Poster un nouveau sujet   
Terry • bom, bom, bom, bomie watneyo
Répondre au sujet
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t326-terry-o-bom-bom-bom-bomi
EMBAUMEUR
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans

PROFESSION : Employé au cinéma + mangemort

INFLUENCE : 0

ARRIVEE : 20/05/2015

HIBOUX : 50






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier de sang pur

Terry • bom, bom, bom, bomie watneyo

Mer 20 Mai - 18:23
Terius Ahreum Wong
Si t'as pas de curly, mange tes amis

Deatheaters & embaumeurs
Jin Wook
personnage inventé   personnage prédéfini scénario (nom du joueur)

Nom - Wong, on m'appelle souvent Wrong, à vrai dire, je ne fais plus attention parce que j'étais persuadé que c'était la façon anglaise de prononcer mon nom. C'est coréen, et pas chinois mais ça vient d'un caractère chinois, alors c'est un peu chinois quand même je crois.
Prénom(s) - Terius, c'est pas mon vrai prénom à vrai dire, mais les gens riaient quand je leur disais Ahreum et m'appelaient Atchoum... C'était pas vraiment flatteur et en lisant un livre, y'avait un Terius dedans et ça m'a plu.
Âge - D'apparence, 21 ans, réellement 75 ans...
Date & lieu de naissance - 11.03.1940, Incheon, Corée du Sud
Condition - sorcier
Particularité - vampire
Classe sociale - modeste, c'est pas facile d'avoir un bon travail quand on est maladroit et à tendance gros dormeur quand il fait beau.
Sexualité - Hétéro je crois... M'enfin.
Statut - Célibataire. J'avais une fiancée à l'époque, mais j'ai fricoté avec une de mes professeurs tellement belle... et j'ai fini transformé alors non seulement, j'ai dû avouer l'adultère, mais en plus je suis devenu un monstre, c'est pas très facile pour les relations sociales ou amoureuses.
Emploi ou études - Je travaille au cinéma pour les séances du soir.
Dirty little secrets
Je me ronge les ongles facilement • Mes dents deviennent pointues quand je suis gêné, embarrassé ou excité • J'adore porter du rose, du noir et du blanc • Je salive devant les confiseries moldues ou sorcières • J'aimerai aller à la mer une fois • Je déteste les films d'horreur • J'aime lire, je lis facilement un livre par jour • J'achète des produits alimentaires normaux juste pour avoir l'air normal • J'adore faire des potions • Je connais beaucoup de plantes, mes parents étaient herboristes • Je parle : coréen, chinois, japonais et anglais et il m'arrive souvent de mélanger les 4 langues • J'aimerai avoir un animal de compagnie, mais j'ai peur de le "manger" dans un état de faim extrême • J'ai un ours en peluche dans mon lit • C'est rare une journée sans que je ne casse quelque chose • J'ai des yeux assez sombres, allant du chocolat au noir intense • Je déteste l'odeur du chocolat, ça me donne la nausée • Mes yeux deviennent mauves quand j'ai trop faim ou que je chasse • Ma force et ma vitesse sont décuplées • Je peux m'auto-guérir et comme tout vampire, je suis immortel.


London & me, the story
« Londres est le berceau de tous les espoirs. » Je travaillais dans un bar de Beijing à l’époque quand j’ai entendu ça, ça fait environ deux ans maintenant. En Asie, j’ai un peu fait le tour de tout depuis que j’ai été transformé et à chaque fois que je me faisais découvrir ou que les gens remarquaient que je ne vieillissais pas, je filais rapidement pour ne pas avoir à finir sur le bûcher ou transpercé par des fourches. Non vraiment, les paysans asiatiques ne sont pas aidants du tout et encore un peu primaires si vous voulez mon avis. J’ai connu des grandes villes là-haut. Busan, Incheon, Séoul, Tokyo, Nagoya, Hong-Kong, Beijing… Mais je crois qu’aucune d’entre elles ne peut être comparable à Londres. Enfin, à mes yeux du moins. Chez nous, les sorciers doivent vraiment se faire discrets et c’est un peu comme une société moyen-âgeuse ou on nous apprend à être un peu des ninjas avec des baguettes. Je ne sais pas, pour moi, Londres s’est présenté comme un espace de liberté. J’aime Londres, j’y suis depuis un an et demi environ et même si ça n’a jamais été facile dès le début, je dois bien avouer que je suis content d’y être et j’espère pouvoir m’y établir pour un moment ! Et entre nous, le côté un peu fripon de la ville, c’est terriblement excitant pour quelqu’un comme moi. C’est comme l’enfance, coloré, joyeux et avec une part de fausse innocence.

