Poster un nouveau sujet   
ecoh ✣ (un)lost
Répondre au sujet
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t289-eythan-call-me-a-safe-bet-i-m-betting-i-m-not http://cut-the-rope.forumactif.org/t253-ecoh-unlost
REFRACTAIRE
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-sept ans

PROFESSION : propriétaire du Peach & Burbon

INFLUENCE : 1

ARRIVEE : 06/05/2015

HIBOUX : 37






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : moldu

ecoh ✣ (un)lost

Mer 6 Mai - 1:49
Eythan Cornelius Ò Hara
I'll take the leap if it is worth the fall

Moldu réfractaire
Eddie Redmayne
personnage inventé   personnage prédéfini Scénario de la plus belle (aka Lux)

Nom - ò hara
Prénom(s) - eythan, papa y tenait dur comme le fer à ce prénom. maman n'a eu d'autre choix que de céder. cornelius, par contre, c'est ma génitrice qui en a voulu. et parlant de volonté, j'dois vous dire que si j'avais eu mon mot à dire, je n'en aurais pas voulu. il est vieux et pas à la mode... mais elle m'a dit que c'est le nom de mon grand-père maternel qui est décédé deux jours après ma naissance donc, je l'accepte quand même un peu. et puis, en presque trente ans de vie, on finit par s'y habituer.
Âge - 27 ans, et pourtant sa tante ne cesse de dire qu'il a l'air tout jeune. à croire qu'il a trouvé la fontaine de jouvence.
Naissance - 12.07.87, dublin, irelande
Condition - 100% moldu
Particularité -    
Classe sociale - disons modeste. j'suis pas paumé au point de manger que des pâtes et du riz, mais j'suis pas non plus riche à craquer.
Sexualité - hétérosexuel. parce que rien n'égal la sensualité de la femme. rien n'est plus addictif que l'odeur de leur peau, l'attrait de leurs formes et la sensualité qui émanne d'elles.
Statut - en couple sorry ladies.
Emploi, études - propriétaire du café-galerie Peach & Burbon depuis trois mois maintenant.
Dirty little secrets
si eythan a un seul but dans la vie, c'est celui d'emmerder les anglais. il ne les aime pas et, lorsqu'un d'entre eux le fait chier, il sort son accent irlandais. ça les irrite comme pas possible et lui, ça l'amuse. un passe-temps comme un autre, me direz-vous. ★ il est végétarien. depuis qu'il a vu un documentaire sur la cruauté animale l'année de ses dix-huit ans, il a radicalement coupé la viande de son alimentation. ★ il n'a presqu'aucun appareil électronique dans son appartement. il ne regarde pas la télévision, préférant de loin écouter de la musique plutôt que s'asseoir et perdre trente minutes à ne rien faire d'autre que rester immobile et fixer un écran. en écoutant la musique au moins, il peut faire autre choses. et puis, il a une collection de vinyls assez impressionnantes. ★ le seul univers fantastique dans lequel il a plongé, c'est celui des avengers et autres superhéros du genre. c'est sans doute son côté masculin qui ressort là, aussi stéréotypé cette phrase puisse-t-elle être. entre marvel et dc, son choix est rapidement fait. marvel, sans hésitation. et si vous voulez savoir, son héro préféré est deadpool. il collectionne les comics de ce super héro. c'est peut-être le fait qu'il brise fréquemment le quatrième mur ou sa folie qui lui plait tant. après tout, il a toujours aimé les gens qui sortaient de l'ordinaire, ceux qui sont un peu bizarres. (la preuve, il sortait avec Lux.   ) ★ à l'âge de douze ans, il a vu un documentaire sur nirvana et il a décidé qu'un jour, il serait comme kurt cobain... moins les cheveux longs et blonds parce qu'il savait déjà que ça ne lui irait pas. et puis il a toujours aimé ses cheveux bruns. du coup, son père lui a acheté une petite guitare électrique - qui ne donnait pas un beau son soit dit en passant - et il a appris la guitare. ça aura bien duré cinq ans, ce désir de devenir musicien. puis il a désidé qu'au final, ce n'était pas pour lui. que la vie de rock star n'était pas faite pour lui. ★  il adore l'époque médiévale et petit, avec ses amis, il s'amusait à prétendre être un roi. c'est sans doute ce qui explique qu'en grandissant, il adorait se déguiser en roi à l'halloween. d'ailleurs, c'est son costume de prédilection et sa porte de sortie s'il n'en trouve pas un autre. Vous trouverez également sans doute des livres sur le thème dans sa bibliothèque. ★ pour séduire son actuelle petite amie, eythan a appris le français. enfin, les rudiments du français. depuis trois mois maintenant qu'ils sont en couple. elle lui apprend ,chaque jour, de nouveaux mots qu'il tente tant bien que mal de mémoriser. ★ peu de gens le savent, mais eythan chante. en fait, il lui arrive parfois d'écrire. poèmes, chansons, haiku, courtes histoires, il écrit un peu de tout. il prend ce qui passe quand l'inspiration vient. d'ailleurs, pendant les quelques années ou il rêvait de devenir musicien, il avait composé quelques chansons. elles n'étaient pas terribles et parlaient de filles plus que tout autre chose -après tout il était un adolescent, rien d'étonnant - et il lui faudrait sans aucun doute les retravailler, mais il est possible qu'il s'enregistre et les mette en ligne un jour. qui sait, il sera peut-être le prochain justin bieber de ce monde. (avec une tête sur les épaules, évidemment) ★ il a décoré son appartement avec un nimbus 2000. sa petite amie n'aime pas et trouve que c'est un choix étrange en terme de décoration intérieure, mais eythan trouve que ça donne du punch à son logis... et puis, il faut l'avouer, ça nettoie vachement bien les planchers. ★ il a déjà réussi à noyer un poisson rouge. sa soeur le lui avait offert en cadeau et, une semaine plus tard, le poisson était mort. ★ une passion qu'il cache tant bien que mal est celle des poneys. il aime faire du poney oui, oui. mais il ne faut pas le dire à personne parce que c'est son petit secret. et puis, il est certain qu'on le trouverait ridicule. ★ si vous allez magasiner avec eythan, atendez-vous à ce qu'il arrête dès qu'il verra un magasin ou l'on vent des chaussures pour bébé. d'ou lui vient cette fascination? aucune idée... en fait, c'est sans doute depuis que Deirdre lui a annoncé qu'il allait être parrain. il ne peut s'empêcher de regarder tout ce qui est destiné aux enfants, surtout les souliers, et d'imaginer son futur neveu ou sa future nièce avec. une chose est certaine, ce bébéaura du style, parole de tonton eythan. ★ il a épinglé des posters de nikki minaj dans sa salle de bain pour motiver sa copine.


