Poster un nouveau sujet   
fawn ❅ close your eyes (terminée)
Répondre au sujet
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t144-fawn-si-vous-avez-besoin-de-quelque-chose-appelez-moi-je-vous-dirai-comment-vous-en-passer http://cut-the-rope.forumactif.org/t44-fawn-close-your-eyes-term
HEDONISTE
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-cinq ans

PROFESSION : étudiante

INFLUENCE : 0

ARRIVEE : 10/04/2015

HIBOUX : 55






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier né-moldu

fawn ❅ close your eyes (terminée)

Ven 10 Avr - 19:31
Fawn Ozella Underwood
phrase de votre choix

the wizards & les hédonistes
Phoebe Tonkin
personnage inventé   personnage prédéfini scénario (nom du joueur)

Nom - Underwood, un nom banal de moldu dont les origines n'ont jamais été contées à Fawn, qui ne s'y est jamais intéressée non plus.
Prénoms - Fawn pour le jeu de mots avec son nom de famille, ses parents trouvaient ça drôle, et Ozella car sa mère a toujours eu un faible pour le magicien d'Oz.
Âge - vingt-cinq ans
Date & lieu de naissance - 05.07.89, Brighton, Angleterre
Condition - sorcière née moldue, bien qu'elle pense avoir été échangée à la naissance et être en réalité d'une famille de sorciers.
Particularité - aucune.
Classe sociale - modeste bien qu'elle n'ait jamais manqué de rien.
Sexualité - quatre fois par semaine.
Statut - célibataire, bien qu'elle aime à se perdre dans les bras d'un certains homme qui lui en fait voir de toutes les couleurs.
Emploi ou études - étudiante
Dirty little secrets
Lorsqu’elle a appris sa nature de sorcière, son grand-frère lui a affirmé qu’elle avait été adoptée, et malgré les démentis de ses parents, Fawn n’a jamais été très sûre de la vérité. ~ Adolescente, elle a tenté de faire du babysitting, mais s’est endormie avant l’enfant. Les parents l’ont retrouvé en pleine nuit, dormant au sol, et ils lui ont fait une réputation telle qu’elle n’a jamais pu avoir la garde d’un enfant depuis. ~ A l’école moldue avant d’entrer à Poudlard, Fawn se sentait tellement supérieure aux autres que beaucoup la détestaient. ~ Ses parents l’ont longtemps obligée à poster des pulls avec des faons dessus, mais elle a un jour décidé que les moqueries sur son prénom, c’était fini, et a tout brûlé. ~ Fawn est passionnée par la photo, particulièrement par les photos sorcières pour leur mobilité. ~ Limite égocentrique, elle va souvent dans des bars pour le simple plaisir d’être regardée. ~ Elle rêve du jour où elle reviendra dans sa ville natale pour exposer sa nature de sorcière au grand jour et de rechercher tous les enfants de l’école pour leur montrer que oui, elle était bien supérieure à eux. ~ Elle correspond depuis plusieurs mois avec un sorcier américain qui s’intéresse beaucoup à ses photos, notamment celle qu’elle fait d’elle-même. ~ Se vexe rapidement pour pas grand chose, mais pardonne aussi vite. ~ Trouve la plupart des animaux malaisants, notamment les animaux domestiques, qui n’ont rien à faire dans les maisons des humains, d’après elle.


London & me, the story
Originaire du sud de l’Angleterre, Fawn n’a migré vers la capitale que pour l’université, et elle a finalement découvert une ville superbe où il y a de la vie après six heures du soir, ce qui était impensable dans sa ville natale. Ses parents lui paient un appartement non loin de l’université, mais elle n’y passe que très peu de temps, préférant l’agitation des rues et les diverses rencontres qu’elle peut y faire.

The deatheaters, the wizzggles... What ?
Depuis son entrée dans le monde magique, Fawn se sent enfin chez elle, et elle s’est parfaitement habituée à cette ambiance de débauche qui fut une délivrance pour elle. La jeune femme éprouve énormément d’admiration pour l’oeuvre de Voldemort, même si elle ne veut pas rejoindre ses rangs à cause des livres d’Harry Potter qu’on lui a lu étant petite. Aussi, lorsque leur existence a été révélé à tous les moldus, elle a été plutôt perplexe, préférant voir ses deux mondes séparés et conserver cette impression d’être spéciale, mais finalement, elle est rassurée de ne plus être prise par une dingue par son psy.