The deatheaters, the wizzggles... What ?
Les mangemorts. Quand j’ai débarqué ici, j’entendais leurs noms parfois quand des gens les murmuraient à certains endroits, mais j’ai mis du temps avant de comprendre qui ils étaient vraiment. Comme beaucoup, j’en ai eu peur honnêtement malgré ma condition de vampire, mais c’est étrange en fait. Ils imposent autant de la curiosité que de la méfiance et je crois que c’est la première fois que je me suis senti vraiment utile et accepter comme je suis. Entièrement pour ce que je suis. Ce n’est pas pour des bonnes raisons, mais ça fait du bien en fait. Après, je n’aime pas spécialement en faire partit et je n’aime pas la façon dont ils traitent les marionnettes. A cause de ma particularité, j’ai été mis directement dans les embaumeurs et on m’a fait comprendre qu’à long terme, les bons éléments sont récompensés mais je me demande combien de temps je vais pouvoir rester stoïque face à tout ça. Mais pour l’instant, j’ai réussi à avoir une place quelque part et après avoir erré pendant des années, ça fait du bien même si c’est pas le bon endroit. Pour les wizzgles…. Beh, je ne suis pas du genre à penser que chacun doit être à sa place. Au contraire, j’ai souffert du rejet alors maintenant, j’me fais un peu bisounours alors que la nuit je suis un monstre sanguinaire qui doit tuer pour se nourrir, mais c’que je veux dire, c’est qu’ils ne me dérangent pas et c’est plutôt cool que des gens « normaux » puissent aussi devenir extraordinaires dans le bon sens du terme. Pas comme moi. Je suis déjà tombé amoureux d’une moldue, elle était belle et japonaise, un petit bout de femme, ça fait déjà 20 ans quand j’y pense. Quand elle a découvert ce que j’étais, entre la sorcellerie et le vampire en moi, elle a été effrayée, mais elle a continué à m’aimer. Ça a duré plusieurs années mais quand elle a compris qu’elle vieillirait et pas moi, elle s’est éloignée. C’était mieux comme ça, je sais, mais elle m’a donné foi en eux et je suis peut-être utopiste à croire qu’ils sont cool, mais je me dis que malgré tout, ils ne peuvent pas être si mauvais que ça.


Aujourd’hui, je suis devenu un sorcier. Mes parents attendaient ce jour avec impatience. A vrai dire, je suis l’ainé de la fratrie mais je suis le dernier à avoir hérité de mes pouvoirs magiques. Je ne sais pas si c’est parce qu’ils étaient vraiment stressants avec ça ou simplement parce que je suis plus lent que les autres, mais les miens sont apparus à presque 8 ans. Il était temps à vrai dire. Haya et Hana ont eu la chance de les avoir vers 5 ans et d’avoir un an d’avance sur moi ce qui me rendait assez jaloux, il faut bien l’avouer. Ce n’est pas juste de voir ses petites-sœurs recevoir ça avant alors qu’on est le fils aîné. Enfin, à l’époque je le pensais comme ça et l’attitude de notre famille n’arrangeait rien. On me « traitait » déjà de cracmol la plupart du temps parce que je n’arrivais à rien et la première chose que j’ai fait, c’était juste de faire léviter un ver de terre qui n’avait rien demandé à son univers. Pauvre bête. Mais malgré tout, ils étaient là et se fut un soulagement pour tout le monde (moi y compris). J’obtins alors mon pass d’entrée pour l’école de sorcellerie et c’était VRAIMENT quelque chose à l’époque. Je ne sais pas si maintenant ça c’est juste inscrit dans un mouvement cool et normal, mais quand j’étais petit, par chez moi, c’était un honneur extrême de pouvoir y étudier. J’étais content, mais terrorisé à l’idée de vivre tout ça, de ne pas être assez bon. Les études se sont avérées plus drôles que ce que je ne pensais malgré les professeurs un peu stricts. J’étais bien là-bas.