London & me, the story
Jamais je ne quitterai l’Irlande. Tels étaient les paroles prononcées par un jeune homme qui croyait tout connaitre et qui pourtant ne savait rien. Eythan devait avoir seize ans lorsqu’il a prononcés ces mots. Il s’imaginait que sa terre natale avait tout à lui offrir et qu’elle était à la hauteur de ses ambitions. Il se trompait royalement. Il avait terminé ses études en art et ne savais pas trop quoi faire de sa vie quand, tout à coup, ça lui a sauté aux yeux. Un de ses amis avait partagé un lien sur Facebook qui montrait un top 10 des cafés à visiter dans le monde. La première réaction d’Eythan fut la suivante : Les gens font vraiment des top 10 de n’importe quoi. Puis, ç’a cliqué. Il allait avoir son propre café. Il allait mixer galerie d’art et café. Parce que c’était deux trucs qu’il aimait par-dessus tout dans la vie. Il ne pouvait pas vivre sans son café du matin – un accro assumé, oui – et l’art avait toujours occupé une grande place dans sa vie. C’est donc à ce moment qu’il a décidé qu’il allait devenir propriétaire d’un p’tit coin de paradis bien à lui. Il a passé un an à tenter de trouver l’endroit idéal en Irlande, sans succès. Puis, il a étendu ses recherches et, à contrecœur, a accepté le fait que sa future maison se trouverait peut-être en sol anglais. Deux mois seulement après avoir entâmé les recherches, il volait vers Londres pour y visiter ce qui allait peut-être devenir son café. Après une première visite concluante, Eythan a finalement déposé une offre pour devenir locataire du building, enfin, de cette parcelle du building. Puis, il est rentré à la maison, histoire de mettre tous ses effets personnels dans des valises – et faire un peu de ménage parce qu’on en ramasse des trucs en vingt ans – puis il a repris le chemin qui le mènerait à Londres, sa nouvelle terre natale. Et dire que quelques années auparavant, cette simple pensée l’aurait fait vomir. (Non, non, il n’y a pas d’exagération ici.) Voilà maintenant que la ville allait devenir sa nouvelle maison. Mais ne vous détrompez pas, jamais il ne boira de thé. C’est toujours aussi dégoutant. Et cette ligne de pensée s’applique aussi pour son café. Chez Peach & Burbon – c’est sans doute son petit côté hipster qui lui a donné l’inspiration pour le nom – on ne sert que du café, du vrai, et de l’alcool. Pas de thé. Déjà qu’il lui faut s’habituer à la population londonienne qui, à son avis, est beaucoup trop grande pour l’espace, inutile d’en rajouter une couche en lui demandant d’apprécier le thé. Mais au fond, Londres, ça lui plait. C’est gris, c’est humide. C’est un peu comme à la maison.

The deatheaters, the wizzggles... What ?
Les sorciers, la magie. Jamais Eythan n’y a cru. Si ce n’était pas de Lux, il n’y aurait sans doute même jamais porté attention. Pour lui, ce n’était qu’un livre, un univers fantastique. Il n’y avait rien de véridique là-dedans. Après tout, ça sortait tout droit de la tête d’une mère monoparentale. C’était un texte écrit sur une machine à écrire, quelque chose d’imaginaire. Mais que ne ferait-on pas par amour? Eythan s’est forcé d’y croire au moins un minimum, pour faire plaisir à Lux, mais ça s’est arrêté là. Il fut donc évidemment surpris, sans doute comme tout le monde, d’apprendre que les sorciers existaient vraiment. Rowling n’avait Ça ne pouvait pas être vrai. S’il a nié pendant un moment, une fois arrivé à Londres, il a bien compris que ce n’était pas des balivernes, qu’on lui avait dit la vérité. Il en a vu un, un sorcier, faire de la magie et il est resté la bouche grande ouverte. Il est chanceux, il n’a pas avalé de mouche. En un instant, c’était comme si tout ce qu’il connaissait venait de s’écrouler. Plus rien n’était vrai. Il avait vécu  une vie basée sur le mensonge. Qui pouvait-il croire maintenant? Qu’est-ce qui était vrai? Peut-être était-ce mélodramatique de sa part, mais il s’est en quelque sorte remis en question… pendant un jour ou deux. Il a eu une sorte de mini crise existentielle avant de passer à autre chose. Les sorciers existaient, et puis? Ça ne changeait rien à sa vie. Enfin, c’était jusqu’à ce qu’il ne réalise l’ampleur de la situation. Certes les sorciers existaient, mais ils n’étaient pas ces preuxs chevaliers qu’il avait connus dans les livres. Il a croisé Harry Potter et Eythan n’a pu s’empêcher de rire en le voyant. Il a découvert un être pathétique, désolant. Il en a croiser d’autre, des sorciers, et il en est venu à la conclusion qu’ils étaient tous aussi pathétiques les uns que les autres. Et les mangemorts qui faisaient régner la débauche. Heureusement, personne ne s’en est encore pris à son café qui fait parfois office de bar, mais il a vu ce qu’ils ont fait à d’autres. Les nouvelles se répandent vite et peu à peu, Eythan a peur pour son business, mais aussi pour sa vie… Mais si vous lui demandez, il vous dira que c’est du grand n’importe quoi cette histoire de sorcellerie. Jamais au grand jamais il n’admettra qu’il ressent réellement.



