Poster un nouveau sujet   
Noa ▬ Parait que la folie se soigne...
Répondre au sujet
Voir le profil de l'utilisateur
ANONYME
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans

PROFESSION : Etudiant à l'Université magique de Londres

INFLUENCE : 0

ARRIVEE : 17/05/2015

HIBOUX : 52






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier de sang pur

Noa ▬ Parait que la folie se soigne...

Dim 17 Mai - 18:23
Noa Van Der Staal
N'oubliez pas... Dans chaque coin d'ombre se tient un boufon. Un chapelier fou que l'on invite dans toutes ces fêtes un peu spéciales...

Sorcier ; Anonyme
Xavier Samuel
personnage inventé   personnage prédéfini scénario (Aloha Hamilton)

Nom - Van Der Staal, théoriquement, ce nom est originaire des Pays-Bas. On peut donc supposer que sa famille paternelle est originaire de là-bas, mais allez savoir.
Prénom(s) - Noa - un prénom on ne peut plus simple et facile à retenir
Âge - 23 ans
Date & lieu de naissance - 31.10.1991, Bruxelles, Belgique
Condition - c'est un sorcier au sang pur si on considère que ses parents ont tous les deux étudiés dans une école de magie. Néanmoins du côté de sa mère, quelques générations précédentes, il s'agissait de moldus.
Particularité - Aucune si ce n'est que c'est un psychopathe amoureux prêt à tuer pour protéger sa chérie d'amûr (qui n'est pas sa chérie, mais c'est pas grave !)
Classe sociale - Il a un porte-monnaie très lourd ! Du côté de son père, l'argent ne manque vraiment pas ! Qui est originaire de cette fortune ? Personne ne le sait ! Ca fait des siècles que c'est comme ça et ça restera comme ça pendant des siècles !
Sexualité - Il n'est intéressé par... aucun des deux sexes. A ses yeux il n'y a qu'une seule personne. La seule sur laquelle il a daigné posé ses yeux et sur laquelle il ne les a jamais retiré. Une fille, bien sur. Non. LA fille. Est-ce qu'on peut dire qu'il est hétéro pour autant ? Pour faire simple, il rentre dans cette catégorie. Pour faire compliqué, s'il ne peut pas l'avoir, elle, personne ne l'aura, lui.
Statut - Marié, père d'une équipe de Quidditch... Quoi que non, pas l'équipe de Quidditch ! Il est tellement possessif envers Aloha qu'il ne serait même pas capable de la partager avec un enfant... mais marié avec elle, il s'y voit déjà. Il y est déjà... En réalité ? Célibataire...
Etudes - Etant donné que monsieur est âgé de 23 ans, il est à l'université... de manière forcée ! Il ne voulait pas faire d'études, mais pas le choix, c'est devenu obligatoire. Alors, il est là... Il étudie la métamorphose, les potions et parce qu'on l'a forcé : la bienséance magique... Autant vous dire qu'il n'est pas vraiment motivé, sauf quand on parle de polymorphie, ce qui lui permet d'approcher Aloha sans qu'elle ne sache que c'est lui. Travailler ? Mais il n'en a pas besoin, il a de l'argent pour toute une vie et bien plus ! Néanmoins, il a fait du commerce illégale pour faire "comme les mangemorts"
Dirty little secrets
๑ Noa, en belge qu’il est, adore les gaufres ! Typiquement stéréotypé, mais quand même ! Une bonne gaufre pleine de chantilly, de fraises, de chocolat dégoulinant… Ca ne vous donne pas envie ?!
๑ Depuis tout petit, ce n’est pas un grand bavard. Un élément ‘traumatisant’ l’a plongé dans le mutisme. Aujourd’hui, il est toujours aussi peu bavard. Il ne se révèle pas facilement.
๑ Le jeune homme est maniaque depuis sa plus tendre enfance. Sans même qu’on ne lui demande, il rangeait ses jouets quand il avait terminé de jouer avec. Et il fallait surtout que tout soit à sa place, sinon rien ne va ! Il se met à crier et il balance tout jusqu’à être calmé et après, il se remet à ranger, sagement…
๑ Suite à son traumatisme dû à la perte de sa petite sœur, il s’est inventé sa propre petite sœur imaginaire, jusqu’à ce qu’il croise la route d’Aloha. D’un coup, d’un seul, plus de petite sœur, mais les traits de la jolie p’tite demoiselle blonde.
๑ Parfois, Noa peut faire preuve d’une extrême patience alors que d’autres fois, c’est limite s’il ne lui faut pas tout, tout de suite ! Mais la plupart du temps, il n’est pas patient. Vaut mieux ne pas trop faire trainer les choses…
๑ Son côté psychopathe s’est développé après sa rencontre avec Aloha. Avant, c’était des coups d’œil, innocents, mais petit à petit, c’était devenu une obsession… Il en vint presque à la suivre tout le temps, attendant de la croiser avec une impatience à peine dissimulée. Pas une journée ne s’écoulait sans qu’il ne la voie au moins une fois…
๑ Il faut éviter de lui dire qu’il est taré sinon… Sinon c’est au gros risque de subir le même sort que les pauvres canards qu’il tue suite à la phobie de sa bien aimée !
๑ Noa est toujours puceau ! Ben quoi ?! Il n’est pas attiré par les femmes, ni par les hommes. La seule qu’il veut, c’est Aloha. Et c’est avec elle qu’il franchira ce cap, sinon pas du tout. Mais autant avouer de suite que quand il pense à ça, ce n’est pas du tout dans la sagesse de la chose. Ooooh non ! Bon, ça ne va pas non plus jusqu’à 50 nuances de Grey, mais… Enfin, je ne vais pas vous faire un dessin !
๑ Ses parents n’ont pas une très grande influence sur lui. Déjà à cause de l’épisode de leur deuxième enfant mort né, mais aussi parce que Noa n’a quasiment jamais réclamé leur aide. Il s’est toujours débrouillé pour avoir ce qu’il veut.
๑ Il n’aime pas l’humidité… Plutôt bizarre quand on sait que monsieur vit à Londres… mais son âme sœur est venue vivre là alors il était hors de question qu’il vive ailleurs que près d’elle !