Hier, j’ai accidentellement transformé le crapaud de la classe d’histoire en ballon. Comme souvent, je jouais avec ma baguette parce que c’était ennuyeux au possible et j’avais juste une grande envie de dormir mais tout à tout, j’ai senti comme une odeur de chocolat qui m’a irrité le nez et un éternuement plus tard, le crapaud était devenu énorme. « Aish… » « AHREUM ! » Entre nous, quand le professeur criait, c’était impressionnant au possible et pourtant, il devait difficilement dépasser le mètre 55 le pauvre. Autant dire que j’étais déjà plus grand que lui. « Tu n’en loupes pas une ! » « Je suis désolé… » Je me courbais devant lui alors qu’il frappait ma tête avec un livre bien plus volumineux que l’ensemble des cerveaux réunis dans cette salle de classe. Assez fortement pour me faire tomber à genoux dans un grognement en tenant ma tête. « Humpf. » « Peut-être que comme ça, l’histoire rentrera dans ta tête de linotte maladroite ! » Je devais ressembler à une tortue à force de rentrer ma tête dans mes épaules. « A ta place !! » Je secoue doucement mon visage avant de me redresser en grognant, puis de marcher sur ma longue robe pour tomber un peu plus loin et rendre la classe hilare. C’est quoi mon souci exactement ? « Joon-Jae, conduis-le à l’infirmerie, il me déprime ! » Je regarde notre président de classe avec une moue désolée en m’agrippant à lui. C’est sans doute son coup à la tête qui m’a rendu comme ça. « Tu n’en rates jamais une hein Ahreum-ah. Mais quoi que tu fasses, rien n’est jamais fait exprès, c’est ce qui te rend attachant. » Joonie est mort quelques années plus tard, retrouvé dans une ruelle avec un sourire aux lèvres et une larme séchée sur sa joue. Nous n’avons jamais su pourquoi.

Rin était si belle, si attractive. Elle était professeur à l’université malgré son jeune âge et ne donnait cours que dans un coin très sombre et assez froid de notre université. Nous avions interdictions d’ouvrir les rideaux et il ne fallait utiliser que des bougies pour s’éclairer. Elle avait la peau laiteuse, des lèvres pulpeuses et masquées par un rouge électrique et intense. J’étais fiancé à ce moment-là, un engagement pris entre deux familles pour le bien-être des commerces et surtout pour perpétuer les gênes entre sang-purs. Je trouvais ça affreux entre nous. Nous n’avions absolument rien en commun et bien qu’elle fut gentille, elle avait un sale caractère qui m’horripilait complètement. Mais Rin, elle était tellement charismatique, mystérieuse, intense. Tous les étudiants de mon cours bavaient sur elle et sa plastique comme des loups devant une pièce de viande. Je trouvais ça dégradant. C’est peut-être pour ça que je lui ai tapé dans l’œil. Un soir, je suis restée avec elle pour l’aider à préparer les examens des plus jeunes. Elle enseignait merveilleusement bien l’astrologie. J’apprenais beaucoup avec elle. De fil en aiguille, nous sommes devenus amants. « Tu veux être avec moi pour l’éternité ? » Comme un jeune fou amoureux, j’ai dit oui… Je me souviens encore de la douleur et la brûlure à sa morsure. Elle ne voulait plus être seule, elle avait jeté son dévolu sur moi. C’était tellement douloureux. Elle a fait de moi un monstre cette nuit-là et je ne suis pas rentré chez moi pendant presque deux semaines le temps de me faire à ce nouvel être. Ce démon que j’étais devenu.

Errance dans le cœur et dans la vie. Je n’étais plus qu’un monstre. Ma famille m’a rejeté. J’avais mis la honte sur notre nom en trompant ma fiancée, mais en plus, j’étais devenu un paria, quelque chose d’horrible à leurs yeux. Tuer des gens pour se nourrir. Je l’ai fait pendant une dizaine d’année en croyant qu’il n’y avait que de cette façon que je pouvais rester debout. J’ai dû apprendre à éviter le soleil, à savoir user de ma force correctement, ne pas passer totalement pour un dingue à chaque fois que j’arrivais dans un nouvel endroit. Croyez-moi, la vie de vampire, ça n’a rien de vraiment charmant, quoi qu’on puisse dire, on est obligés de tuer pour continuer à vivre. Enfin non, je pourrai sans doute me laisser mourir de faim mais comme les trois quarts de mes camarades, j’ai peur de la mort et l’idée de ne plus rester ici, c’est perturbant. Mais un jour, j’ai rencontré Haruka. Elle était douce, pas vraiment belle, une geisha à vrai dire. Il en restait peu, vraiment peu à cette époque et elle n’avait plus les mêmes fonctions que celles de la grande époque, mais dans sa famille, on était geisha de génération en génération. Enfant illégitime d’un protecteur richissime qui avait pris la mère sous son aile. Les garçons étaient envoyés dans de la famille lointaine, une fille restait dans le hanamachi. Les autres enfants étaient avortés dès les premiers signes d’existence. Elles ne pouvaient pas se permettre de garder trop de bouche à nourrir ou même, d’être disgracieuses aux yeux des hommes le temps d’une grossesse. Haruka était de ce monde-là qui me fascinait dès qu’elle m’en parlait même si dans les années 90, ça n’avait vraiment plus rien à voir du temps de sa grand-mère. Elle m’a aimée malgré toutes mes singularités. Elle m’a accepté comme j’étais et je sais que ça aurait pu durer si je ne restais pas jeune et immortel pendant qu’elle vieillissait. Haruka m’avait offert un peu de douceur dans mes ténèbres. Elle était d’un optimisme à toute épreuve. Elle m’a appris à aimer de nouveau la vie dans ma mort perpétuelle. C’est une jolie chose quand j’y pense.