C’est qui cette fille pour qui tu te fais beau? Eythan jeta un coup d’œil rapide en direction de la porte et aperçu Deirdre adossée contre le cadre de la porte. Elle le fixait, un sourcil rehaussé. Qui a dit que c’était pour une fille? Eythan haussa un sourcil à son tour, comme pour la défier. La blonde s’avança alors vers son frère et s’arrêta à un mètre à peine de lui. Parce que tu ne te sers jamais du gel pour placer tes cheveux. Tu les laisses toujours en bataille et laisse le vent faire le boulot. Dit-elle en glissant une main dans la tignasse de son cadet, plaçant ainsi ses cheveux avec un peu plus d’aisance qu’il ne le pouvait. Pourtant, le jeune homme ne dit pas un mot. Elle avait sans doute raison, il y avait bien une fille derrière tout ça, mais il ne l’avouerait jamais. Parce qu'Eythan n'était pas du genre à parler de ses émotions, de ses sentiments. Il n'était pas comme Deirdre, elle qui devenait complètement gaga lorsqu'elle avait un petit copain et ne cessait de parler de lui.  Alors, c’est qui cette fille? Eythan, irrité, repousse les mains de sa sœur et se retourne vers le miroir pour se regarder. Mon frère a une copine. Incroyable. Deirdre poussa un rire avant de quitter la pièce, un peu trop heureuse à l’idée qu’Eythan ait finalement trouvé chaussure à son pied. M’man, t’as vu Eythan comme il est beau? Qu’elle cria du haut des marches. Il veut impressionner une fille j’crois.  Et sur ce, Deirdre s’éclipsa dans sa chambre, laissant le soin à Eythan de fixer quelques mèches rebelles avant de descendre les escaliers. Plus il regardait sa réflexion, plus il se trouvait stupide. Bien placer les cheveux, s'habiller convenablement. Mais c'était la première fois qu'il sortait avec une fille; il voulait bien faire. Et puis, il avait vu ça dans les films. Après tout, sa soeur lui avait fait voir tous les films dans lequel jouait Ryan Gosling et les filles étaient folles de lui. Alors, il ne pouvait que faire craquer la brunette qu'il allait rencontrer. Pas vrai?

***

T’es… t’es vraiment en train de lire Harry Potter? Eythan poussa un long et surtout bruyant soupire. Il ne détacha pas les yeux de son livre pour autant. Pas tant qu’il aurait terminé ce paragraphe. Il leva l’index en l’air pour signaler à son interlocuteur qu’il aurait son attention dans une minutes, bien qu’en réalité ce soit plutôt trois, et continua sa lecture. Après un instant qui devait surement être long pour la personne qui se tenait debout devant lui, Eythan daigna finalement lever les yeux du bouquin qu’il tenait. Non, en fait, c’est un livre sur la mythologie grecque, j’avais juste du temps à perdre et j’ai changé la couverture. Il roula les yeux et les baissa à nouveau. Il voulait essayer de comprendre pourquoi Lux se passionnait tant par l’univers dépeint par J.K. Rowling. Et peut-être avait-il finalement compris?  Enfin, il est certain qu’il n’était pas aussi passionné qu’elle – qui le pourrait d’ailleurs? – mais il comprenait sa fascination pour le monde des sorciers, la magie. Certes, il ne comprendrait jamais réellement son affection pour le protagoniste de l’histoire, il préférait de loin Luna Lovegood, mais il est parvenu à comprendre ce qui l’intéressait tant dans ces histoires. Il était vrai que Rowling avait réussi à créer un univers à la fois complètement éclaté, mais qui, une fois plongé dans l’histoire, semble bien réel. C’était sans doute là sa force. Une simple lecture suffit au lecteur pour se transporter dans un tout autre monde, s’évader de la réalité. Et qui a besoin de s’échapper du mon plus que des adolescents? C’était sans doute ce qui expliquait le succès phénoménal de la franchise. Et ça te plait? La vois s’éleva et Eythan revint à la réalité. C’est pas mal. Ou l’art de ne pas montrer qu’on est plus intéressé qu’on ne veut le laisser paraitre. Parce qu’Eythan n’avait jamais été un grand fan des univers fantastiques. On aurait pu penser que c’était son truc, la magie et tout ça, mais il n’a jamais pris part à la frénésie qui entourait Harry Potter. Il était plutôt du genre à lire sur la mythologie ou encore des trucs historiques. Il préférait les histoires qui tenaient un minimum la route ou qui expliquaient, à leur façon, la création du monde. Attend, toi  monsieur ‘je ne lis pas de livres fantastiques à moins que ça ne soit Marvel’ qui lis Harry Potter et qui trouve ça pas mal?! Eythan plaça un signet dans son livre pour marquer la page et posa le bouquin au sol avant de regarder son ami. Ça va? Tu t’es remis du choc? Ironisa Eythan. Je lis Harry Potter, et puis? Ça change quoi dans ta vie? L’irlandais s’empara de son livre et contourna son ami, visiblement agacé par ses commentaires, et quitta la pièce. Qu’est-ce qu’on ne ferait pas par amour, hien?  Eythan marmonna quelques mots, jeta un regard noir à son ami avant de claquer la porte en sortant. Il n'était pas amoureux.

