Poster un nouveau sujet   
Les wizzggles - la nouvelle arnaque
Répondre au sujet
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t87-lux-the-robot-unicorn http://cut-the-rope.forumactif.org/t29-lux-et-toi-t-aimes-les-li
JOKER
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans

PROFESSION : doctorante & pianiste

INFLUENCE : 26

ARRIVEE : 01/02/2015

HIBOUX : 1904






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : moldu

Les wizzggles - la nouvelle arnaque

Mer 18 Mar - 14:48
Mode d'emploi des Wizzggles
Here you leave today and enter the world of
yesterday, tomorrow, and fantasy


un peu d'histoire, c'est toujours classe
Considérés par beaucoup comme de pâles copies des sorciers, les wizzggles n’en sont pas moins leurs plus proches cousins. Nés moldus, ils ont vécu toute leur vie comme tels sans jamais soupçonner l’existence de la magie, qu’elle soit autour d’eux ou en eux. Mais depuis que le mensonge éhonté des sorciers concernant leur existence a été pointé du doigt, certains moldus se sont accidentellement découvert une certaine affinité pour la magie… Pour leur plus grande joie ou leur plus grand désespoir. Contrairement aux sorciers, la magie ne coule pas librement dans leurs veines et ils ne pourront jamais disposer d’autant de pouvoir qu’eux. Ils sont ainsi limités aux sorts très simples, mais il faut croire que cela suffit amplement à exciter leur flamme (ou leur panique). La transformation d’un moldu en wizzggle est radicale et irréversible. Elle est toujours occasionnée par un contact fort et non désiré avec la magie, et circule presque violemment de l’émetteur (un sorcier) vers un récepteur (le moldu cible). Dans la majorité des cas, le sorcier ne sait pas qu’il transmet une partie de sa magie à un moldu ; toutefois, il arrive qu’un sorcier choisisse d’effectuer ce transfert, sans pour autant être obligé de prévenir le moldu de ce qui va arriver. Les premiers wizzggles n’ont pas été créés volontairement par les sorciers, loin de là. En réalité, les sorciers ont toujours fait de leur mieux pour dissimuler ce qu’ils appellent le Grand Secret : la magie est transmissible de façon mécanique, il n’est nul besoin de la posséder génétiquement pour pouvoir en faire usage par la suite. De fait, il était primordial pour les sorciers de dissimuler ce fait aux moldus, surtout à présent qu’ils sont au courant de leur existence. Sinon, à quoi bon être un sorcier si le pouvoir peut simplement se donner ? En quoi seraient-ils meilleurs que les moldus, s’ils ne pouvaient pas conserver leur petit privilège ? Hélas, la magie en a décidé autrement et a fuité de son propre gré vers les moldus, les premiers wizzggles. Lorsque les sorciers s’en sont rendu compte, il était trop tard ; la rumeur s’était déjà propagée chez les moldus et nombreux furent ceux qui souhaitaient à leur tour être imprégnés d’un peu de magie. Toutefois, les wizzggles n’ont pas l’intention d’ébruiter le Grand Secret aux moldus ; ils sont bien trop heureux ou apeurés pour oser en parler, surtout parce que les sorciers leur collent la pression. L’apparition des wizzggles remet en question l’équilibre de l’univers magique et établit un pont entre sorciers et moldus. Reste à savoir combien d’entre eux accepteront de le traverser, et combien s’évertueront à le démolir.

le transfert magique, kézako ?
La création d’un wizzggle peut être occasionnée de deux façons différentes. Dans le premier cas, le plus courant, le moldu entre accidentellement en contact avec la magie. Par exemple, il est victime d’un sortilège et au lieu d’avoir l’effet escompté sur sa cible, celui-ci se fond dans le corps de sa victime et éveille en elle une magie primitive et mécanique. D’autres moldus découvrent également la magie en volant la baguette d’un sorcier, fait bien plus rare et dangereux. Une baguette n’appartient qu’à un seul sorcier mais si elle détecte un potentiel wizzggle chez un moldu, elle acceptera de se laisser manipuler et transmettra ainsi à son utilisateur une part de sa magie, aux dépens du sorcier concerné. Enfin, fait accidentel et non des moindres, la magie mécanique est une maladie sexuellement transmissible. Beaucoup de sorciers l’ignorent, mais s’adonner à des petits plaisirs non protégés avec des moldus peut entrainer leur transformation. La magie fuit naturellement des sorciers, et franchement, elle ne se complique pas la vie et emprunte les voies les plus usagées. La magie est une entité propre ; elle ne choisit pas toujours ses hôtes (le facteur génétique étant plus puissant), mais lorsqu’elle le décide, vous ne pouvez pas y échapper. C’est la magie qui choisit ses wizzggles lors de transformations dites accidentelles, et non l’inverse. Un moldu pourra faire tout ce qu’il veut pour entrainer sa transformation, elle n’aura lieu que si la magie le veut bien. Autant dire qu’il n’y a pas de place pour tout le monde dans les rangs fermés des apprentis-sorciers. Enfin, la création d’un wizzggle peut survenir sur ordre d’un sorcier. Il peut choisir d’offrir une partie de sa magie à un moldu de façon délibérée, que celui-ci soit consentant ou non. Dans ce cas, le wizzggle sera lié d’une façon encore mal comprise au sorcier donneur (il paraît que la télépathie est possible, mais on ne recense aucune preuve tangible à ce sujet). Toutefois, ce transfert magique est extrêmement rare en raison du Grand Secret ; les sorciers ne veulent pas que la magie leur échappe, aussi font-ils de leur mieux pour ne pas la donner volontairement aux moldus. Par ailleurs, les wizzggles créés par des sorciers de façon volontaire sont souvent assez mal vus par les autres sorciers, qui voient en eux des espions magiques ou des moldus un peu trop favorisés par le relationnel. Depuis quelques mois, le Ministère de la Magie a interdit le transfert magique volontaire et les sorciers qui bravent cet interdit s'exposent à de lourdes sanctions.