London & me, the story
Londres… fondée il y a presque deux milles par les romains, elle est connue pour son climat océanique. Quand il est arrivé dans cette ville, la première chose que Noa a remarqué, c’est le temps maussade quasi permanent. Lui qui était habitué à la chaleur d’Hawaï. A Londres, il avait l’impression que toutes les couleurs avaient disparu pour ne laisser que des nuances de gris. Autant le dire tout de suite, le jeune homme n’aime pas Londres. Tout du moins, il ne ressent absolument aucune attache pour cette ville. S’il est là, c’est uniquement parce que sa bien-aimée s’y trouve et a souhaité y vivre. Sinon… Et bien sinon, il serait encore à Hawaï ! Et puis, Londres regorgeait de touristes et… d’asiatiques ! Des flashes photos qui vous pétaient à la figure tous les deux mètres, des familles entières qui vous abordaient pour que vous les preniez en photo devant Big Ben, Buckingham Palace… Noa n’a pas trop à se plaindre sur ce point-là car bien souvent, il n’inspire pas tellement la sympathie. Il n’a pas une tête à prendre les touristes en photos. Mais il était déjà arrivé que des personnes l’interpellent, mais à chaque fois, ils tombaient sur un os. Parfois, ils suffisaient juste que les touristes croisent son regard pour aller demander à quelqu’un d’autre. Mais ce qui le dérange le plus, c’est le climat !
Bon, Noa a, un peu, oublié qu’il était originaire de Belgique et que le climat n’est pas forcément mieux, mais il est parti de là-bas quand il était gamin, donc non, il ne s’en souvient pas vraiment. Il lui arrive parfois, pris d’une tocade, d’aller dans sa ville natale pour manger une gaufre. Mais il ne s’y attarde jamais plus que nécessaire. Il vient et repart avec sa gaufre.
Sinon, Noa connaît Londres depuis ses onze ans étant donné qu’il a fait ses études à Poudlard. Néanmoins, il ne connaissait pas spécialement le côté moldu de Londres avant qu’Aloha ne s’envole pour cette ville. Il se contentait de la partie sorcier qu’il trouvait vivante, sur le chemin de Traverse. Mais ça s’arrête là. Pour lui, Londres est juste la ville où la fille de ses rêves a décidé de s’installer. Ni plus, ni moins. Même Hawaï qui l’avait vu grandir n’était pas vraiment son « chez lui » parce que chez lui, c’était là où Elle se trouvait.

The deatheaters, the wizzggles... What ?
Très honnêtement, Noa se moque complètement de l’évolution des choses. Il en est conscient, parce qu’il voit quand même ce qu’il se passe, mais de là à dire qu’il s’y intéresse, il y a quand même une marge. La seule chose qui le préoccupe réellement, c’est Aloha. Il ne vit que par elle, il ne vit que pour elle. Il n’y a pas d’entre deux. Parfois, il pourrait même oublier de respirer. Enfin bref, là n’est pas le sujet ! Si on commence comme ça, on en aura pour des heures et des heures ! Donc, Noa n’a pas d’avis particulier concernant la révélation de l’existence des sorciers. Et puis, il fallait bien que ça arrive un jour, non ? Les moldus étaient confrontés aux choses inexpliquées depuis un bon moment, donc il ne fallait pas vraiment s’étonner qu’un jour, ils apprennent que le monde n’était pas uniquement constitué d’êtres humains normaux. Lui-même a déjà eu l’occasion d’avouer à Aloha que c’était un sorcier et qu’il avait une baguette magique, avant de lui effacer la mémoire. Comme quoi… Le fait que les gens sachent que les sorciers existent ne lui pose aucun problème. Mais de là à dire qu’il est hyper impliqué là-dedans… Il y a un monde !
Pour ce qui est des moldus qui deviennent soudainement des sorciers… Et bien ma foi, Poudlard envoyait bien des lettres à des enfants moldus de onze ans pour leur dire qu’ils avaient la fibre magique alors pourquoi est-ce que la fibre magique n’apparaitrait pas après ces onze ans ? Même s’il a été à Serpentard, il ne prêtait pas vraiment attention aux « sang de bourbe ». Il était bien amoureux d’une moldu alors qui était-il pour critiquer les sorciers nés de parents moldus ? Il fallait rester logique. Et puis même, de toute façon, il s’en moquait. Ils étaient là, c’était bien. Ils n’étaient pas là, c’était pareil.
Les mangemorts… Noa adorerait les rejoindre, mais voilà, il est beaucoup trop obsédé par Aloha pour réellement les rejoindre. L’ambiance qui règne à cause d’eux… Et bien il s’en moque complètement. Tant que ça ne l’empêche pas de veiller sur Aloha, il n’a aucune raison de s’en préoccuper. Aloha passe avant tout !
En gros, Noa est un gros je-m’en-foutiste de ce qu’il se passe autour de lui parce que c’est un électron qui gravite autour d’Aloha qui est son noyau, son centre du monde.
!


Noa est né il y a vingt-trois ans de ça, à Bruxelles, en Belgique. Ses parents sont des sorciers, néanmoins, on trouve du sang moldu du côté de sa mère. Du coup, le garçon n’appartient pas à une famille de sang pur, comme la famille Malefoy, par exemple. Mais du côté de son père, ce sont des sorciers ayant une certaine fortune à leur actif. Qui a gagné le gros lot ? Personne ne le sait car cette fortune remonte presque depuis la nuit des temps. En tout cas, cette fortune là est vraiment plus que bienvenue parce qu’ainsi, la famille Van Der Staal ne se refuse absolument rien ! Le moindre petit caprice pouvait être satisfait en un rien de temps. S’il y avait des gens cupides dans la famille Van Der Staal, ce n’était pas forcément le cas de tout le monde. Les parents de Noa étaient humbles et n’affichaient pas leur fortune à qui voulait bien voir. Quand on les voyait, ils n’empestaient pas la richesse. On aurait presque pu dire qu’ils avaient des revenus lambda. Bien qu’ils n’en avaient pas besoin, le père de Noa travaillait afin de continuer à alimenter la fortune de la famille et aussi pour la maintenir. Il fallait bien l’alimenter pour qu’elle reste à niveau, après tout.

