Poster un nouveau sujet   
Les compétences de personnage - guide utile
Répondre au sujet
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t87-lux-the-robot-unicorn http://cut-the-rope.forumactif.org/t29-lux-et-toi-t-aimes-les-li
JOKER
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans

PROFESSION : doctorante & pianiste

INFLUENCE : 26

ARRIVEE : 01/02/2015

HIBOUX : 1904






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : moldu

Les compétences de personnage - guide utile

Jeu 21 Mai - 16:06
les compétences de personnage
il faut bien être noté, après tout !

Afin de rendre vos RPs plus amusants et réalistes, vos personnages disposent désormais d'une série de compétences. Certaines d'entre elles sont communes à tous les personnages, qu'ils soient sorciers ou moldus, tandis que d'autres sont plus spécifiques et uniques. Vous devrez ainsi tenir compte de ces compétences dans vos RP ; si votre personnage sorcier est absolument une quiche en vol, il saura à peine tenir sur son balai, par exemple. Ainsi, les compétences seront utiles aux joueurs qui cerneront plus rapidement les capacités de votre personnage rien qu'en jetant un œil à ses compétences. Cela pourra par ailleurs vous aider à trouver des liens ou à pimenter vos RPs ; à partir du moment où vous êtes face à un personnage ayant une meilleure note que vous dans une compétence donnée, vous devrez en tenir compte (si le personnage est plus doué en magie et que vous faites un duel, il gagnera ; si le personnage est moins charismatique que vous, vous aurez le dernier mot, etc). Vous trouverez ci-dessous un descriptif des compétences disponibles ainsi que leur spécificité par rapport aux groupes de personnages. Sachez que toutes ces compétences sont notées sur 10 points ; une fois votre inscription validée, vous devrez répartir 30 points parmi toutes les compétences disponibles pour votre personnage (tout personnage disposera au final de 8 compétences). Vous pourrez ensuite améliorer celles-ci au fil du jeu !


Les compétences communes

Le charisme - Séduction, art du langage et de la persuasion sont les meilleurs amis des personnages charismatiques. Face à eux, leurs ennemis deviendront leurs alliés et les plus renfermés s'ouvriront. Il est aussi utile de savoir faire preuve de charisme lorsque l'on veut obtenir quelque chose ; ainsi, vous aurez toujours le dernier mot si vous êtes plus doué dans cette compétence que votre interlocuteur. De même, personne ne restera totalement de marbre face à vous et cela facilitera grandement votre jeu de séduction. Comprenez bien que le charisme est la base de tout ; un personnage ayant un bon 0 incarne le manque de tact et la grossièreté en personne, tandis qu'un personnage qui mise tout sur son charisme pourra à coup sûr devenir un tyran que personne n'osera défier et que tout le monde suivra. Un peu comme Voldemort, en gros, mais avec un nez.

L'humour - Les bonnes blagues peuvent rapprocher, n'est-ce pas ? Adeptes de l'humour noir, des blagues sur les blondes ou du cinquantième degré partagent tous une chose : leur don pour l'humour et l'autodérision. Un personnage sans humour prend tout au pied de la lettre, se vexe facilement et est incapable de faire rire quelqu'un. A l'inverse, un éternel humoriste fera se plier en deux une foule sceptique et aura tellement de répartie qu'il sera parfois difficile de le suivre et de comprendre ses blagues -mais bon, on rit quand même, après tout c'est un peu le dieu de la joke quoi.

L'esprit - Bien que vous n'ayez pas besoin d'être un grand philosophe pour épater vos amis, un minimum d'esprit et de culture feront de vous une lumière en société. Les personnages ayant le plus d'esprit font aussi office des plus intelligents ; grands discours, débats enfiévrés sur tout et n'importe quoi et raisonnement poussé font l'apanage des grands esprits de Londres. Nul besoin de préciser qu'un individu dénué d'esprit a le QI d'une cocotte minute et la jugeote d'un sac plastique. A l'inverse, les plus spirituels sont bien au-dessus de tous les problèmes du commun des mortels et aiment chercher des réponses aux questions les plus insolubles. Oui, eux, ils y arrivent.

La ferveur - Ardeur passionnée, enthousiasme et adoration définissent au mieux les plus fervents personnages. Que leur ferveur soit destinée à leur garde-robe, à leur poney ou à Voldemort, ils font preuve d'un zèle méthodique et ne se lassent pas de parler de ce qui leur est cher (ou de l'écouter, s'il peut discuter). Un personnage très peu fervent ne s'intéresse pas à grand chose et se contente de vivre son existence pour lui-même sans avoir de réelle passion ou de motivation spécifique. Mais la ferveur poussée à son autre extrémité peut rapidement mener au fanatisme et à la folie ; vous aimez le vert, vous êtes très fervent ? Vous allez désormais ne porter que du vert, ne manger que du vert et avoir la phobie du rose.