Une nouvelle vie m’attendait à Londres. J’ai mis plusieurs mois à me décider. Et puis, c’est un long trajet mine de rien même si maintenant, beaucoup de choses ont évolué autant dans le monde sorcier que moldu. J’utilisais des portoloins dès que j’en avais l’occasion, pour le reste, j’ai essentiellement voyagé de nuit ou à dos de Sombral quand j’en croisais qui se mettaient à voyager en même temps que moi. Lorsque je suis arrivé à Londres, au début, je me sentais perdu. Et encore, c’était de nuit, il faisait sombre mais les lumières de la ville m’avaient totalement charmé, il faut bien l’avouer. Lorsque je suis entré dans le côté sorcier, j’étais électrisé. Complètement électrisé ! Bon, c’était aussi dû à un sort de protection, parce que je comprenais mal l’anglais et que le chop était fermé… ça m’a valu pas mal d’embûche d’ailleurs de ne pas savoir bien comprendre votre langue, mais maintenant, ça va. Il y a eu beaucoup de bouleversement, ça c’est sûr, mais personnellement, je ne pense pas que ce soit une mauvaise chose que les moldus soient au courant. Après toit, si on est tous présents sur cette planète, c’est qu’on doit s’équilibrer d’une certaine façon. J’envie les Wizzgles parfois. J’aurai aimé avoir mes pouvoirs comme ça plutôt que de subir la pression qu’on peut avoir dans une famille de sang-purs. En fait, rien ne me dérange vraiment sauf le chocolat.

Mangemorts. Ce mot me donnait tellement de frissons avant. Et puis un jour, j’ai reçu une chouette morte sur le pas de ma porte. Je préfère éviter de vous raconter la tête de mon voisin face à ce magnifique cadeau. En fait, il s’est mis à hurler avant de fermer environ 8 verrous qu’il avait dû créer au même moment pour être sûr que je n’allais pas le tuer ou je ne sais quoi pendant que je papillonnais des yeux sur le perron de mon petit appartement. Je ne savais pas vraiment ce que ça représentait jusqu’à ce qu’on ne me mette vraiment au courant et je ne sus pas réellement quoi en penser à l’époque. Enfin, époque, ça fait déjà un an malgré tout. La séance entourée par les cerbères fut une épreuve en soi. J’ai eu trois défis à relever : recevoir 50 coups de fouets pour constater que j’étais vraiment résistant, porter des charges lourdes pour démontrer ma force et résister au poignet lacéré d’une magnifique jeune femme pendant presque une heure de temps, histoire de s’assurer que je n’allais pas me jeter sur eux à la moindre blessure. Ce fut dur, il faut bien le dire mais j’ai réussi et on m’envoya directement chez les embaumeurs. Je sais qu’ils ne sont pas des enfants de chœurs (ils chantent comme des pieds), mais je me sens accepté et utile avec eux. M’enfin, je ne supportais quand même pas la façon dont la plupart d’entre eux traitaient les marionnettes. J’aurai pu aussi n’être qu’un jouet et j’aurai aimé aussi avoir une main tendu quand tous les autres tournent le dos. De toute façon, de par ma condition, je suis un peu craint, c’est aidant.



salut, moi c'est saku's !
Moi c'est Saku's, j'ai 25 ans (bouh la vieille), ça fait un moment que je lorgne sur le forum et j'ai sauté le pas xD J'espère qu'on fera de bons rps ensemble, en tout cas, il est magnifique et ça me manquait d'avoir un bon HP sous la main ** J'me connecterai tous les jours je pense ! Voilà voilà !


who's the monster ? who's the wizzard ? who knows ?© by anaëlle.