Depuis tout petit, Noa ne manquât absolument de rien. Pendant les trois premières années de sa vie, tout le monde était au petit soin pour lui. C’était même un enfant joyeux qui aimait bien s’amuser, babiller, rigoler… Au début, il était tout à fait normal, hein ?! Bon, hormis son obsession pour le rangement… Ses parents n’ont pas du tout eu besoin de lui apprendre à le faire, il le faisait automatiquement. Et puis, il fallait que tout soit à sa place. Il ne supportait pas quand quelqu’un venait toucher à ses affaires pour les retrouver ensuite déplacées. Ca le mettait dans une colère noire et il faisait des caprices à n’en plus finir. Sa mère mettait parfois des heures et des heures à le consoler. Et quand elle se dirigeait vers l’objet déplacé pour le remettre à sa place, il criait encore plus fort parce qu’il voulait remettre ça lui-même… Oui… A trois ans, monsieur avait déjà un grain ! Mais on lui pardonnait, il était petit. Et parce qu’il était petit, il faisait un caprice, voilà tout. On pensait que ça lui passerait… Si seulement…

Peu de temps après ses quatre bougies soufflées, ses parents lui apprirent que bientôt, il aurait un petit frère ou une petite sœur avec lequel ou laquelle il pourrait jouer et lui apprendre plein de choses. Ses petits yeux d’enfants s’étaient aussitôt mis à briller de mille éclats face à cette excellente nouvelle. Bientôt, ils seraient deux. Et il attendait ce jour avec impatience ! Neuf mois, c’était long, mais Noa prenait son mal en patience parce qu’après, ils auraient toute leur vie ensemble. Il était très attentif à la préparation de l’arrivée future du bébé. C’était limite si ce n’était pas lui qui décidait (en fait, c’était lui qui décidait, mais comprenez que ça fait un sérieux manque d’autorité de la part des parents d’avouer qu’ils n’avaient presque aucun avis à donner). Noa avait une idée précise de ce qu’il désirait. Et ce fut presque pire quand il sut enfin le sexe du bébé. Il allait avoir une petite sœur. Et c’était juste trop génial ! Il allait pouvoir jouer les grands frères, lui apprendre tout ce qu’il savait etc.

L’arrivée de ce nouveau bébé était fortement attendue. Dans la grande demeure où ils habitaient, la joie régnait, l’impatience également. On entendait Noa dire à qui voulait bien l’entendre qu’il lui apprendrait quand même à monter aux arbres, même si c’était une fille. Quatre ans, le garçon était déjà très intelligent. Trop intelligent. Huit mois s’écoulèrent lorsque sa mère fut prise de violentes contractions, annonçant l’arrivée du bébé. Une naissance prématurée, ce n’était pas grave, mais voir tous le bas de sa maman en sang, ça l’était. Une nourrice vint chercher le petit Noa pour le priver de cette vision tandis que son père emmenait son épouse de toute urgence à l’hôpital pour sorcier. Noa voulait aussi être là. Aussi fit-il un caprice, se mettant dans une colère noire pour que nourrice Cracmol accepte de l’emmener. Il voulait voir sa petite sœur ! Mais lorsqu’il arriva à l’hôpital et demanda à voir sa sœur, son père lui annonça tristement que sa sœur n’était plus. Bien que personne ne lui ait lancé de sortilège de stupéfixion, Noa se retrouva figé sur place, les yeux aussi ronds que des souaffles. Malgré tout, on lui montra sa petite sœur. C’était un magnifique bébé aux cheveux blonds dorés. Elle avait les yeux clos et donnait l’impression de dormir. Il avait du mal à croire qu’elle n’était pas vivante. Ses parents l’avaient appelé Evangeline et on l’enterra lorsque sa mère fut autorisée à sortir de l’hôpital.

A partir de ce jour-là, absolument toute trace de l’enfant à venir, disparut. Plus personne ne prononça le prénom d’Evangeline, sauf lui. Pendant les premières semaines, il essaya d’en parler, mais ses parents ne répondaient jamais, faisant comme s’ils n’entendaient rien. Puis, petit à petit, Noa en parla moins pour ne plus en parler du tout. Il était évident que ses parents se trouvaient dans le déni le plus total, faisant comme s’il ne s’était jamais rien passé. Mais Noa ne pouvait pas oublier. C’était impossible, impensable, même ! Très rapidement, il se créa une petite sœur imaginaire, lui donnant pour prénom celui d’Evangeline. Il n’était pas rare que les enfants se créaient des enfants imaginaires parce qu’ils manquaient d’amis. Dans son cas à lui, non seulement il n’avait pas d’amis, mais surtout, il s’était crée une sœur fictive. A partir de ce moment-là, Noa se renferma sur lui-même, n’acceptant de parler à personne d’autre qu’à Evangeline. Il restait enfermé dans sa chambre, la plupart du temps. Il ne prenait même plus plaisir à parcourir l’immense demeure des Van Der Staal. A quoi bon ? Pour voir ses parents vivre dans le déni complet ? Il préférait être tout seul. Les quelques fois où ses parents passaient du temps avec lui, Noa faisait comme si sa petite sœur était avec eux. Il lui posait des questions, s’imaginait les réponses, répondait etc. Si bien que ses parents inquiets prirent la décision de déménager afin de prendre un nouveau départ.

Ils déménagèrent à Hawaï. Là-bas, il faisait beau, il faisait chaud et la mer était à portée de main. Ses parents achetèrent une magnifique villa et il eut le droit de choisir toute la décoration de sa chambre. Néanmoins, il demanda à ce que le prénom de sa sœur soit inscrit sur un des murs juste à côté du sien. Ce fut un choc pour ses parents, mais ils acceptèrent malgré tout. Pensant qu’une fois cela fait, Noa consentirait à passer à autre chose. Dans ses pensées, au fil des années, Evangeline grandissait plus ou moins au même rythme que lui. Son mutisme ne fit que s’accroitre au fur et à mesure qu’il grandissait. Il n’échangeait que très peu de paroles avec les autres, se résumant au strict minimum. Quand il atteignit l’âge de sept ans, Noa découvrit ses pouvoirs suite à une autre crise de colère dût à la nourrisse qui avait eu le malheur de toucher un ours en peluche qu’il avait attribué à sa sœur imaginaire. Il retourna une grande partie de toute sa chambre grâce à sa magie. Quand ses parents remarquèrent ce qu’il venait de se passer, le garçon était déjà entrain de ranger sa chambre méticuleusement, remettant tout à un millimètre près. A partir de ce jour-là, chacune de ses colères se résumaient à un capharnaüm sans nom dans la pièce où il se trouvait.