La discipline - Avoir 0 en discipline, c'est clairement être partisan de l'anarchie et du coup d'état. La discipline est indispensable et concerne de multiples domaines : études, travail, respect des obligations et des interdictions... Un personnage très discipliné a tendance à faire des excès de zèle et à vivre de façon carrée. Mais il ne tient qu'à vous de savoir si vous aimez -ou non- obéir aux ordres. Il va de soi que notre cher Voldemort apprécie la discipline dans ses rangs et que plus on est capable de monter en hiérarchie, plus on sait faire preuve d'obéissance. Les indisciplinés aiment les défis et bravent les interdits pendant que les plus obéissants jouent les moutons. Franchement, à vous de choisir votre clan !


Les compétences de sorcier (mangemort inclu)

Le vol - Savoir gérer son balai (et pas uniquement quand on fait le ménage) est indispensable à un sorcier qui souhaite avoir un minimum de classe. Et surtout pour ceux qui souhaitent jouer au quidditch ! Autant vous dire tout de suite qu'en ayant une piètre note de vol -voire même un zéro absolu-, vous ne serez même pas capable de tenir dessus ou même de vous envoler. Les plus doués dans cette compétence sont de véritables acrobates aériens et souvent de grands joueurs de quidditch. Et puis il faut avouer que c'est quand même plus sympa de prendre le balai que le taxi, surtout quand on ne sait pas transplaner. D'autant plus que c'est quelque chose qui épate sévèrement les moldus, raison de plus pour s'y mettre et passer pour une star !

Les sorts et enchantements - La base de la base. Savoir lancer un sort correctement, ce n'est quand même pas la mer à boire... Si ? Cette compétence est sans aucun doute la plus importantes pour les sorciers. Ceux qui souhaitent se distinguer des autres par la pratique de la magie se doivent de travailler avec assiduité. Les meilleurs sorciers sont les maitres des enchantements et certains peuvent même pratiquer les sortilèges informulés -bien pratique sur les moldus, et ce depuis la nuit des temps. Les plus grands boulets magiques ont de très mauvaises notes dans cette compétence indispensable et sont bien souvent incapables de formuler correctement un sort -mieux vaut ne pas se retrouver dans les parages, tout risque de dégénérer. D'ailleurs, c'est à se demander s'ils savent tenir correctement leur baguette sans s'éborgner eux-mêmes...

L'alchimie - La création de potions ou de substances magiques diverses est la passion des alchimistes. Si vous êtes doué dans cette discipline, il y a de grandes chances pour que vous parveniez à créer le plus beau des élixirs. Il convient toutefois de garder une certaine distance avec les sorciers les moins efficaces en alchimie ; explosions et brûlures sont toujours au rendez-vous lorsqu'ils essayent de faire quelque chose. C'est un art délicat et dangereux mais qui, exercé avec talent et rigueur, peut ouvrir la voie du succès et de la célébrité aux sorciers les plus compétents. Et accessoirement, c'est bien plus facile de faire gober n'importe quoi à un moldu ou à un sorcier naïf si c'est beau, que ça sent bon et que c'est délicieux.


Les compétences de moldu

Le courage - Il en faut pour être un pauvre petit moldu à qui l'on a menti des siècles durant. Le courage définit de façon assez précise l'aptitude d'un moldu à sortir de chez lui et à braver le monde lorsqu'il sait que des sorciers -techniquement capables de le tuer d'un coup de baguette ou de lui arracher son pantalon sans avoir besoin de ses mains- arpentent les rues. Bien entendu, le courage ne se limite pas qu'à cela mais dans le Londres d'aujourd'hui, il est difficile de penser à autre chose. Les personnages les moins courageux sortent à reculons de chez eux et ont grand peine à affronter la nouvelle réalité. Ils ont peur des sorciers, que voulez-vous. Les plus courageux méritent presque une médaille ; casse-cous invétérés, roublards et petits malins sont les premiers à vouloir se confronter aux sorciers pour diverses raisons. Par contre, ils n'iront peut-être pas éteindre le feu chez vous, il ne faut pas trop en attendre.