Dernière édition par Terius A. Wong le Ven 22 Mai - 13:37, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t87-lux-the-robot-unicorn http://cut-the-rope.forumactif.org/t29-lux-et-toi-t-aimes-les-li
JOKER
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans

PROFESSION : doctorante & pianiste

INFLUENCE : 26

ARRIVEE : 01/02/2015

HIBOUX : 1904






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : moldu

Re: Terry • bom, bom, bom, bomie watneyo

Mer 20 Mai - 18:47
Coucou bienvenue Ravie de voir que tu as finalement cédé à la tentation et de ce que j'en sais déjà, ça promet d'être un superbe personnage Bon courage pour la suite de ta rédaction ! I love you



Si ça fait si mal de se séparer, c'est parce que nos âmes sont liées. Peut-être qu'elles l'ont toujours été et le seront toujours. Peut-être que nous avons vécu mille vies avant celle-ci et que dans chacune d'elles nous nous sommes trouvés. Et peut-être que chaque fois nous avons été séparés pour les mêmes raisons. Ça veut dire que cet adieu est à la fois un adieu pour les dix mille ans passés et un prélude à ce qui va venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t326-terry-o-bom-bom-bom-bomi
EMBAUMEUR
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans

PROFESSION : Employé au cinéma + mangemort

INFLUENCE : 0

ARRIVEE : 20/05/2015

HIBOUX : 50






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier de sang pur

Re: Terry • bom, bom, bom, bomie watneyo

Mer 20 Mai - 18:49
Merci belle blonde ! Je vais tenter de le rendre intéressant tout plein héhé !


who's the monster ? who's the wizzard ? who knows ?© by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARIONNETTE
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-trois ans.

INFLUENCE : 2

ARRIVEE : 10/04/2015

HIBOUX : 273






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier de sang mêlé

Re: Terry • bom, bom, bom, bomie watneyo

Mer 20 Mai - 18:57
bienvenue I love you




STARING AT THE SUN.
il existe des horreurs dont on reste hanté. et des bonheurs qui nous marquent à jamais. ©.mad love & mlle a.
absente du 2 au 25 juillet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t326-terry-o-bom-bom-bom-bomi
EMBAUMEUR
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans

PROFESSION : Employé au cinéma + mangemort

INFLUENCE : 0

ARRIVEE : 20/05/2015

HIBOUX : 50






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier de sang pur

Re: Terry • bom, bom, bom, bomie watneyo

Mer 20 Mai - 18:59
Merci !


who's the monster ? who's the wizzard ? who knows ?© by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t228-a-la-recherche-d-un-titre-original-et-unique-rose#2721 http://cut-the-rope.forumactif.org/t224-qui-a-dit-que-tous-les-w
ANONYME
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 19 yo

PROFESSION : étudiante à l'université magique de Londres

INFLUENCE : 19

ARRIVEE : 30/04/2015

HIBOUX : 720






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier de sang mêlé

Re: Terry • bom, bom, bom, bomie watneyo

Jeu 21 Mai - 20:26
Tu as la grande chance et l’immense honneur d’être la première personne dont la fiche est validée par mes soins, n’est-ce pas magnifique ? J'ai beaucoup aimé te lire, tu as un style vraiment agréable, et ton personnage, malgré son statut de vampire et son appartenance au clan des Mangemorts, reste vraiment attachant je trouve, il donne envie d'apprendre à le connaître  Il a l'air d'être quelqu'un de bien, qui ne serait pas tout à fait à sa place au milieu de tous les sbires de Voldemort. Se rebellera-t-il pour prendre la défense de ces pauvres marionnettes ? Seul l'avenir - et Ahreum (j'avoue ne pas avoir compris tout de suite qu'il s'agissait de son prénom ) - nous le dira ! Dans tous les cas, j'ai hâte de voir ce que tu vas nous proposer avec ce personnage  


Sur ce, je te valide I love you   Je t'invite à aller recenser ton avatar ici ainsi que ton métier ici et enfin ta particularité par ici. N'oublie pas également de passer par pour obtenir tes points de compétences. Amuse-toi bien sur le forum !


"i think my heart is better"
uc. ♛ by endlesslove.