« C’est rare de voir une enfant aussi jeune venir ici. Tu es sûre que tu ne veux pas la présence d’un parent ? » La petite Fawn de dix ans avait acquiescé. Assise sur le canapé du psychologue chez qui ses parents l’avaient envoyée, elle ne savait pas vraiment par quoi commencer. « Tu pourrais peut-être commencer par ce qui t’as amené ici. » Elle avait sourit, décidément, il lisait dans ses pensées. « Mes parents me croient dingues parce que je suis spéciale, pas juste une simple moldue. J’ai des pouvoirs, la première fois, c’était il y a quatre ans. J’ai bougé un buisson pour aller chercher un truc dans le jardin des voisins. » La petite fille avait alors planté son regard sombre dans celui du psy, le défiant de contredire sa version des faits. « Tu étais très jeune, les enfants ont énormément d’imagination. Comment peux-tu être sûre que ce sont des pouvoirs magiques ? Ces jeux d’enfants doivent s’arrêter à ton âge. » Elle s’était levée, furieuse. « Mais vous ne comprenez pas ! Mon voisin m’a vu, et il m’a expliqué ! Il m’a lu les livres ! Je suis une sorcière, et j’irai à Poudlard l’année prochaine, vous verrez. » Le psy s’était contenté de prendre des notes, durant de longues et interminables secondes, et cela parut si long à Fawn qu’elle finit par se rasseoir, lassée d’attendre. Finalement, il avait relevé la tête vers elle, un petit sourire au coin de ses lèvres. « Très bien, Fawn. Ma fille aussi est fan de cette saga, et elle aussi, elle a attendu impatiemment sa lettre de Poudlard. Mais elle n’est jamais arrivée, car tout cela n’existe pas. » Fawn avait croisé ses bras, se renfermant complètement. « Mais pour moi, c’est réel ! Vous verrez, un jour, je vous le prouverez. » Le psy avait soupiré en prenant des dernières notes. « Très bien, Fawn, je te reverrais le moins prochain. »

« Alors Fawn, comment ça s’est passé, cette année, à Poudlard ? » Un sourire satisfait sur les lèvres, l’adolescente s’était assise sur l’habituel canapé qu’elle côtoyait depuis maintenant cinq ans. Elle avait montré sa fameuse lettre de Poudlard à son psy, qui avait cru que c’était l’un de ces objets dérivés avec lesquels jouent les enfants moldus. Elle lui avait montré sa baguette magique, mais là encore, il n’y avait pas cru, la mettant au défi de jeter un sort. Mais bien sûr, elle ne pouvait pas lui montrer, c’était interdit. « C’était super, je suis rentrée dans l’équipe de Quidditch, figurez-vous. Aux essais je me suis prise un cognard et suis restée inconsciente trois jours à l’infirmerie, mais je restais la meilleure batteuse, alors ils m’ont prise. » Il avait relevé la tête de ses notes. « Tu as une cicatrice ? » Fawn secoua la tête. « Non, l’infirmière l’a fait disparaître avec la magie. » Il avait noté cela. « Bien sûr. » Elle voyait qu’il ne la croyait pas, mais elle s’en fichait. Malgré tout, Fawn savait très bien que ses histoires intéressaient le psy, et qu’il les racontait à sa fille le soir venu. Il la prenait sans doute pour une dingue qu’il faudrait enfermer dans un asile, mais elle s’en moquait. Depuis toutes ces années, elle avait appris à apprécier cet homme et sa rationalité. « Tu as toujours aimé te mettre en avant, Fawn. Ma fille m’a prêté les livres de ce Harry Potter et.. » Elle l’arrêta aussitôt. « Je vous l’ai déjà dit, mon voisin avait tout faux, comme les livres ! Harry Potter est un loser et Voldemort est cool. » Il prit note. « Tu t’imagines vivre dans ce monde depuis si longtemps qu’il est normal que tu cherches à éclipser les héros pour te faire ta propre place. » Fawn soupira, s’affalant dans le canapé. « Mais bien sûr ! » Il continua : « Et cette maison que tu t’es attribuée, Serpentard, c’est ta vengeance envers les enfants qui se moquaient de toi étant petite. » Fawn s’était alors levée. « Vous m’énervez, je ne suis pas folle, sinon mes parents m’auraient fait enfermer depuis longtemps, et vous le savez ! » Sur ses mots, elle était sortie du bureau du psy, claquant la porte pour lui faire comprendre son énervement.

