pas trop quoi dire d'autre. Cela suffisait à avouer qu'il était responsable de la survie du chien. Toutefois, cela n'expliquait pas comment il s'y était pris.
Dans la tête de Balthazar, ses neurones qui, d'ordinaire bien huilés, fonctionnaient en toute hâte pour lui trouver des excuses crédibles et lui permettre d'affronter autant d'environnements différents que de journées, étaient dans le coaltar. Incapable de transmettre les informations. Batlhazar était perdu. Que devait-il dire, faire, penser ? Rien n'était moins clair en cet instant. Et l'autre qui le regardait fixement, avec son chien qui sautillait naïvement à ses pieds. Ce dernier eut d'ailleurs l'étrange idée de se présenter. Si Balthazar avait pu réfléchir, il aurait compris que le blond était autant pommé que lui. Ca l'aurait peut-être rassuré.

-Bal... commença-t-il à dire, spontanément, avant de se reprendre : Jules.

Donner son prénom était un trop gros risque. Cela lui avait donné un coup de jus, et comme par magie, ses neurones se remirent à marcher normalement, avec leurs petites pattes synaptiques velues. Ils tentèrent alors par a + b + y de trouver une solution pour convaincre ledit Gabriel qu'il n'était pas un sorcier, que ce n'était pas une baguette et qu'il avait simplement fait un rêve. A moins qu'il ne lui fasse subir le sortilège de l'oubliator ? Non, il risquait encore de lâcher son chien à travers les rues.

-Heureusement que votre chien a fait demi-tour, n'empêche. J'ai cru que... enfin, vous savez. Qu'il allait y passer. Il sourit avec une mine gênée avant d'ajouter : Bon, je dois vous laisser, je dois aller au travail. Mensonge. Bonne journée !

Il ne sut ce qui le trahit. La farce éhontée, le sourire grotesque ou l'intonation mal négociée mais Gabriel ne le laissa pas filer comme il en avait l'intention. T'avais qu'à être plus futé, Balthou.






STARING AT THE SUN.
il existe des horreurs dont on reste hanté. et des bonheurs qui nous marquent à jamais. ©️.mad love & mlle a.
absente du 2 au 25 juillet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t80-magie-vous-avez-dit-magie
REFRACTAIRE
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 25

PROFESSION : Agent d'entretien

INFLUENCE : 3

ARRIVEE : 12/04/2015

HIBOUX : 105






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : moldu

Re: how i met your husky - gabriel

Dim 7 Juin - 20:21




L'amitié du chien est sans conteste plus vive et plus constante que celle de l'homme, Montaingne

Gabriel φ Balthazar.


C'est toujours sympa de rencontrer de nouvelles personnes. Oui, pour toute personne normalement constituée qui n'est pas allergique à la sociabilité. Mais l'Australien, lui,  n'est apparemment pas normalement constitué. La sociabilité n'est pas sa meilleure amie. Alors, imaginez son état actuel. Les deux hommes se regardaient et l'autre, le Bal...Non Jules, il avait dit Jules. Oui donc, Jules avait a priori décidé de vite disparaître. Et, aussi incompréhensible que cela puisse paraître, et sans vraiment savoir pourquoi Gabriel le retient.  Après tout, l'homme était un peu en train de le prendre pour un clown (chose qu'il n'aime absolument pas puisqu'il est coulrophe).

~ Sérieusement, vous croyez réellement que je n'ai pas vu votre petit tour de magie ? Enfin, si on peut appeler ça un « tour de magie »....~

« Oui, c'est...une chance. » Il avait bien envie de dire à ce Jules d'arrêter de se moquer de lui, mais il était trop bien élevé pour le faire.  Mais dans sa tête, ça tournait à pleins régime. Comment sa chienne avait-elle pu s'élever dans les airs. Oui, bien sûr, tous ses pitoyables petits fanatiques du grand Harry Potter diraient que c'est de la magie, et que le bout de bois aperçu était en réalité une baguette magique.  Mais honnêtement, cette théorie avait toujours le don pour provoquer chez Gabriel un fou-rire impossible à arrêter. Alors, il la mit de côté. Suivante.

~ C'est surtout une chance que vous soyez dans les parages ! ~


Certes,  comme maman Balkora avait toujours dit, la curiosité est un vilain défaut, mais elle est aussi tout à fait naturelle. Et pour être tout à fait honnête, Gabriel était curieux de savoir comment Jules s'y était pris pour ramener sa chienne. C'était vidéo gag ou bien ?  Le blond regardait un peu autour de lui à la recherche de quelque chose qui pourrait lui donner une réponse ou au moins le mettre sur la piste.

« Je ne sais pas trop comment vous remercier d'avoir sauver Loupa...»
 . Il s'imposait dans son esprit de remercier convenablement le sauveur de sa boule de poils. Et puis, de toute manière, son éducation lui imposait de le remercier.

Un long silence se glissait encore entre eux. Gênant. Pesant.

La chienne aboyait un peu pour montrer son impatience ou alors peut-être que c'était pour effrayer le pigeon qui venait de se poser à quelques mètres d'eux allez savoir. Mais une chose était sure,  Gabriel était embarrassé par ce silence. Et l'homme paraissait aussi gêné que lui.  L'australien se passa la main dans les cheveux et lui sourit de nouveau. Le problème avec le manque de sociabilité, c'est que le manque flagrant de savoir-faire en matière de présentation, conversation et toutes ses choses.

« Si je peux faire quoique ce soit pour vous rendre la pareille... ». C'était la formule de politesse traditionnelle, parce qu'honnêtement, combien y avait-il de chances qu'ils se recroisent ? Très peu. En effet, Londres comprenait plus de huit millions quatre-cent-seize mille cinq-cent-trente-cinq habitants sur une superficie de mille cinq-cent-soixante-douze kilomètres carrés. Alors, les probabilités de retomber un jour sur le prénommé Jules étaient très faibles. Mais tout de même, il se devait de proposer.

Gabriel sourit. Encore. Maudit soit son manque de sociabilité !




© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

Re: how i met your husky - gabriel

Revenir en haut Aller en bas
 

how i met your husky - gabriel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bon anniversaire Gabriel
» colonel Gabriel de Sairigné
» Jérémy Gabriel, l'enfant qui chante ses rêves
» L’opposant Gabriel Mokia libéré après 42 mois de prison
» Projet réseau social do4change de Gabriel Rabhi.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LONDRES :: La ville moldue :: Hyde Park
-