A Hawaï, Noa n’avait jamais froid. Il faisait beau constamment et ce n’était pas pour lui déplaire. Il aimait la chaleur. Le froid le rebutait. Il passait ses journées à la plage, jouant avec Evangeline. Quand des enfants essayaient de venir jouer avec lui, il s’en allait aussitôt. Il refusait tout contact avec les autres enfants. Il n’avait rien à voir avec eux. Non pas parce que certains étaient moldus, loin de là. Mais il ne voulait pas se lier d’amitié avec ces gens. Il se plaisait dans sa solitude. A l’âge de onze ans, il reçut sa lettre d’admission à l’école de sorcellerie Poudlard. Il ne voulait pas y aller, il ne voulait pas aller à l’école, mais ses parents l’y envoyèrent presque de force. Là-bas, il fut envoyé à Serpentard. Ses parents espérèrent que là-bas il se ferait des amis, mais non. Noa restait seul la majorité du temps. En cours, il ne parlait pas, se contentant d’apprendre ce qu’on lui demandait d’apprendre. Il aurait pu avoir un excellent niveau étant donné qu’il était intelligent, mais il ne faisait aucun effort. Il faisait simplement le strict minimum pour réussir. Malgré le fait qu’il grandissait, il continua de croire que sa petite sœur se trouvait avec lui et les choses ne changèrent pas jusqu’à ce qu’il atteigne l’âge de quatorze ans.

C’était pendant les vacances. Il rentrait toujours à Hawaï pendant les vacances scolaires, ses parents tenaient à ce qu’il soit avec eux quand il n’était pas en période scolaire. C’était une des rares fois où il daignait sortir de l’immense propriété de ses parents et ce fut pendant cette rare fois qu’il la vit. Cela faisait des années qu’il n’était pas resté aussi figé de toute sa vie. Le temps semblait s’être arrêté à partir du moment où il posa son regard sur cette magnifique tête blonde, à peine plus jeune que lui. Sur son visage était peint un magnifique sourire qui faisait oublier absolument tout. Noa en oublia même son prénom. Brusquement, une idée complètement folle lui vint en tête : elle était la réincarnation parfaite de sa petite sœur, Evangeline. Elle était telle qu’il s’était plu à l’imaginer et cela ne pouvait pas être un hasard ! Elle et lui étaient faits pour être ensemble ! La mort n’avait pas su les séparer. Noa y voyait là comme une évidence.

A partir de cet instant, le monde de Noa ne tourna qu’autour de cette demoiselle blonde. Il n’arrivait pas à l’oublier, elle hantait ses jours et ses nuits sans cesse. Sa petite sœur imaginaire avait disparu, il n’y avait plus qu’elle, cette Evangeline bis. Chaque jour qui passait, il la traquait, la surveillait, la regardait parfois pendant des heures, voir même des journées entières. Il en oubliait même de manger ! Malheureusement pour lui, il était obligé de la laisser derrière lui quand il retournait à Poudlard. Là-bas, il n’avait absolument aucune nouvelle d’elle, mais il se plaisait à imaginer ce qu’elle faisait à cet instant précis. Il ne pensait plus qu’à elle. Il ne connaissait pas encore son prénom, mais cela ne tarderait pas à venir. Pour le moment, il se l’appelait Evangeline. Après tout, elle était la réincarnation de sa sœur, donc, elle s’appelait tout aussi bien Evangeline que son prénom actuel ! Quand il retournait chez ses parents, il continuait de l’observer. Dès qu’il posait ses yeux sur elle, il avait la sensation de vivre à nouveau. Comme si sa vie était en pause dès qu’il ne la regardait pas. Elle était devenue son monde.

Quand il eut seize ans, Noa commença à l’aborder, tous les jours. Et tous les jours, il se présentait à elle. Et oui… dès qu’il eut l’art de maîtriser le sortilège d’oublie, il en usa sur elle, lui effaçant la mémoire quant à leur rencontre. Mais à chaque fois il l’envouta. Il savait plus que bien l’effet qu’il avait sur elle et cela le confortait dans l’idée qu’ils étaient faits pour être ensemble. C’était le destin ! Evangeline devint Aloha. Un nom typiquement hawaïen qui résonnait comme la plus douce des mélodies dans ses oreilles. Ce petit scénario continua ainsi pendant un long moment. A chaque fois il lui faisait oublier leur rencontre. Pourquoi ? Allez savoir ! Lui-même ne savait pas trop pourquoi il agissait ainsi. Tout ce qu’il savait, c’était qu’il devait agir ainsi ! C’était comme une nécessité. Il n’arrivait pas à se passer de cette sensation de première rencontre. Retardant le plus possible la possibilité d’une deuxième rencontre. Quand il ne l’abordait pas, Noa la suivait comme son ombre. Il l’observait, de loin. Parfois, il prenait une autre apparence. Le jeune homme s’était découvert un don pour la métamorphose. On pourrait même dire qu’il était aussi doué que la fameuse Minerva McGonagall !

En ce qui concernait la saga de cette fameuse JKR, Noa n’avait pas d’avis particulier. Il connaissait l’histoire parce que c’était quelque part son devoir de sorcier de la connaître, mais il n’avait jamais pris le temps d’ouvrir les livres pour découvrir ce qu’il se disait. Cela ne l’intéressait pas de savoir comment Harry Potter avait ‘vaincu’ Lord Voldemort selon l’auteur. Ce n’était que de la fiction. Et il n’avait pas de temps à perdre avec de la fiction. La seule chose qui retenait son attention, c’était Aloha. Elle, elle était réelle. Elle était parfaite, elle était… Elle était son monde, tout simplement ! Une fois, il eut l’audace d’avouer à la demoiselle qu’il était un sorcier. Bien sur, cela n’avait eu une très grande importance car il avait fini par effacer sa mémoire à la jeune femme, encore une fois. Ses nombreuses absences au domicile furent bien évidemment remarquées, mais jamais il ne répondit aux questions de ses parents concernant les lieux où il se rendait. Au fil des mois, il acheta un appareil photo et prenant encore et toujours des apparences diverses et variés, il commença à prendre des clichés de la belle Aloha.