« Qu’est-ce que ça te fais, d’avoir fini Poudlard ? » Fawn avait haussé les épaules. « Je vais aller à l’université sorcière de Londres pour me perfectionner. Le ministère en a marre des débordements, alors il nous enferme là-dedans. C’est un peu stupide mais bon.. » Le psy avait relevé la tête de ses notes. « Tes parents m’ont dit que tu allais déménager à Londres, tu n’es pas un peu jeune ? » Elle avait sourit. « Oh ne vous inquiétez pas, je suis majeure et j’ai appris à transplaner, je viendrais vous voir quand même. » Le psy avait rougit. « Je ne voulais pas.. Mais, tu n’es pas encore majeure Fawn. » Elle avait levé les yeux au ciel. « Vous ne suivez pas, chez les sorciers c’est à 17 ans. » Il avait alors fait une pause pour prendre des notes, encore et encore. « Fawn, tes parents m’ont dit que tu allais à l’université de Londres, mais il n’y a rien de magique là-dedans. » La jeune fille avait soupiré, comme souvent avec cet homme. « Maintenant que je suis majeure, je peux vous montrer ma magie ! Evidemment c’est interdit par la loi, puisque ce serait révéler la magie à un moldu mais bon.. Ça fait longtemps que je vous l’ai révélé alors.. » Elle sortit sa baguette magique de sa poche et en fit sortir un ballon de baudruche. Elle l’avait ensuite ouvert pour y aspirer de l’hélium. « Il est même rempli, vous voyez. » Elle rit de sa propre voix, en même temps que le psy. « Vos parents m’ont dit que vous adoriez faire des tours de magie pour vous convaincre vous-même. » Elle pointa sa baguette sur sa gorge pour stopper les effets de l’hélium. « Vous n’en avez pas marre des fausses excuses ? Vous y croyez vraiment peut-être ? » Et sans attendre sa réponse, elle était sortie, le laissant à ses notes.

« Vous voyez mon amie, Anya ? » Le psy acquiesça. Voilà deux ans qu’elle était entrée à l’université magique, et pourtant, elle continuait à aller voir ce désormais vieil homme qu’elle côtoyait depuis la moitié de sa vie. Il était devenu un confident pour elle, et lui-même abandonnait peu à peu l’idée de lui faire entendre raison. « La jeune fille que vous avez rencontré à l’université ? » Fawn se tenait droite sur le canapé, signe de sa nervosité par rapport à la conversation qui arrivait. « Ouais. J’ai rencontré son frère l’autre jour, chez elle. » Le psy sourit. « Il vous plait ? » Elle rougit. « Ouais mais.. Je sais pas, c’est bizarre quand il est là, j’ai l’impression de le connaitre depuis des années. » Le psy ne se donnait presque plus la peine de prendre des notes. « C’est peut-être l’occasion pour vous d’avoir une relation stable, pour une fois. » Elle rougit encore davantage. « Mais c’est pas ça, j’veux pas tout gâcher. Mais Anya dit que je lui ai tapé dans l’oeil, mais il est genre.. vieux. Fin pas autant que vous hein, mais quand même. » Etonnement, il souriait, ayant l’habitude des maladresses de Fawn. « C’est un sorcier, lui aussi ? » Il semblait soudain soucieux. « Ouais mais c’est pas l’importance ça. » Il sourit à nouveau. « Je pense que nous y sommes. Vos relations avec ces personnes influent positivement sur vous, suffisamment pour vous permettre d’oublier vos rêves d’enfant. » Fawn s’était levée, annonce d’un départ en furie. « Arrêtez avec ça, vous ne comprenez rien. »

