Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   
Il pleut, il mouille, ... ▬ Leo
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t228-a-la-recherche-d-un-titre-original-et-unique-rose#2721 http://cut-the-rope.forumactif.org/t224-qui-a-dit-que-tous-les-w
ANONYME
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 19 yo

PROFESSION : étudiante à l'université magique de Londres

INFLUENCE : 19

ARRIVEE : 30/04/2015

HIBOUX : 720






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier de sang mêlé

Il pleut, il mouille, ... ▬ Leo

Mar 12 Mai - 21:37

Il pleut, il mouille, c'est la fête à la grenouille !
Rose & Leo


J’avais faim, j’étais fatiguée, et j’avais très certainement cassé l’un de mes talons en courant comme une dératée dans les rues de Londres. Enfin je n’en étais pas totalement sûre, parce que j’avais abandonné mes chaussures quand j’en étais arrivée à la conclusion que j’irai sans doute beaucoup plus vite à pieds nus. Les passants me regardaient d’une drôle de manière, mais je n’en avais que faire, bien sûr. Ce n’était pas non plus comme si je n’y étais pas habituée, après tout. Les cheveux collant à la nuque du fait de la pluie battante, je savais que je n’étais à présent plus très loin de ma destination. Moi, une sorcière ? Bien sûr, mais j’aimais beaucoup le côté dramatique de la scène, vous voyez ? Le genre demoiselle en détresse, un peu.

Arrivée au Chaudron Baveur, je me traînai jusqu’au bar avant de me laisser tomber sur un tabouret. « Comme d’habitude. » « C’est-à-dire ? » Arquant un sourcil, j’hésitai entre lancer au barman un regard courroucé ou carrément lui balancer mon escarpin en pleine poire. Me souvenant douloureusement que j’avais abandonné ce dernier quelques minutes plus tôt, j’optai pour la première option. Cela eut l’air de beaucoup lui plaire, puisque son visage se fendit en un sourire angélique. « Pardonnez-moi jeune fille mais il ne me semble pas vous avoir déjà vu ici par le passé. » Génial, mon petit numéro d’alcolo venait de tomber à l’eau en une poignée de secondes. Affichant un léger sourire en coin, je tâchai de ne pas perdre la face. « Sans doute parce qu’on m’invite, d’ordinaire, et que je n’ai pas besoin de me déplacer jusqu’ici. Enfin bon, peu importe. Une bierraubeurre s’il vous plaît. » Autant couper court, il commençait déjà à me courir sur le haricot, celui-là.

Il n'y avait pas grand monde dans le bar. Quelques sorciers regroupés entre connaissances, quelques autres qui se rendaient sans doute sur le chemin de traverse, et moi, toute seule à ma table en train de siroter tranquillement ma bierraubeurre. J'avais plus faim que soif, mais je me satisfaisais très bien du contenu de mon verre, et le vidai lentement en observant les alentours. Mon regard croisa par deux fois celui d'un sorcier d'âge mûr au visage mangé par une énorme barbe qui me reluquait du coin de l'oeil avec si peu d'élégance qu'il m'en aurait presque donné la nausée. S'il s'était agi d'un moldu, nul doute que je lui aurais discrètement lancé un sort, l'air de rien, histoire qu'il s'occupe un peu de ce qui le regarde. Voilà qui me mit de plus méchante humeur encore.

Je n'attendais personne en particulier. Pourtant, j'avais la conviction profonde - et un peu débile naïve sans doute - que je reconnaîtrai la personne que je cherchais en posant les yeux sur elle. Ça sonnait comme ces histoires de coups de foudre à la noix, j'en convenais volontiers, mais c'était un peu l'idée. « Qui que tu sois, jeune inconnu(e), je te prierai de te dépêcher de ramener tes magiques fesses dans le coin. » Mon regard croisa une nouvelle fois celui du barbu.

Au secours.