***

Deirdre, tu ne comprends pas, il faut que je lui trouve un truc qui est plus que bien. Il faut que je sois à la hauteur. Lâcha Eythan en se retournant vers sa sœur. Et tu dis que tu n’es pas amoureux d’elle. Un rire cristallin sorti de la bouche de la femme tandis qu’elle secoua la tête. Eythan roula les yeux et soupira bruyamment tout en continuant de marcher. Il regardait à gauche et à droite dans l’espoir de trouver LE cadeau qui plairait à Lux. Elle aime quoi? Elle porte du parfum? Elle aime la musique? Le sport? La mode? Ces questions firent rire Eythan. Harry Potter. Deirdre s’arrêta net, forçant Eythan à s’arrêter aussi. Il se retourna pour faire face à sa sœur. Quoi? Demanda-t-il, les sourcils froncés. Tu ne peux pas dire que tu ne l’aime pas, ‘than. T’as les livres de Harry Potter à la maison et je sais pertinemment que tu les as tous lus. C’était pour elle, hein? Un énième soupire passa ses lèvres. Oui, c’était pour elle que je les ai lu. Je voulais juste comprendre pourquoi elle aimait tant ce fameux Harry Potter. J’comprends toujours pas, pour être honnête, mais si elle aime, alors j’aime… Je suppose. Un large sourire se dessina sur les lèvres de Deirdre. C’est l’amour ça, Eythan. Il haussa les épaules. Si tu le dis, c’est toi l’experte dans ce domaine. Après tout, elle était en couple depuis des années avec le même mec et ils parlaient d’emménager ensemble éventuellement, de s’acheter une maison et tout. On était à des années lumières de la relation qu’entretenaient Lux et Eythan. Et pourtant, les sentiments semblaient être les mêmes. Alors on va lui trouver un truc qui fait Harry Potter dans ce cas. Et les recherches continuèrent. Après trente minutes, c’est finalement Deirdre qui dénicha LE truc qui plairait à Lux. Eythan. Sa voix résonna dans le petit magasin et le jeune homme éclata de rire. Pas besoin de crier. Rétorqua-t-il en s’avançant vers elle. Tu crois que ça lui plairait? Demanda-t-elle en désignant un pendentif en forme de chouette. J’en suis certain. Il détacha ses yeux du bijou et regarda sa sœur. Merci. Il lui fit une accolade avant de passer à la caisse.