Ce jour là, Fawn était entrée en trombe dans le bureau du psy, et le pauvre homme eut à peine le temps de ranger son précédent dossier qu’elle hurlait déjà. « Quel connard ! » Bien sûr, il était habitué à son langage parfois un peu cru, mais il avait tout de même haussé les sourcils, étonné. « Ce salaud savait ! Depuis tout ce que temps ! Moi j’me disais que c’était qu’un stupide moldu qui croyait aux débilités des livres, mais non. C’est un sorcier, et je suis sûre qu’il m’avait reconnu ! » Le psy prenait des notes à toute vitesse. « Assis toi, Fawn. De qui parles-tu ? Tu as retrouvé ton voisin d’enfance ? Celui qui avait déménagé ? » La jeune femme s’assit pour lui faire plaisir, réprimant son envie de tout mettre au sol. « C’est Seth, le frère d’Anya ! Elle m’a dit qu’elle habitait ici avant, et on s’est rendu compte qu’on était voisines, avant, et donc c’est lui ! » Elle était hors d’elle qu’il ne reprenne pas plus rapidement, c’était pourtant évident non ? Seth et elle étaient amis depuis des années, même très proches, et finalement, elle apprenait qu’il s’était tout simplement moqué de la petite née moldue qu’elle était, qui ignorait tout de son vrai monde. Il y avait de quoi être en colère, non ? « D’accord, tu as essayé de lui en parler ? » Fawn haussa les épaules. « Non, je l’ai juste traité de connard, ce qu’il est ! » Le psy prit quelques instants pour prendre des notes, et Fawn se releva, ne supportant pas de rester assise. « Quand je pense que j’ai cru que je pouvais l’ai.. Vous savez quoi ? Oubliez, vous êtes tous pareils, salut. » Sous le regard étonné du psy, elle était aussitôt ressortie.

« Si je comprends bien, vous ne lui en voulez plus de s’être moqué ouvertement de vous ? » Fawn leva les yeux au ciel. « On était gosse, et il s’est excusé de façon tellement adorable que je ne pouvais pas juste ne pas l’embrasser. » Tandis qu’elle pianotait sur le canapé avec ses ongles, le psy prenait ses interminables notes. « Vous avez de quoi écrire un livre sur moi, avec toutes vos notes. Mais je vois bien que vous désapprouvez ma relation avec Seth, pourquoi ? » Il rougit, bredouillant. « Mais.. Je ne.. Enfin, je n’ai pas à vous jugez. Je crois simplement que vous faites confiance à un garçon qui vous a fait du mal car.. » Elle l’arrêta aussitôt. « Arrêtez de me psychanalyser. Je sors avec parce qu’il est beau et parfois il dit des trucs drôles, c’est tout, pas besoin de lier ça à un traumatisme d’enfance ou de la peur de me retrouver seule. » Il avait alors posé son carnet de notes, effaré. « Cette relation n’a aucun avenir. Vous finirez par vous en vouloir mutuellement à cause de tous ces problèmes qui sont aux fondations même de votre amourette. » Fawn croisa les bras, énervée. « C’est n’importe quoi, vous êtes juste frustré parce que votre femme n’est pas aussi bien foutue que lui. » Cette fois, il était rouge de colère, et ce fut lui qui se leva. « Je vous prierai de sortir de mon bureau et de ne plus revenir à l’avenir. » Choquée et blessée, Fawn s’était levée à son tour. « Très bien. » Elle avait pris soin de claquer la porte le plus fort possible.