[ EH TOI  LA ! Ce rp est totalement libre, alors si l'envie te prend, n'hésite pas à y répondre   ]

   
Emi Burton


Dernière édition par Rose O. Weasley le Ven 15 Mai - 18:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Re: Il pleut, il mouille, ... ▬ Leo

Jeu 14 Mai - 20:02



it's raining men gossip, hallelujah!
il pleut, il mouille, c'est la fête à la grenouille

ROSE O. WEASLEY & LEO MCKENZIE
T'avais finalement terminé ta journée, du moins, t'avais décidé que t'en avais fini pour aujourd'hui. T'étais bien restée une heure debout à faire l'inventaire, tu méritais deux heures de travail en moins, quand même. Bon t'aurais certainement pris seulement quelques minutes avec cette tâche si tu t'y étais consacrée pleinement et que tu ne t'étais pas laissée distraire par les commentaires de ton blog. Mais comme tu le sais si bien, toute grande blogueuse doit apprendre à faire des compromis quand cela semble nécessaire. Et c'était amplement nécessaire : ton article sur les théories quant à l'absence de nez de notre tendre Voldy avait provoqué une effervescence sans nom. Et au vue du peu de besognes qui t'attendaient quant à ton petit commerce, tu pouvais bien te le permettre. Effectivement, il n'y avait pas eu beaucoup de passages à la boutique cette après-midi, juste quelques clients habituels en pénurie de lait de soja mais rien de semblable aux précédentes journées. Il faut admettre que depuis que tu t'étais lancée corps et âme dans l'« information » sur le monde sorcier, tu avais su tirer profit de ton succès en laissant quelques publicités qui se voulaient discrètes. Des petits « alors que je me rendais dans la boutique vegan que je tiens ouverte de 10h à 18h» ou encore des « et puis mon commerce n'était pas très loin puisqu'il était au 27 rue... » traînaient par-ci, par-là. Tu ne voulais pas sembler trop désespérée, tout de même. Les apparences avant tout, ne l'oublions pas. Tu te rappelles même avoir veillé tard une nuit pour te renseigner sur les messages subliminaux et comment en incorporer sur ta page, bien évidemment, c'était avant tout pour ta soif de connaissance et la science, hein, bien sûr... Mais finalement, ta délicatesse et ta discrétion ont suffi à te faire passer de ratée pauvre à médiocre bientôt passable. Car oui, ne pas pouvoir s'acheter des Louboutin de temps à autres, c'est définitivement la preuve d'un échec dans sa vie professionnelle. C'est le magazine Girlz qui l'a dit il y a deux mois de là.

Te voilà donc qui ferme l'enseigne en veillant à rajouter un petit mot à l'entrée expliquant cette fermeture anticipée exceptionnelle. Il valait mieux éviter qu'ils s'imaginent le pire comme la fermeture définitive de cette dernière ou ton enlèvement par des sorciers qui n'ont guère apprécié tes petites chroniques. Donc, tu te mis d'accord avec toi-même : ta grand-mère était décédée, encore une fois. Pendant que tu écrivais la petite note en t'assurant de bien mettre des petits cœurs au dessus des « i » -ça, c'était un conseil dans le dernier numéro de Girlz-, tu sentis une étrange vibration sur ta cuisse. Ah c'est le signe que le devoir t'appelle, femme du vingt-et-unième siècle ! Tu te saisis ainsi de ton arme et fut frappée de suite par ce que l'écran te communiquait. Ta bouche s’entrouvrit, tes yeux s'écarquillèrent, ton cœur fut prit de palpitations affolées, un cri inaudible tant il était aigu franchit le seuil de tes lèvres. Un grand jour était arrivé : un rejeton Potter serait actuellement au Chaudron Baveur savourant une inactivité totale. Information officielle, c'est Twitter qui l'a dit et Twitter ne ment jamais. Tu fis prise d'une telle exaltation que tu ne remarquas guère les légères gouttes qui vinrent se nicher sur ton visage. Evidemment, le bonheur fut de courte durée -treize virgule vingt-cinq secondes-, tu repris rapidement tes esprits quand l'une s'abattit au creux de ton œil laissant échapper un juron.

« Putain de bordel de merde. »

Ou peut-être deux ou trois. Heureusement pour toi, tu ne sortais jamais sans parapluie, simple mesure de sécurité. Même en été, il t'accompagnait : entre avoir une centaine de grammes de plus à porter et risquer de ressembler à un caniche roux, la décision était d'ores et déjà prise. Tu sortis ton armure, affichant fièrement ses coloris et motifs tropicaux. Tu pris un pas décidé et t'enfonças dans la rue. Ce n'est pas Miss Nature qui t'empêchera d'accomplir ta destinée : instruire le monde entier sur les préférences liquides alcoolisées d'un sorcier conséquent.