***

Eythan, tout va bien? Pas un mot, pas un seul son ne sorti de sa bouche. Je pars. J'ai décroché une place à l'université. C'est à Londres. Ces paroles résonnaient encore dans sa tête. Elles jouaient en boucle comme si c’était un disque qui boguait. Il fixait toujours la porte par laquelle Lux venait de passer. Déjà quinze minutes qu’il n’avait pas décroché ses yeux de ce brun qui rappelait la merde de mouton. Ah les moutons, comme il les détestait à cet instant précis. Il sentit le bras de sa sœur se poser sur ses épaules mais ne fit aucun geste. Il arrivait à peine à croire ce qui venait de se produire. Elle était partie. Elle ne reviendrait pas. Elle allait déménager, étudier à presque 600 kilomètres de Dublin. Huit heures de route.  La colère avait fait place au déni. Elle ne pouvait pas partir. Elle n’aimait même pas le thé. Il aurait sans doute du essayé de la retenir un peu plus longtemps, lui balancer des arguments plus convaincants que Y’a Trinity. Parce qu’il savait pertinemment que Trinity, ce n’était pas assez pour elle. Pas assez bien, pas assez stimulant. Au fond, il avait toujours su qu’elle ne finirait pas sa vie en Irlande. Il n’était juste pas prêt à l’accepter, pas encore. Tu l’aimais, n'est-ce pas? Il baissa la tête et joua avec ses doigts, signes qu’il était inconfortable. T’as le droit de l’admettre, tu sais? C’est pas un crime d’être amoureux. Il fit non de la tête. Non, il n’était pas amoureux d’elle, il n’avait pas le droit. Ce n’était pas dans le contrat. Et pourtant… La réalité était tout autre. Il l’aimait. S’il appréciait la liberté qu’elle lui avait laissée au cours des quatre dernières années ou ils se sont fréquentés, il lui fallait maintenant faire face à la vérité. Il y avait certains moments, comme maintenant, ou il aurait aimé que leur relation non-exclusive le soit en fait. Parce qu’il ne l’aurait jamais admis, bien trop fier pour ça, mais il l’aurait suivie jusqu’au bout du monde. Ne lui avait-il pas démontré qu’il tenait à elle bien plus qu’il ne voulait l’admettre? Il avait, les yeux fermés, sauté à pieds joints, s’était lancé dans la grande aventure qu’était Harry Potter juste pour lui faire plaisir. Elle l’avait trainé, littéralement, voir le premier film de la franchise. Il ne voulait pas, mais il pouvait bien faire ça pour elle, pour voir un sourire illuminer son visage. Parce que la petite étincelle dans ses yeux dès que quelqu’un prononçait le nom d’Harry Potter ou tout autre truc se rapportant à cette histoire valait plus que tout l’or du monde. Juste de pouvoir constater l’excitation, la passion dont faisait preuve la blonde suffisait à rendre l’expérience meilleure, à faire en sorte que ça en vaille la peine. Dans des moments comme ceux-là, il se disait qu’elle portait fichtrement bien son prénom. Lux. Elle était la lumière de sa vie. Tu veux bien te retourner? Et finalement il osait parler. Deirdre le dévisagea avant de comprendre que son frère ne s’était pas encore habillé, qu’il était nu comme un vers sous la couette. Elle s’exécuta et il enfila ses vêtements avant de reprendre la place qu’il occupait. Il n’y avait pas que nous deux. Expliqua-t-il enfin. Je n’était pas son seul et unique. Comme elle ne m’appartenait pas. C’était pas comme toi et Arón. Il poussa un soupire tandis que sa sœur vint s’assoir à nouveau à ses côtés. Mais tu l’aimais quand même? Il baissa les yeux et hocha la tête. Un énième soupire passa la barrière de ses lèvres. Tu as essayé de la retenir au moins? Il ne releva pas la tête.  Comment ça, à Londres ? Tu ne pouvais pas rester ici ? Dublin... Dublin, c'est du bon. Y'a Trinity. Pourquoi Londres ? T'as envie de boire du thé dégueulasse ou quoi ? Oui il avait essayé, mais il aurait du essayer plus fort. Il aurait du être capable de trouver les bons mots. Et peut-être que s’il n’avait pas craché ces paroles, elles les aurait mieux pris. Elle aurait compris. Tu comprends pas. Y'a rien pour moi à Trinity. Londres peut me donner ce que je veux, tu l'sais bien. Là-bas, je pourrai étudier avec les plus grands et faire quelque chose de bien. J'aime les moutons, mais pas assez pour me rouler dans leur merde jusqu'à ce qu'elle m'étouffe. Ces mots avaient eu le même effet que des couteaux qu’on aurait planté dans sa poitrine. Il savait pertinemment qu’elle avait raison, mais il était blessé. Elle l’avait blessé. Il se mordit la langue pour éviter de parler, mais peut-être qu’il n’aurait pas du. C’est toi qui ne comprends pas. Il aurait voulu pouvoir lui dire, être capable de finalement mettre cartes sur table. Peut-être que s’il lui avait dit qu’il l’aimait, s’il avait osé, pour une fois, s’il n’avait pas été aussi têtu, elle serait restée. Mais il ne le saurait jamais parce qu’elle avait tourné les talons et qu’elle était partie.

***

Eythan, tu pourrais m’aider à sortir le mélangeur, s’il te plait? Il regarda Willow avec un petit sourire au visage. Of course, mademoiselle. Avec la plus grande attention du monde, il mit l’accent sur ce dernier mot avant de poser ses lèvres conte la joue de la jeune femme. Tu voudrais bien arrêter de me parler en français? Tu sais pertinemment à quel point il m’est difficile de te résister dans ces moments-là. Il le savait et il en profitait. Il connaissait son point faible et s’en jouait. Oui, et c’est toujours un plaisir pour moi de te torturer ainsi. Il l’embrassa rapidement puis quitta la pièce pour se diriger vers sa chambre. Tu veux que je t’apporte un smoothie lorsqu’il sera fait? La voix de la femme résonna dans le petit appartement. Il est à quoi? Demanda-t-il tandis qu’il enfilait son t-shirt à l’effigie de Nirvana. C’était les joies de son métier. Pas  besoin d’uniforme. Il était libre, il était maitre de son propre navire. Fraises, framboises et bleuets. Ça le faisait déjà salivé. J’en prendrai un, oui. Voilà qu’il se battait avec ses pantalons. Il sautait comme un lapin dans sa chambre en tirant sur le rebord de ses jeans qu’il boutonna une fois qu’ils furent mis correctement. Tout va bien? La voix de la brunette résonna à nouveau dans l’appartement, son rire cristallin également. Oui, juste de la difficulté à enfiler mes pantalons. Déclara-t-il en sortant de la chambre. Il s’avança vers la brunette et enlaça ses bras autour de sa taille. Je t’aime, tu sais? Un sourire fendit son visage et elle réduisit la distance entre leurs lèvres. Ça tombe bien parce que je t’aime aussi. Il resserra son étreinte et soupira. Il était heureux. C’était peut-être ça le bonheur. Bon, je dois vraiment filer. On se voit plus tard? Elle hocha la tête et il s’éloigna d’elle, empruntant les escaliers qui le menait au commerce juste dessous l’appartement. L’idéal pour ne pas être en retard. Eythan avait trouvé la combinaison gagnante. Posséder son propre commerce et vivre dans le même immeuble. Lui qui était souvent en retard pour à peu près tout, voilà qu’il était toujours à l’heure. Enfin, presque. Il dévala les marches deux par deux et, clé en main, il alla déverrouiller les portes du Peach & Burbon. Il jeta un coup d’œil à la petite galerie ou certaines œuvres étaient exposées et sourit. Bientôt, il lui faudrait les remplacer. Il avait déjà de la demande pour les œuvres qui étaient exposées, il n’attendait plus que l’approbation des artistes pour les vendre. Parce que c’était aussi ça, son commerce. Une petite galerie d’art. Il s’occupait de mettre ses clients en relation avec les artistes qui avaient créé les œuvres décorant les murs du bâtiment et les laissait faire leur boulot.  Il ne pouvait pas laisser l’art hors de sa vie indéfiniment. Il fallait qu’elle soit là, quelque part. Et quoi de mieux, s’était-il dit, que de siroter un bon café en réfléchissant aux intentions qui avaient motivés un artiste à créer? Il était fier de ce qu’il avait construit. Il avait quitté l’Irlande pour s’installer à Londres et si certains jours il regrettait son choix d’avoir quitté la maison, il ne regrettait pas lorsqu’il voyait les employés et client discuter, boire ensemble. Tu me remerciera plus tard. Lança Willow avec un petit sourire en coin. C’était sans doute ça la définition du bonheur. Il fallait seulement espérer que Voldy et ses amis ne viennent pas tout ruiner. Il ne croyait normalement pas à ces sottises. Il lui a fallu un grand moment avant d'accepter la vérité. En fait, il lui a fallu en voir un jeter un sort sous son nez et voir le résultat (plus horrifique) de ses propres yeux pour finalement l'admettre. Les sorciers existent. Mais il s'en fiche un peu... Ou plutôt il s'en fichait, mais depuis qu'il a vu des scènes d'horreur se dérouler dans un bar non loin de son café, il ne peut s'empêcher de penser qu'un jour son tour viendra, d'imaginer le pire... Après tout, qui peut les contrôler ces sorciers dépravés? Ce n'est sans doute pas Voldy et son nez plat qui va mettre un terme à tout ça.