Fawn était rentrée dans le cabinet du psy lentement et calmement. « Vous vouliez me voir ? » Un an avait passé depuis leur dernière rencontre, et elle faisait exprès de se montrer froide envers lui. « Oui, je te dois des excuses. » Elle s’était aussitôt assise, souriante. « Moi aussi, je suis désolée, je suis sûre que votre femme n’est pas un boudin. » Il esquissa un sourire. « Ce n’est pas cela. Ma fille m’a appris que.. C’est réel. Tout ce que tu m’as dit depuis ton enfance, tu avais raison depuis le début, et je n’ai eu de cesse que de vouloir t’envoyer dans un hôpital psychiatrique. » Elle pouffa de rire. « Je ne vous en veux pas, je vous ai toujours dit qu’un jour, vous comprendriez. Je vous fait encore plus peur qu’avant maintenant, c’est ça ? » Il rit à son tour. « Non, c’est juste que cela remet toute ma vie en question. » Elle sourit. « Je suis aussi passée par là. Mais vous verrez, Voldemort est un chouette type. Enfin c’est vrai qu’il fait tout de même peur, mais il a de bonnes idées. Votre fille pourrait même devenir wizzggle. » Son sourire se crispa. « Je ne préfère pas. Mais tu prends donc bien la nouvelle de cette révélation à.. notre monde ? » Le regard de la jeune femme s’assombrit. « Oui enfin.. J’ai rompu avec Seth. Vous aviez raison. Il ne croit pas que des moldus aient leur place dans notre monde, c’est probablement pour cela qu’il s’était moqué de moi quand je n’étais qu’une gamine. » Il lui sourit, désolé. « Allons, il y a d’autres poissons dans l’océan. » Fawn avait redressé la tête, son visage s’illuminant en même temps que l’idée germait dans son esprit. « Mais oui, vous avez raison, et il faut en essayer un maximum pour trouver le bon ! Merci ! » Elle s’était alors levée sans prévenir. « Ce n’est pas ce que je voulais dire. Où vas-tu ? » Elle se stoppa dans l’embrasure de la porte. « Commencer à les essayer, je reviendrais vous tenir au courant ! »

« Cet abruti est devenu prof ! » Fawn se laissa tomber dans le canapé, bouillonnante de rage. « Et en prof de potion en plus, il savait que j’adorais cette matière, il fait juste ça pour.. pour m’emmerder ! » Le psy redressa la tête tandis qu’il sortait son carnet de notes. « Allons, ce n’est peut-être pas une histoire à prendre personnellement, peut-être qu’il aime enseigner ? » Elle balaya aussitôt cette idée de la main. « N’importe quoi. Il est juste jaloux ! » Le psy lui adressa un sourire réconfortant. « Ce jeune homme à trente ans à présent, il cherche peut-être tout simplement une situation calme pour se construire une vie de famille ? » Fawn explosa de rire. « Ça c’est la meilleure ! Il saute sur tout ce qui bouge, ce crétin. Non, franchement, il ne peut pas. » Le psy soupira. « Je pense que vous ne voulez tout simplement pas admettre que ce garçon puisse passer à autre chose. » Fawn se redressa. « Moi ? C’est lui qui ne supporte pas que je m’intéresse à d’autres ! » Le psy tenta de la calmer. « Fawn, vous ne parlez que de ce garçon, il faut admettre que.. » Elle se leva, et il soupira aussitôt, conscient de ce qui allait suivre. « Vous ne savez rien de nous, ou de notre histoire. » Et tandis qu’elle passait à nouveau la porte, furieuse, il murmura : « Malheureusement si, j’en sais bien trop. »



salut, moi c'est Iris !
J'ai bientôt dix-neuf ans (déjà !), et à partir des vacances d'été je pourrais passer tout les jours normalement. J'ai découvert le forum par le projet sur bazzart dès le début du projet et ça faisait longtemps que je n'avais pas vu un forum aussi parfait  I love you


Dernière édition par Fawn Underwood le Ven 15 Mai - 9:48, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t87-lux-the-robot-unicorn http://cut-the-rope.forumactif.org/t29-lux-et-toi-t-aimes-les-li
JOKER
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans

PROFESSION : doctorante & pianiste

INFLUENCE : 26

ARRIVEE : 01/02/2015

HIBOUX : 1904






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : moldu

Re: fawn ❅ close your eyes (terminée)

Ven 10 Avr - 19:33
Bienvenue sur Cut The Rope ! I love you
Bon courage pour ta fiche ma jolie, si jamais tu as des questions n'hésite pas à m'envoyer un MP



Si ça fait si mal de se séparer, c'est parce que nos âmes sont liées. Peut-être qu'elles l'ont toujours été et le seront toujours. Peut-être que nous avons vécu mille vies avant celle-ci et que dans chacune d'elles nous nous sommes trouvés. Et peut-être que chaque fois nous avons été séparés pour les mêmes raisons. Ça veut dire que cet adieu est à la fois un adieu pour les dix mille ans passés et un prélude à ce qui va venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t46-seth-shadows-settle-on-th
ANONYME
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : trente ans.