Suite à son mutisme qui ne semblait pas vouloir prendre fin, sa mère souhaita, à de nombreuses reprises, faire effectuer des tests psychologiques sur Noa afin de savoir si c’était ‘normal’ qu’il agisse de cette façon. Mais à chaque fois, le jeune homme s’était contenté de s’éclipser soudainement. Bien souvent, il terminait là où Aloha se trouvait, continuant de la prendre en photo sous toutes les coutures. Il adorait quand elle souriait. Il la trouvait tellement belle… Suite à une discussion qu’il eut avec elle (avant de lui faire oublier… pour ne pas changer les bonnes vieilles habitudes), il apprit qu’elle comptait partir vivre à Londres. Et cela l’affola ! Il lui fit très rapidement oublier leur petit entretien avant de rentrer chez lui. Il dévasta absolument tout ce qui se trouvait sur son passage. Sa mère, en le découvrant, hurla de terreur face au regard fou de son unique fils. Quant à son père, il tenta de le calmer, mais il n’arrivait à rien. Il envenimait la situation. La seule chose qu’il y avait à faire, c’était d’attendre qu’il se calme. Ce ne fut qu’au bout de plusieurs heures que le calme retomba sur la demeure.

Sans rien demander à personne, il prit la décision de partir vivre aussi à Londres. Par chance, il se retrouva dans le même avion qu’elle. Enfin… la chance n’avait rien à voir là-dedans, il l’avait fait exprès ! Il lui avait demandé, au cours d’une des dernières conversations qu’ils ont eu à Hawaï. Arrivé à Londres, il s’installa dans un appartement dans lequel il consacra une pièce à son culte à Aloha. Il ne la lâcha pas du regard non plus. Elle pouvait aller vivre sur un iceberg qu’il serait également présent. Il était hors de question qu’elle se trouve loin de lui. Il ne le supporterait pas ! Il ne mourrait même ! Ah, si, si, si ! Il était raide dingue d’elle, ce n’était pas pour qu’elle parte loin de lui ! D’ailleurs, il  surveillait même les personnes qu’elle fréquentait. Quand quelqu’un ne lui convenait pas, il faisait en sorte qu’elle ne recroise jamais la route de cette personne. S’il pouvait, il ferait en sorte qu’elle soit à lui, rien qu’à lui, empêchant quiconque de poser ses yeux sur elle. Mais il ne pouvait pas. Tout du moins… Pas encore… Mais il veillait au grain ! Il n’hésiterait pas à tuer pour elle. D’ailleurs, n’était-ce pas ce qu’il faisait déjà en tuant les canards qui osaient l’effrayer ? Ces stupides volatiles ne pouvaient-ils pas rester à distance ?!

Aujourd’hui, Noa est à l’Université. Il apprend principalement l’art de la métamorphose. Il est sans aucun doute l’un des plus doués étant donné le nombre de fois où il avait eu recours à cet art pour suivre Aloha. Il avait aussi choisi les potions, mais ce qui l’intéressait surtout, c’était les potions de polymorphie. Sinon, ça ne l’intéressait pas. De toute manière, rien ne l’intéressait réellement, mis à part Aloha. Elle ne quittait jamais ses pensées. Et plus il grandissait, plus son obsession pour elle changeait, évoluait à tel point qu’il se plaisait à les imaginer dans des situations… plus que compromettante. Son esprit pervers ne faisait qu’alimenter cette imagination malsaine et le pire, c’était qu’il voulait expérimenter ça. Mais pas maintenant ! Il fallait d’abord qu’il fasse les choses ‘biens’. Mais bientôt !

En ce qui concerne la révélation de l’existence de la magie aux moldus, Noa n’en a strictement rien à faire. Cela lui importe peu parce que ça n’empêche pas son monde de tourner. Cependant, il ignore pour l’instant si Aloha le savait ou pas. Mais si ce n’était pas le cas, elle finirait par l’apprendre. Et de sa bouche puisqu’il avait déjà expérimenté cela avant de lui retirer la mémoire. Depuis quelques temps, Noa ressent un fort désir de rejoindre les mangemorts. Peut-être est-ce son côté complètement déluré qui exprime cette envie ? De plus, il s’est déjà adonné à des activités illégales dans le commerce sorcier, donc être un mangemort ne devrait vraiment pas posé de problème. Surtout qu’il était prêt à tout et presque n’importe quoi. Quant à cette idée d’université obligatoire et bien, Noa n’est vraiment pas d’accord avec ça, mais il est bien obligé… Il n’aura jamais besoin de travailler pour pouvoir vivre correctement alors pourquoi est-ce que rentrer dans le système est à ce point important ? Enfin, tant qu’on ne l’empêche pas de voir Aloha, ils peuvent bien prendre les décisions qu’ils veulent, il s’en moque, même s’il a un avis négatif dessus.



salut, moi c'est Mad Hat !
Hellow !! Alors je suis une fille de  23 ans et j'ai pas toutes mes dents   A la base, j'ai vu une annonce sur FB, puis bah curieuse que je suis, je me suis dit "allons faire un p'tit tour" pour regarder parce que ben... Harry Potter c'est TOUTE mon enfance ! Si, si, la fille hystérique au cinéma quand apparaissait Drago Malefoy, vous vous souvenez ?!   Nan ?!   Bref, y'a aussi le Seigneur des Anneaux qui a bercé mon enfance parce qu'on ne dit pas non à Aragorn, Legolas et Boromir   Brefeuh ! A la base, je ne devais pas m'inscrire parce que je viens d'hériter d'un forum, je m'y consacre corps et âme, mais j'ai craqué en voyant ce scénario qui n'attendait que moi   J'aime les personnages complexes et les liens trop tordus pour me persuader que je suis saine d'esprit  
En théorie, je devrais pouvoir passer tous les jours, ou presque - ben oui, j'ai une vie aussi   Comme je vous l'ai dit, j'ai hérité d'un forum, donc je n'ai presque pas rps depuis février, je me remets doucement à jour, donc comprenez que y'a des fois où je ne pourrais pas enchaîner à la seconde une réponse à un rp (j'aimerai bien mais je ne suis pas WonderWoman   )
Sinon, j'aime le design !   Même si je n'accorde pas toujours 100% d'importance à ça, j'aime bien quand même  


Dernière édition par Noa Van Der Staal le Mar 19 Mai - 18:44, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t232-funny-linkyy-phoebe http://cut-the-rope.forumactif.org/t210-phoebe-comment-ca-on-me-
MARIONNETTE
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 22 ans

PROFESSION : Uni-uni-versité! Et accessoirement souffre douleur des mangemorts

INFLUENCE : 7

ARRIVEE : 27/04/2015

HIBOUX : 276






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier de sang pur

Re: Noa ▬ Parait que la folie se soigne...