salut, moi c'est monster !
sur internet, j'suis connue comme étant monster. vous pouvez m'appeler marie par contre, c'est un peu plus chaleureux que s'faire traiter de monstre.   (je l'aime tellement ce smiley.) j'ai vingt-deux ans et toutes mes dents. j'suis québécoise (ça va sans doute expliquer bien des choses). pour ce qui est de la connexion, je serai sur le forum sans doute tous les jours. (sauf cas exceptionnel) j'ai connu le forum grâce au partenariat sur the island et j'ai pas pu résisté. moi qui n'est pas du genre forum fantastique, j'ai pourtant eu un gigantesque coup de coeur pour CTR et pour le scénario de lux (moi et mon amour pour eddie redmayne)  alors m'voilà.


Dernière édition par Eythan C. Ò Hara le Ven 15 Mai - 22:27, édité 27 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t289-eythan-call-me-a-safe-bet-i-m-betting-i-m-not http://cut-the-rope.forumactif.org/t253-ecoh-unlost
REFRACTAIRE
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-sept ans

PROFESSION : propriétaire du Peach & Burbon

INFLUENCE : 1

ARRIVEE : 06/05/2015

HIBOUX : 37






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : moldu

Re: ecoh ✣ (un)lost

Mer 6 Mai - 1:49
(1) au cas ou.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t232-funny-linkyy-phoebe http://cut-the-rope.forumactif.org/t210-phoebe-comment-ca-on-me-
MARIONNETTE
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 22 ans

PROFESSION : Uni-uni-versité! Et accessoirement souffre douleur des mangemorts

INFLUENCE : 7

ARRIVEE : 27/04/2015

HIBOUX : 276






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier de sang pur

Re: ecoh ✣ (un)lost

Mer 6 Mai - 6:57
OMGGGGG EDDIE
Ahem, bonne chance pour ta fiche Et bienvenue!



- J'ai pas compris, keski l'arrive dans ma vie -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t106-sixt-can-you-dance-like-a-hipogriff http://cut-the-rope.forumactif.org/t94-draco-malfoy-is-what-sixt
FUNAMBULE
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 20 ans

PROFESSION : serveuse au chaudron baveur quand elle ne va pas à l'université

INFLUENCE : 8

ARRIVEE : 13/04/2015

HIBOUX : 282






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : wizzgle né-moldu

Re: ecoh ✣ (un)lost

Mer 6 Mai - 8:55
J'en connais une qui va sauter de joie
Bon choix de scéna I love you bienvenue !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t87-lux-the-robot-unicorn http://cut-the-rope.forumactif.org/t29-lux-et-toi-t-aimes-les-li
JOKER
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans

PROFESSION : doctorante & pianiste

INFLUENCE : 26

ARRIVEE : 01/02/2015

HIBOUX : 1904






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : moldu

Re: ecoh ✣ (un)lost

Mer 6 Mai - 10:42
Mais je saute carrément de joie quoi, je n'y crois pas. C'est ma fête c'est sûr En tout cas bienvenue, je suis totalement comblée et je te souhaite bon courage pour ta fiche



Si ça fait si mal de se séparer, c'est parce que nos âmes sont liées. Peut-être qu'elles l'ont toujours été et le seront toujours. Peut-être que nous avons vécu mille vies avant celle-ci et que dans chacune d'elles nous nous sommes trouvés. Et peut-être que chaque fois nous avons été séparés pour les mêmes raisons. Ça veut dire que cet adieu est à la fois un adieu pour les dix mille ans passés et un prélude à ce qui va venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARIONNETTE
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-trois ans.