La perspicacité - Si les moldus ont toujours vécu en se pensant les seuls sur terre, c'est sans doute parce que la plupart d'entre eux ne sont pas très perspicaces. Ou bien qu'ils se sont voilé la face. Seuls les plus observateurs d'entre eux sont capables de déceler les traces de magie et de prendre sur le fait un sorcier tentant de dissimuler sa vraie nature. Les autres n'y voient que du feu et ne sont absolument pas doués pour éviter les arnaques. Les moins perspicaces sont aussi les plus crédules et les plus à même de subir les frasques des sorciers. Être perspicace à un niveau élevé, c'est aussi faire preuve de méfiance et presque de paranoïa -à trop vouloir chercher des signes partout, on s'en mord la queue. Mais on ne peut pas nier que les personnages qui voient tout très vite ont un sérieux avantage dans la vie, n'est-ce pas ?

La conviction - Il faut croire en quelque chose pour être heureux. En l'occurrence, la conviction moldue s'axe principalement sur l'existence des sorciers. Les personnages les moins convaincus sont aussi les plus réfractaires à l'idée que la magie puisse exister, alors que ceux qui y croient sans avoir besoin de preuve depuis la nuit des temps semblent avoir toujours attendu la grande révélation. C'est ça, la force de conviction dont on parle ; l'aptitude d'un moldu à imaginer quelque chose et à le croire réel. Finalement, ça finit parfois par arriver... Alors pourquoi pas ? Il n'est jamais trop tard pour se mettre à croire en ses rêves et beaucoup de moldus l'ont compris en acceptant chaque jour un peu plus la réalité.


Les compétences de wizzggle

La maîtrise magique - De plus amples explications sont-elles vraiment nécessaires ? La magie étant une chose toute nouvelle pour les wizzggles, il est important pour eux d'apprendre à la contrôler. Et vite, sans quoi ils vont finir par mettre le feu à tout ce qui les entoure. Les wizzggles les plus talentueux -et oui, cela existe- se maîtrisent presque aussi bien que les sorciers et ne jettent des sorts que sur demande. Ils sucitent d'ailleurs l'admiration de leurs semblables et la méfiance des sorciers qui voient en eux une menace émergente. Quant à ceux dont la note en maîtrise avoisine le néant, c'est peu de dire qu'ils sont comparables à des bombes humaines. Sorts qui partent en vrille, magie qui s'échappe d'eux alors même qu'ils n'ont rien fait pour, erreur de formulation d'une incantation et autres erreurs de débutant sont leurs spécialités. Ils font rire, mais on a quand même un peu peur d'eux.

La dissimulation - Que cela soit désiré ou non, les wizzggles peuvent cacher l'existence de leur magie et surtout aux moldus. Par peur, par envie ou bien simplement pour ne rien changer à leur quotidien, ils peuvent apprendre l'art de la dissimulation. Avoir 0 dans ce domaine, c'est être transparent aux yeux de tous ; c'est presque écrit sur la tête d'un personnage qu'il est wizzggle tant il ne sait pas le cacher (démarche, expressions, sorts jetés à l'improviste...). A l'inverse, ceux qui savent le plus se dissimuler aux yeux de la communauté londonienne peuvent vivre sans crainte qu'on les démasques, surtout s'ils se cachent. Généralement, les sorciers voient assez rapidement clair dans leur jeu à moins qu'ils n'aient une note maximale en dissimulation. Là, tout le monde se fait berner.

La patience - C'est quelque chose indispensable à la vie d'un nouveau wizzggle, un peu comme à celle d'un jeune marié. Un wizzggle impatient -pour peu qu'en plus il se maitrise mal- aura beaucoup de difficulté à s'améliorer et à gérer sa magie nouvellement acquise. Son nouveau statut lui pèsera énormément car l'art de la magie requiert du temps et du travail. La patience est innée et ne dépend pas réellement de la condition d'un personnage, seulement, elle est capitale pour les "nouveaux sorciers ancien moldus". Les wizzggles les plus patients affrontent leur condition avec beaucoup de stoïcisme et sont à même d'apprendre la magie, même s'ils ne le veulent pas. Ils ont moins de difficulté à se contrôler, plus de facilité à se cacher et surtout, ils s'en foutent un peu. C'est cool d'être un sorcier, hein ?




Si ça fait si mal de se séparer, c'est parce que nos âmes sont liées. Peut-être qu'elles l'ont toujours été et le seront toujours. Peut-être que nous avons vécu mille vies avant celle-ci et que dans chacune d'elles nous nous sommes trouvés. Et peut-être que chaque fois nous avons été séparés pour les mêmes raisons. Ça veut dire que cet adieu est à la fois un adieu pour les dix mille ans passés et un prélude à ce qui va venir.
Revenir en haut Aller en bas
 

Les compétences de personnage - guide utile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les particularités magiques - guide utile
» Guide de l'INPES
» guide de la chouette
» [Guide]La guerre des sables changeants
» seau à couches, utile?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ADMINISTRATION :: Les essentiels du forum :: Les annexes utiles
-