Dim 17 Mai - 18:28
BIENVENUUUUUUUUUUUUE! J'en connais une qui va être contente de voir son scénario pris
En tout cas, bonne chance pour ta fiche, la force est avec toi



- J'ai pas compris, keski l'arrive dans ma vie -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t87-lux-the-robot-unicorn http://cut-the-rope.forumactif.org/t29-lux-et-toi-t-aimes-les-li
JOKER
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans

PROFESSION : doctorante & pianiste

INFLUENCE : 26

ARRIVEE : 01/02/2015

HIBOUX : 1904






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : moldu

Re: Noa ▬ Parait que la folie se soigne...

Dim 17 Mai - 19:02
Bienvenue parmi nouuus C'était cool de lire ta vie héhé, et puis merci du compliment pour le design' ça fait vraiment plaisir I love you
Bon courage pour ta fiche (et super choix de scénar ) !



Si ça fait si mal de se séparer, c'est parce que nos âmes sont liées. Peut-être qu'elles l'ont toujours été et le seront toujours. Peut-être que nous avons vécu mille vies avant celle-ci et que dans chacune d'elles nous nous sommes trouvés. Et peut-être que chaque fois nous avons été séparés pour les mêmes raisons. Ça veut dire que cet adieu est à la fois un adieu pour les dix mille ans passés et un prélude à ce qui va venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANONYME
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans

PROFESSION : Etudiant à l'Université magique de Londres

INFLUENCE : 0

ARRIVEE : 17/05/2015

HIBOUX : 52






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier de sang pur

Re: Noa ▬ Parait que la folie se soigne...

Dim 17 Mai - 19:06
Merci, merciiiii

Ma vie ? x) si seulement elle se résumait à ça *sort*

J'espère néanmoins être à la hauteur de ce magnifique perso


All monsters are human
Je ne sais pas si moi, je suis la propriété de quelqu'un, et qui est réellement sous la domination de l'autre. Ceci est l’emblème de mes remords...
©️ Candy Apple

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t87-lux-the-robot-unicorn http://cut-the-rope.forumactif.org/t29-lux-et-toi-t-aimes-les-li
JOKER
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans

PROFESSION : doctorante & pianiste

INFLUENCE : 26

ARRIVEE : 01/02/2015

HIBOUX : 1904






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : moldu

Re: Noa ▬ Parait que la folie se soigne...

Dim 17 Mai - 19:11
Je n'en doute pas, et puis tu vas voir Aloha est tellement cooloss que tu ne pourras que te sentir bien (Surtout si tu es un peu folle aussi dans ta tête )



Si ça fait si mal de se séparer, c'est parce que nos âmes sont liées. Peut-être qu'elles l'ont toujours été et le seront toujours. Peut-être que nous avons vécu mille vies avant celle-ci et que dans chacune d'elles nous nous sommes trouvés. Et peut-être que chaque fois nous avons été séparés pour les mêmes raisons. Ça veut dire que cet adieu est à la fois un adieu pour les dix mille ans passés et un prélude à ce qui va venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t188-can-i-borrow-a-kiss-i-promise-i-ll-give-it-back-aloha http://cut-the-rope.forumactif.org/t181-life-is-short-smile-whil
REFRACTAIRE
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt ans

PROFESSION : formation en tant que socio-esthéticienne.

INFLUENCE : 14

ARRIVEE : 25/04/2015

HIBOUX : 185






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : moldu

Re: Noa ▬ Parait que la folie se soigne...

Dim 17 Mai - 19:27
dis dis tu veux bien m'épouseeer ? tu viens d'illuminer ma journée en une seconde top chrono, je suis devenu hystérique goooosh, je suis trop trop trop heureuse c'est définitif, je t'appelle dieu à partir de maintenant ! j'adore ton avatar, ton titre, la citation en dessous du pseudo, puis j'adore ta vie vwala
puis au niveau des rp, aucun problème pour le temps de réponse, je suis trèèès patiente, surtout que bon, je suis pas un modèle de réponse express non plus
je suis certaine que tu seras parfaite dans le personnage, surtout si tu n'es très seine d'esprit, c'est juste parfait j'aime les gens fous surtout parce que je me sens moins seule quand je suis avec mes congénères
du coup, à force de raconter ma vie, j'allais oublier le principal bienvenuuuuuuue iciiiiii ! tellement hâte de lire ta fiche et de commencer à rp avec toi
allez, je me tais, je parle trop




« look, an unicorn ! »
Friends are like potatos. When you eat them, they die. ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANONYME
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans

PROFESSION : Etudiant à l'Université magique de Londres

INFLUENCE : 0

ARRIVEE : 17/05/2015

HIBOUX : 52






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier de sang pur

Re: Noa ▬ Parait que la folie se soigne...