INFLUENCE : 2

ARRIVEE : 10/04/2015

HIBOUX : 273






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier de sang mêlé

Re: ecoh ✣ (un)lost

Mer 6 Mai - 11:38
Bienvenue I love you
Avec un super scénario qui plus est !



STARING AT THE SUN.
il existe des horreurs dont on reste hanté. et des bonheurs qui nous marquent à jamais. ©.mad love & mlle a.
absente du 2 au 25 juillet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t289-eythan-call-me-a-safe-bet-i-m-betting-i-m-not http://cut-the-rope.forumactif.org/t253-ecoh-unlost
REFRACTAIRE
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-sept ans

PROFESSION : propriétaire du Peach & Burbon

INFLUENCE : 1

ARRIVEE : 06/05/2015

HIBOUX : 37






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : moldu

Re: ecoh ✣ (un)lost

Mer 6 Mai - 19:17
merci à vous tous


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t87-lux-the-robot-unicorn http://cut-the-rope.forumactif.org/t29-lux-et-toi-t-aimes-les-li
JOKER
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans

PROFESSION : doctorante & pianiste

INFLUENCE : 26

ARRIVEE : 01/02/2015

HIBOUX : 1904






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : moldu

Re: ecoh ✣ (un)lost

Jeu 14 Mai - 12:42
J'ai recodé ta fiche selon le nouvel modèle ; toutefois, il faudra que tu refasses la partie 'IRL' tout à la fin étant donné qu'il faut à présent la rédiger I love you



Si ça fait si mal de se séparer, c'est parce que nos âmes sont liées. Peut-être qu'elles l'ont toujours été et le seront toujours. Peut-être que nous avons vécu mille vies avant celle-ci et que dans chacune d'elles nous nous sommes trouvés. Et peut-être que chaque fois nous avons été séparés pour les mêmes raisons. Ça veut dire que cet adieu est à la fois un adieu pour les dix mille ans passés et un prélude à ce qui va venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t228-a-la-recherche-d-un-titre-original-et-unique-rose#2721 http://cut-the-rope.forumactif.org/t224-qui-a-dit-que-tous-les-w
ANONYME
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 19 yo

PROFESSION : étudiante à l'université magique de Londres

INFLUENCE : 19

ARRIVEE : 30/04/2015

HIBOUX : 720






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier de sang mêlé

Re: ecoh ✣ (un)lost

Jeu 14 Mai - 20:02
Bienvenue à toi !  Je ne vais pas faire très original mais c'est un excellent choix de scénar' que tu as fait là  Eddie est juste génial  Chaque fois que je le voyais quand je regardais Les piliers de la terre, je fondais  En plus il a un perso adorable là-dedans, je te dis pas Bref bref, bon courage pour ta fiche et à bientôt parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t87-lux-the-robot-unicorn http://cut-the-rope.forumactif.org/t29-lux-et-toi-t-aimes-les-li
JOKER
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans

PROFESSION : doctorante & pianiste

INFLUENCE : 26

ARRIVEE : 01/02/2015

HIBOUX : 1904






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : moldu

Re: ecoh ✣ (un)lost

Jeu 14 Mai - 20:39
Eythan a écrit:
Après tout, il a toujours aimé les gens qui sortaient de l'ordinaire, ceux qui sont un peu bizarres. (la preuve, il sortait avec Lux.
Bizarre, vous avez dit bizarre ? Merci du compliment



Si ça fait si mal de se séparer, c'est parce que nos âmes sont liées. Peut-être qu'elles l'ont toujours été et le seront toujours. Peut-être que nous avons vécu mille vies avant celle-ci et que dans chacune d'elles nous nous sommes trouvés. Et peut-être que chaque fois nous avons été séparés pour les mêmes raisons. Ça veut dire que cet adieu est à la fois un adieu pour les dix mille ans passés et un prélude à ce qui va venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t289-eythan-call-me-a-safe-bet-i-m-betting-i-m-not http://cut-the-rope.forumactif.org/t253-ecoh-unlost
REFRACTAIRE
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-sept ans

PROFESSION : propriétaire du Peach & Burbon

INFLUENCE : 1

ARRIVEE : 06/05/2015

HIBOUX : 37






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : moldu

Re: ecoh ✣ (un)lost

Ven 15 Mai - 6:44
merci rose eddie est une des raisons pour lesquelles j'ai complètement craqué pour le scénario

lux, heureux de voir que tu ne l'as pas mal pris. j'ai presque cité ryan gosling dans blue valentine pour te décrire. "In my experience, the prettier a girl is, the more nuts she is, which makes you insane."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t87-lux-the-robot-unicorn http://cut-the-rope.forumactif.org/t29-lux-et-toi-t-aimes-les-li
JOKER
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans

PROFESSION : doctorante & pianiste

INFLUENCE : 26

ARRIVEE : 01/02/2015

HIBOUX : 1904






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : moldu

Re: ecoh ✣ (un)lost

Ven 15 Mai - 9:05
Ah mais pas du tout, c'est tellement Lux après tout Elle est un peu givrée, donc bizarre est un adjectif qui lui sied plutôt bien à mon sens héhé.
(Je lis tout ce que tu écris à chaque fois et wow, j'en peux plus )