Tu arrivas finalement face à la devanture du lieu de ta convoitise. Tu en avais vécu une épopée pour y arriver, tu avais contré cette averse, su écarter de nombreux mendiants et en dépit de cette aventure, tu avais su garder une prestance inégalable. Aucune goutte n'était parvenue jusqu'à ta somptueuse robe ou ta chevelure flamboyante. Le mal avait été bravé. Et c'est fièrement que tu pénétras ainsi dans le bar, arborant un sourire enjôleur. Toujours se préparer à attaquer, toujours être aux affûts, préparer son expression et répéter son rôle avant toute conversation. Alors, que fut ta déception quand tu n'aperçus aucun Potter dans la salle en dépit de ton entraînement préalable. Et pourtant, tu ne baissas pas les bras, tu parcourus de tes yeux chacun des visages à plusieurs reprises, laissant ton regard se balader de long en large. Twitter aurait-il trahi toute la confiance que tu lui accordais ? Dépitée, tu décidas de te rabattre sur un lot de consolation: tu avais entrevu quelques connaissances pendant cette fouille visuelle, un pourrait peut-être assouvir ta soif de curiosité. Finalement, tu choisis Rose, après tout c'était une Weasley et elle avait toujours quelques potins et ragots pour satisfaire ton avidité journalistique. De plus, elle ne semblait guère réjouie de sa propre présence ou peut-être était-ce de sa coiffure que la pluie avait su convenablement ravagé; peut-être qu'une conversation en ta compagnie saura illuminer sa journée. Tu t'approchas finalement d'elle, un air sûr et amical, contenant une remarque déplaisante sur ce qui s'apparentait à sa crinière réfractaire.

« Salut Rose, ça fait longtemps ! »

Un sourire un brin hypocrite et malicieux s'affichait sur tes lèvres, ton ton était incolore, ton regard presque suppliant. La parfaite panoplie de « je souhaite soutirer quelque chose de ta part mais promis je ferais ça dans les règles ». De toute façon, l'hypocrisie, tout le monde la sentait, c'était devenu une norme sociale. Il semblait même être convenu qu'il fallait feindre l'ignorance lorsque l'on en était victime pour bien paraître en communauté. Tu t'installas finalement sur une chaise méditant quelques secondes sur la question de savoir si l'hypocrisie pouvait être appelée hypocrisie, si la personne qui l'usait savait que la victime était au courant de la nature de l'échange. Un rapide raisonnement t'amena à penser que non.

« Quoi de beau ? »

Ton ton était bien plus expressif à présent, bien trop même. Capricieuse comme tu es, tu n'avais jamais apprécié attendre quoique ce soir. Pourquoi passer par quatre chemins après tout ? Tu n'allais jamais droit au but, mais tu savais souvent te faire comprendre par quelques  habiles tournures de phrases et jeux faciaux. Evidemment, si esquive il y a, tu cibleras de plus en plus tes questions jusqu'à arriver à « bon fais pas chier et balance les potins s'te plait ». Toute une tactique de combat en milieu hostile. Le barman te fixa s'apprêtant probablement à te demander quel breuvage tu souhaitais ingurgiter. Par anticipation, tu levas la main vers sa direction et la laissa effectuer un mouvement de balayage sans même lever les yeux vers lui. Il y avait plus important en jeu, après tout.
code de sceaudelaine


HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t228-a-la-recherche-d-un-titre-original-et-unique-rose#2721 http://cut-the-rope.forumactif.org/t224-qui-a-dit-que-tous-les-w
ANONYME
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 19 yo

PROFESSION : étudiante à l'université magique de Londres

INFLUENCE : 19

ARRIVEE : 30/04/2015

HIBOUX : 720






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier de sang mêlé

Re: Il pleut, il mouille, ... ▬ Leo

Sam 27 Juin - 22:30
[RP abandonné]


"i think my heart is better"
uc. ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

Re: Il pleut, il mouille, ... ▬ Leo

Revenir en haut Aller en bas
 

Il pleut, il mouille, ... ▬ Leo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Il pleut, il mouille, ... ▬ Leo
» Elle mouille moins ses couches
» Elle mouille peu ses couches
» aujourd'hui il fait beau, demain il pleut... ainsi va la vie ▬ EURYDICE
» Il pleut sur leurs corps comme il pleut dans leurs cœurs [PV : Alice Sherman]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HORS-JEU :: Les archives du forum :: Les RP terminés
-