Dim 17 Mai - 19:36
Lux : Je ne suis pas que folle

Aloha : T'épouser ?! Mais de suite !!! Maintenant à Vegas sans souci !!! Bwahahaha je suis contente d'avoir égayé ta journée j'aime quand je fais cet effet Dieu... I love it, je trouve que ça me correspond bien CRAIGNEZ MA FOLIE DIVINE Y'a pas de souci pour tout ça ! Par contre, j'ai juste changé l'âge de Noa parce que dans sa fiche, tu dis qu'il est né en 91, or étant moi même née en 91, et étant de fin d'année (jeracontemavie.com), je n'ai pas encore 24 ans Mais si tu tiens à ce qu'il est 24 ans, je change pour 90, c'est du pareil au même pour moi


All monsters are human
Je ne sais pas si moi, je suis la propriété de quelqu'un, et qui est réellement sous la domination de l'autre. Ceci est l’emblème de mes remords...
©️ Candy Apple

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t188-can-i-borrow-a-kiss-i-promise-i-ll-give-it-back-aloha http://cut-the-rope.forumactif.org/t181-life-is-short-smile-whil
REFRACTAIRE
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt ans

PROFESSION : formation en tant que socio-esthéticienne.

INFLUENCE : 14

ARRIVEE : 25/04/2015

HIBOUX : 185






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : moldu

Re: Noa ▬ Parait que la folie se soigne...

Dim 17 Mai - 19:47
en route pour vegaaaas ! héhé je peux même opter pour dieu suprême si tu veux, ça te va encore mieux au teint mouhahahaha je t'adore déjà, c'est clair
oh, au niveau de l'âge, tu peux même le faire cinquantenaire (oui bon quand même pas ), ça me va I love you disons que bon, je suis ce que l'on peut appeler la fille-la-moins-douée-en-math-de-l'histoire-mondiale-même-avec-une-calculatrice-en-main, vwala it's me !
je sens que l'on va former un super duo mouhahahaha




« look, an unicorn ! »
Friends are like potatos. When you eat them, they die. ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANONYME
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans

PROFESSION : Etudiant à l'Université magique de Londres

INFLUENCE : 0

ARRIVEE : 17/05/2015

HIBOUX : 52






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier de sang pur

Re: Noa ▬ Parait que la folie se soigne...

Dim 17 Mai - 19:51
Je prend les billets !!! Dieu suprême... Mama miaaaaaaaa je vais prendre la grosse tête, je le sens ! Y'a pas de problème pour l'âge x) je met 23 ans comme ça, il vivra un an de plus t'inquiète pas pour les maths, c'est pas grave, je ne suis pas experte non plus
Oh oui !!! On va tout déchiré !!!


All monsters are human
Je ne sais pas si moi, je suis la propriété de quelqu'un, et qui est réellement sous la domination de l'autre. Ceci est l’emblème de mes remords...
©️ Candy Apple

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t188-can-i-borrow-a-kiss-i-promise-i-ll-give-it-back-aloha http://cut-the-rope.forumactif.org/t181-life-is-short-smile-whil
REFRACTAIRE
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt ans

PROFESSION : formation en tant que socio-esthéticienne.

INFLUENCE : 14

ARRIVEE : 25/04/2015

HIBOUX : 185






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : moldu

Re: Noa ▬ Parait que la folie se soigne...

Dim 17 Mai - 20:01
oui il faut les prendre en avance, on aura une réduction héhé, je suis une pro pour enfler les têtes de mes congénères (quel poésie en un seul vers, non ? )
j'aime l'idée que noa vive plus longtemps
pour sûr, on gère la fougère Cool au passage, si tu as une seule question, n'hésite pas à me harceler sur ma boîte mp !




« look, an unicorn ! »
Friends are like potatos. When you eat them, they die. ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANONYME
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans

PROFESSION : Etudiant à l'Université magique de Londres

INFLUENCE : 0

ARRIVEE : 17/05/2015

HIBOUX : 52






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier de sang pur

Re: Noa ▬ Parait que la folie se soigne...

Dim 17 Mai - 20:04
Pas de souci, je viendrai te harceler de MP et puis, je tournerai en rond et m'arracherai les cheveux jusqu'à ce que tu me répondes
Noa étant dieu, Noa est immortel


All monsters are human
Je ne sais pas si moi, je suis la propriété de quelqu'un, et qui est réellement sous la domination de l'autre. Ceci est l’emblème de mes remords...
©️ Candy Apple

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARIONNETTE
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-trois ans.

INFLUENCE : 2

ARRIVEE : 10/04/2015

HIBOUX : 273






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier de sang mêlé

Re: Noa ▬ Parait que la folie se soigne...

Dim 17 Mai - 20:06
bienvenue I love you

super scénar, j'adhère !
bonne rédaction !



STARING AT THE SUN.
il existe des horreurs dont on reste hanté. et des bonheurs qui nous marquent à jamais. ©️.mad love & mlle a.
absente du 2 au 25 juillet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANONYME
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans

PROFESSION : Etudiant à l'Université magique de Londres

INFLUENCE : 0

ARRIVEE : 17/05/2015

HIBOUX : 52






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier de sang pur

Re: Noa ▬ Parait que la folie se soigne...

Dim 17 Mai - 20:09
Merci beaucoup

Dites, c'est quoi "Groupe & sous-groupe" ?


All monsters are human
Je ne sais pas si moi, je suis la propriété de quelqu'un, et qui est réellement sous la domination de l'autre. Ceci est l’emblème de mes remords...
©️ Candy Apple

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t87-lux-the-robot-unicorn http://cut-the-rope.forumactif.org/t29-lux-et-toi-t-aimes-les-li
JOKER
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans

PROFESSION : doctorante & pianiste

INFLUENCE : 26

ARRIVEE : 01/02/2015

HIBOUX : 1904






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : moldu

Re: Noa ▬ Parait que la folie se soigne...

Dim 17 Mai - 20:54
Groupe c'est moldu/sorcier/wizzggle/mangemort et sous-groupe ça fait référence au topic de descriptif des groupes (par ex' si ton groupe c'est sorcier, tu as le choix entre anonyme, hédoniste ou mystificateur et ce sont les sous-groupes !)



Si ça fait si mal de se séparer, c'est parce que nos âmes sont liées. Peut-être qu'elles l'ont toujours été et le seront toujours. Peut-être que nous avons vécu mille vies avant celle-ci et que dans chacune d'elles nous nous sommes trouvés. Et peut-être que chaque fois nous avons été séparés pour les mêmes raisons. Ça veut dire que cet adieu est à la fois un adieu pour les dix mille ans passés et un prélude à ce qui va venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANONYME
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans

PROFESSION : Etudiant à l'Université magique de Londres

INFLUENCE : 0

ARRIVEE : 17/05/2015

HIBOUX : 52






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier de sang pur

Re: Noa ▬ Parait que la folie se soigne...