Si ça fait si mal de se séparer, c'est parce que nos âmes sont liées. Peut-être qu'elles l'ont toujours été et le seront toujours. Peut-être que nous avons vécu mille vies avant celle-ci et que dans chacune d'elles nous nous sommes trouvés. Et peut-être que chaque fois nous avons été séparés pour les mêmes raisons. Ça veut dire que cet adieu est à la fois un adieu pour les dix mille ans passés et un prélude à ce qui va venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t289-eythan-call-me-a-safe-bet-i-m-betting-i-m-not http://cut-the-rope.forumactif.org/t253-ecoh-unlost
REFRACTAIRE
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-sept ans

PROFESSION : propriétaire du Peach & Burbon

INFLUENCE : 1

ARRIVEE : 06/05/2015

HIBOUX : 37






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : moldu

Re: ecoh ✣ (un)lost

Sam 16 Mai - 1:09
merci du compliment. j'espère que le reste de la fiche te plaira également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t87-lux-the-robot-unicorn http://cut-the-rope.forumactif.org/t29-lux-et-toi-t-aimes-les-li
JOKER
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans

PROFESSION : doctorante & pianiste

INFLUENCE : 26

ARRIVEE : 01/02/2015

HIBOUX : 1904






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : moldu

Re: ecoh ✣ (un)lost

Sam 16 Mai - 13:14
Quand j'ai vu que tu avais terminé ta fiche, j'étais genre . Je la lisais au compte-goutte à chaque fois que je voyais un nouvel ajout, et là, en ayant toute l'histoire... Je ne sais pas comment dire. J'ai eu l'impression d'être Lux, ou plutôt de regarder un film en ayant les pensées des deux personnages dans ma tête. J'ai eu un pincement au cœur au dernier paragraphe quand il dit à sa petite française qu'il l'aime, et je me suis dit "mais non, tu peux pas faire ça, t'as pas le droit de l'aimer, tu sais bien que Lux t'a pas abandonné". C'est assez difficile à expliquer, mais c'est formidable de ressentir ça en te lisant, je réagis toujours pareil quand je lis un bon livre et que je sais que l'un des deux fait une boulette. Un peu comme ça : . C'était un vrai bonheur de te lire, je suis tellement contente que tu aies choisi de jouer mon scénario, c'est un honneur . J'ai hâte qu'on puisse RP ensemble, voir un peu où tout cela va les mener... Et voir si Lux va être capable ou non je jouer la belle je m'enfoutiste (toute façon, elle l'a toujours partagé hein ).

Sur ces belles paroles pleines d'amour, je te valide officiellement I love you Je t'invite à aller recenser ton avatar ici ainsi que ton métier ici. J'espère que tu te plairas ici et qu'on finira par leur faire entendre raison, même si les irlandais ne sont pas réputés pour leur soumission et leur jugeote




Si ça fait si mal de se séparer, c'est parce que nos âmes sont liées. Peut-être qu'elles l'ont toujours été et le seront toujours. Peut-être que nous avons vécu mille vies avant celle-ci et que dans chacune d'elles nous nous sommes trouvés. Et peut-être que chaque fois nous avons été séparés pour les mêmes raisons. Ça veut dire que cet adieu est à la fois un adieu pour les dix mille ans passés et un prélude à ce qui va venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t289-eythan-call-me-a-safe-bet-i-m-betting-i-m-not http://cut-the-rope.forumactif.org/t253-ecoh-unlost
REFRACTAIRE
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-sept ans

PROFESSION : propriétaire du Peach & Burbon

INFLUENCE : 1

ARRIVEE : 06/05/2015

HIBOUX : 37






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : moldu

Re: ecoh ✣ (un)lost

Sam 16 Mai - 16:04
oh wow je ne m'attendais absolument pas à recevoir autant de compliments. ça fait vachement plaisir à lire en tout cas merci à toi d'avoir créé un scénario aussi chouette. ç'a été un vrai plaisir d'écrire ma fiche et je n'ai aucun doute que ce sera aussi un grand plaisir pour moi de le jouer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t87-lux-the-robot-unicorn http://cut-the-rope.forumactif.org/t29-lux-et-toi-t-aimes-les-li
JOKER
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans

PROFESSION : doctorante & pianiste

INFLUENCE : 26

ARRIVEE : 01/02/2015

HIBOUX : 1904






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : moldu

Re: ecoh ✣ (un)lost

Sam 16 Mai - 19:39
Et puis Eythan est vraiment comme je l'avais imaginé, un chic type avec son petit caractère bien à lui. C'est trop cool



Si ça fait si mal de se séparer, c'est parce que nos âmes sont liées. Peut-être qu'elles l'ont toujours été et le seront toujours. Peut-être que nous avons vécu mille vies avant celle-ci et que dans chacune d'elles nous nous sommes trouvés. Et peut-être que chaque fois nous avons été séparés pour les mêmes raisons. Ça veut dire que cet adieu est à la fois un adieu pour les dix mille ans passés et un prélude à ce qui va venir.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

Re: ecoh ✣ (un)lost

Revenir en haut Aller en bas
 

ecoh ✣ (un)lost

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ∆ lost and insecure
» SCARLET-ROSE + I believe I believe you could love me but you're lost on a road to misery
» “ lost in the pages of self-made cages / harkness.
» THE LOST BABIES !!!
» a shot in the dark, a past lost in space

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: GESTION :: Rejoindre l'aventure :: Les moldus de Londres
-