de l'utilisation de la magie mécanique à l'accident domestique
Contrairement à la magie pure qui habite les sorciers, la magie wizzggle est mécanique. Actuellement, personne ne sait si elle peut quitter un wizzggle aussi facilement qu’elle y est entrée. Cette magie est plus pauvre que la magie classique et pour pouvoir l’exercer, les wizzggles doivent obligatoirement être en possession d’une baguette spéciale, conçue par eux et pour eux. Ce type de baguette ne contient aucun élément magique, à la différence de celle des sorciers, et n’est pas faite de bois mais d’acier conducteur. Par conséquent, une baguette wizzggle n’appartient pas à un wizzggle en particulier ; les vols de baguette sont fréquents, tout comme leur perte. Ces baguettes particulières ne peuvent pas être utilisées par les sorciers. Les wizzggles, eux, peuvent en revanche utiliser les baguettes sorcières (comme cela peut être le cas lors du transfert magique, mais également en cas de légitime défense). Afin d’utiliser aux mieux leur pouvoir, le Ministère de la Magie a décrété qu’il était obligatoire pour tout wizzggle d’étudier au moins trois ans à l’université sorcière de Londres. Même s’ils ne sont pas les plus puissants du monde, il serait assez mal venu de les laisser se promener en pleine rue alors qu’ils sont à peine capables de maitriser les sorts de bas étage (qui sait, ils pourraient bien mettre le feu à leur propre maison). La magie mécanique ne permet la réalisation que de quelques sortilèges, comme le Wingardium Leviosa ou l’Accio. Les sortilèges impardonnables ne peuvent pas être exécutés par la magie mécanique, et c’est très bien comme ça. Franchement, on ne peut pas être sûr que les wizzggles en feraient bon usage.

suicide social & compagnie
La plupart des wizzggles vivent bien (voire très bien) leur nouveau statut et n’ont aucun mal à l’assumer. Cependant, il est clair que ceci creuse un fossé entre leur ancienne vie moldue et eux, sans leur permettre d’entrer pleinement dans le monde sorcier. Ces derniers veillent à garder leurs distances, craignant que le Grand Secret ne s’évade un peu plus ou que les wizzggles ne profitent de leurs pouvoirs pour les détrôner. Il n’est donc pas évident pour eux de se faire une place dans ce bas-monde. Entre leur ancienne vie moldue et leur nouvelle vie pas vraiment sorcière, certains se sentent largués et peinent à nouer des liens. Beaucoup de moldus respectent les wizzggles autant qu’ils respectent les sorciers, mais il faut être réaliste. Beaucoup d’autres moldus les détestent parce qu’ils les envient, ou tout simplement parce qu’ils détestent la magie et que celle-ci touche leurs proches. L’apparition des wizzggles est encore trop récente pour que l’on dispose de statistiques fiables à leur sujet, mais à vue de nez, il paraît qu’au moins 3% d’entre eux se suicident ou deviennent fous durant leur première année wizzggle. Comme quoi, ça n’est pas forcément aussi cool qu’on veut bien vous le faire croire.

Annexe © CUT THE ROPE 2015, gifs © Tumblr
Revenir en haut Aller en bas
 

Les wizzggles - la nouvelle arnaque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les wizzggles - la nouvelle arnaque
» Histoire de la prison Bonne Nouvelle de Rouen
» Nouvelle Star: Lary de Fontaine les Dijon
» Laure Bolatre, nouvelle écrivain du berry
» Miss NRJ Nouvelle Calédonie 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ADMINISTRATION :: Les essentiels du forum :: Les annexes utiles
-