Dim 17 Mai - 21:34
D'accord Very Happy merciii beaucoup


All monsters are human
Je ne sais pas si moi, je suis la propriété de quelqu'un, et qui est réellement sous la domination de l'autre. Ceci est l’emblème de mes remords...
©️ Candy Apple

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t188-can-i-borrow-a-kiss-i-promise-i-ll-give-it-back-aloha http://cut-the-rope.forumactif.org/t181-life-is-short-smile-whil
REFRACTAIRE
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt ans

PROFESSION : formation en tant que socio-esthéticienne.

INFLUENCE : 14

ARRIVEE : 25/04/2015

HIBOUX : 185






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : moldu

Re: Noa ▬ Parait que la folie se soigne...

Lun 18 Mai - 18:37
mouhaha si tu es immortel, tout le plaisir est pour moi tu dois encore t'occuper de moi une bonne centaine d'années, c'est toujours les plus chiants qui crèvent en dernier en tous cas, goooooosh, j'adore le début de ta fiche, j'ai trooop ri you are perfect




« look, an unicorn ! »
Friends are like potatos. When you eat them, they die. ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANONYME
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans

PROFESSION : Etudiant à l'Université magique de Londres

INFLUENCE : 0

ARRIVEE : 17/05/2015

HIBOUX : 52






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier de sang pur

Re: Noa ▬ Parait que la folie se soigne...

Lun 18 Mai - 20:10
Je ne suis pas en mesure de refuser ces centaines d'années xD je crois que Noa serait prêt à n'importe quoi pour Aloha
Contente que le début de ma fiche te plaise S'il y a quoi que ce soit qui ne colle pas avec l'idée que tu te faisais du perso, n'hésite surtout pas !!


All monsters are human
Je ne sais pas si moi, je suis la propriété de quelqu'un, et qui est réellement sous la domination de l'autre. Ceci est l’emblème de mes remords...
©️ Candy Apple

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARIONNETTE
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 26 y.o

INFLUENCE : 0

ARRIVEE : 08/05/2015

HIBOUX : 39






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier de sang pur

Re: Noa ▬ Parait que la folie se soigne...

Mar 19 Mai - 9:16
welcome hereeeeee, très bon choix de scénario bon courage pour ta fiche!


DO TAKE A BREATH AND COUNT TO TEN
©️ okinnel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANONYME
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans

PROFESSION : Etudiant à l'Université magique de Londres

INFLUENCE : 0

ARRIVEE : 17/05/2015

HIBOUX : 52






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier de sang pur

Re: Noa ▬ Parait que la folie se soigne...

Mar 19 Mai - 20:25
Merci bien


All monsters are human
Je ne sais pas si moi, je suis la propriété de quelqu'un, et qui est réellement sous la domination de l'autre. Ceci est l’emblème de mes remords...
©️ Candy Apple

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t87-lux-the-robot-unicorn http://cut-the-rope.forumactif.org/t29-lux-et-toi-t-aimes-les-li
JOKER
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans

PROFESSION : doctorante & pianiste

INFLUENCE : 26

ARRIVEE : 01/02/2015

HIBOUX : 1904






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : moldu

Re: Noa ▬ Parait que la folie se soigne...

Mar 19 Mai - 20:38
Alors si Aloha, ma binôme merveilleuse, a donné son accord... Comment pourrai-je ne pas donner le mien ? Ta fiche est tout bonnement géniale. J'avais déjà adoré le scénario lorsqu'il a été posté, mais je dois dire que tu l'as véritablement transformé en quelque chose de concret, de réel, de beau et de fou comme on aime. J'ai pris Noa en pitié en lisant son histoire, et même en sachant qu'il a tout d'un psychopathe maniaco-dépressif je ne peux m'empêcher de le plaindre. Au fond, ce n'est pas de sa faute s'il est différent, lui il voulait juste être heureux avec sa soeur . Bref, tout ça pour dire que j'ai adoré lire ta fiche, c'était un plaisir. Il va nous falloir un lien du coup, vu que tu es le grand stalker de ma keupine

Tout étant dit, tu es validé très cher I love you Je t'invite à aller recenser ton avatar ici ainsi que ton métier ici. Amuse-toi bien sur CTR, je compte sur toi pour faire de belles photos afin qu'on puisse changer le papier peint des chiottes de Voldy ; une fresque avec les photos d'Aloha, ça serait pas mal hin ?




Si ça fait si mal de se séparer, c'est parce que nos âmes sont liées. Peut-être qu'elles l'ont toujours été et le seront toujours. Peut-être que nous avons vécu mille vies avant celle-ci et que dans chacune d'elles nous nous sommes trouvés. Et peut-être que chaque fois nous avons été séparés pour les mêmes raisons. Ça veut dire que cet adieu est à la fois un adieu pour les dix mille ans passés et un prélude à ce qui va venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANONYME
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans

PROFESSION : Etudiant à l'Université magique de Londres

INFLUENCE : 0

ARRIVEE : 17/05/2015

HIBOUX : 52






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier de sang pur

Re: Noa ▬ Parait que la folie se soigne...

Mar 19 Mai - 20:44
Hiiiiiiiiiiii merciiiii Je suis contente que ma fiche plaise
Ahah ! NAN IL AURA PAS LES PHOTOS DE MA ALOHA !! C'EST A MOOOOOOOOOOOOOOOOOOOI


All monsters are human
Je ne sais pas si moi, je suis la propriété de quelqu'un, et qui est réellement sous la domination de l'autre. Ceci est l’emblème de mes remords...
©️ Candy Apple

Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

Re: Noa ▬ Parait que la folie se soigne...

Revenir en haut Aller en bas
 

Noa ▬ Parait que la folie se soigne...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Craquage démoniaque (là c'est de la folie) ;) nouveauté juillet
» Une belle folie!
» ** petit craquage avant ma folie à londres ^^ **
» folie d'un jour semi preciose + maj du 9.07
» folie de tétée!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: GESTION :: Rejoindre l'aventure :: Les sorciers de Londres
-