Dernière édition par Rose O. Weasley le Jeu 21 Mai - 20:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANONYME
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans

PROFESSION : Etudiant à l'Université magique de Londres

INFLUENCE : 0

ARRIVEE : 17/05/2015

HIBOUX : 52






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier de sang pur

Re: Terry • bom, bom, bom, bomie watneyo

Jeu 21 Mai - 20:29
Welcome

Bon courage pour ta fiche


All monsters are human
Je ne sais pas si moi, je suis la propriété de quelqu'un, et qui est réellement sous la domination de l'autre. Ceci est l’emblème de mes remords...
© Candy Apple

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t326-terry-o-bom-bom-bom-bomi
EMBAUMEUR
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans

PROFESSION : Employé au cinéma + mangemort

INFLUENCE : 0

ARRIVEE : 20/05/2015

HIBOUX : 50






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier de sang pur

Re: Terry • bom, bom, bom, bomie watneyo

Jeu 21 Mai - 20:30
Aaaaaah je suis contente d'être ta première validation ! Huhu Merci beaucoup pour tous tes beaux compliments Ahreum (Vi, c'est coréen xD C'pour ça qu'il a rajouté Terius) est pas très doué, alors être chez les Mangemorts ça l'aide juste à pas se sentir totalement seul même si c'pas l'idéal, on verra bien ce qu'il fera ce troll

Merci Noa mais j'ai fini


who's the monster ? who's the wizzard ? who knows ?© by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANONYME
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans

PROFESSION : Etudiant à l'Université magique de Londres

INFLUENCE : 0

ARRIVEE : 17/05/2015

HIBOUX : 52






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier de sang pur

Re: Terry • bom, bom, bom, bomie watneyo

Jeu 21 Mai - 20:37
Ouiiii mais quand j'ai posté, Rose m'a devancé


All monsters are human
Je ne sais pas si moi, je suis la propriété de quelqu'un, et qui est réellement sous la domination de l'autre. Ceci est l’emblème de mes remords...
© Candy Apple

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t326-terry-o-bom-bom-bom-bomi
EMBAUMEUR
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans

PROFESSION : Employé au cinéma + mangemort

INFLUENCE : 0

ARRIVEE : 20/05/2015

HIBOUX : 50






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier de sang pur

Re: Terry • bom, bom, bom, bomie watneyo

Jeu 21 Mai - 20:38
C'est pô grave, je t'aime quand même


who's the monster ? who's the wizzard ? who knows ?© by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t87-lux-the-robot-unicorn http://cut-the-rope.forumactif.org/t29-lux-et-toi-t-aimes-les-li
JOKER
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans

PROFESSION : doctorante & pianiste

INFLUENCE : 26

ARRIVEE : 01/02/2015

HIBOUX : 1904






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : moldu

Re: Terry • bom, bom, bom, bomie watneyo

Jeu 21 Mai - 20:54
Ta fiche est vraiment superbe, j'adore ton personnage Je vais réfléchir à un lien qui tue, entre perdus dans leur tête



Si ça fait si mal de se séparer, c'est parce que nos âmes sont liées. Peut-être qu'elles l'ont toujours été et le seront toujours. Peut-être que nous avons vécu mille vies avant celle-ci et que dans chacune d'elles nous nous sommes trouvés. Et peut-être que chaque fois nous avons été séparés pour les mêmes raisons. Ça veut dire que cet adieu est à la fois un adieu pour les dix mille ans passés et un prélude à ce qui va venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t326-terry-o-bom-bom-bom-bomi
EMBAUMEUR
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 21 ans

PROFESSION : Employé au cinéma + mangemort

INFLUENCE : 0

ARRIVEE : 20/05/2015

HIBOUX : 50






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier de sang pur

Re: Terry • bom, bom, bom, bomie watneyo

Jeu 21 Mai - 20:55
Ohn merci Azy réfléchis !! J'ai hâte de savoir ce que tu vas me pondre :mdr:


who's the monster ? who's the wizzard ? who knows ?© by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

Re: Terry • bom, bom, bom, bomie watneyo

Revenir en haut Aller en bas
 

Terry • bom, bom, bom, bomie watneyo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Terry Goodkind : L'épée de Vérité
» Seasons In The Sun - Terry Jacks 1974
» Selle Terry's Sensor Air Flow
» insert bambou
» Laetitia Casta

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: GESTION :: Rejoindre l'aventure :: Les sorciers de Londres
-