PROFESSION : professeur de potions à l'université magique de londres.

INFLUENCE : 0

ARRIVEE : 10/04/2015

HIBOUX : 61






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier de sang mêlé

Re: fawn ❅ close your eyes (terminée)

Ven 10 Avr - 20:00
Fawn Underwood a écrit:
Sexualité - quatre fois par semaine

Coquine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t144-fawn-si-vous-avez-besoin-de-quelque-chose-appelez-moi-je-vous-dirai-comment-vous-en-passer http://cut-the-rope.forumactif.org/t44-fawn-close-your-eyes-term
HEDONISTE
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-cinq ans

PROFESSION : étudiante

INFLUENCE : 0

ARRIVEE : 10/04/2015

HIBOUX : 55






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier né-moldu

Re: fawn ❅ close your eyes (terminée)

Ven 10 Avr - 20:46
Merci Lux, je n'hésiterais pas

Mais pas toujours avec Seth


    hopeless
    Tu veux que je te dise ? Non, je ne suis pas amoureuse. Tu vois c'est dit, ce n'est pas compliqué. Tu veux que je te dise aussi ? Non, dès que je te vois, je ne ressens plus rien. Voilà, c'est dit, maintenant tu as eu ce que tu voulais, tu peux continuer de vivre normalement et surtout ne t'inquiète pas pour moi je vais bien. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Re: fawn ❅ close your eyes (terminée)

Sam 11 Avr - 16:57
Citation :
SEXUALITÉ - QUATRE FOIS PAR SEMAINE

J'adore Bienvenue parmi nous petite Fawn J'ai hâte de voir ce que vous allez nous faire tous les deux, puis je trouve ça très original la présentation sous forme de consultations chez le psy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t144-fawn-si-vous-avez-besoin-de-quelque-chose-appelez-moi-je-vous-dirai-comment-vous-en-passer http://cut-the-rope.forumactif.org/t44-fawn-close-your-eyes-term
HEDONISTE
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-cinq ans

PROFESSION : étudiante

INFLUENCE : 0

ARRIVEE : 10/04/2015

HIBOUX : 55






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier né-moldu

Re: fawn ❅ close your eyes (terminée)

Sam 11 Avr - 17:19
Merci beaucoup Contente que les consultations chez le psy plaisent, je trouvais que ça allait trop bien au caractère de Fawn (puis j'avoue que ça me faisait bien marrer aussi)


    hopeless
    Tu veux que je te dise ? Non, je ne suis pas amoureuse. Tu vois c'est dit, ce n'est pas compliqué. Tu veux que je te dise aussi ? Non, dès que je te vois, je ne ressens plus rien. Voilà, c'est dit, maintenant tu as eu ce que tu voulais, tu peux continuer de vivre normalement et surtout ne t'inquiète pas pour moi je vais bien. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Re: fawn ❅ close your eyes (terminée)

Sam 11 Avr - 18:16
Eh bien j'aime beaucoup beaucoup cette petite Fawn   Bon j'avoue que j'ai eu un peu de mal à distinguer le texte de la description, si tu as quelques petites minutes ça pourrait être sympa de colorer les paroles de l'histoire pour les membres qui voudraient la lire   Mais cette nana me plaît trop ! J'adore son caractère explosif, le fait qu'elle se continue à se confier à son psy en sachant qu'il la prend pour une folle, et puis aller commencer à essayer les mecs pour trouver le bon   Très attachante I love you J'ai hâte de stlaker vos sujets avec Seth, va falloir que je vous trouve un nom de ship

Tu es donc validée ! Je t'invite à aller recenser ton avatar ici ainsi que ton métier ici. J'espère que tu te plairas bien sur le forum, et si jamais tu as besoin de quoi que ce soit ma boîte à MP est ouverte    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t144-fawn-si-vous-avez-besoin-de-quelque-chose-appelez-moi-je-vous-dirai-comment-vous-en-passer http://cut-the-rope.forumactif.org/t44-fawn-close-your-eyes-term
HEDONISTE
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-cinq ans

PROFESSION : étudiante

INFLUENCE : 0

ARRIVEE : 10/04/2015

HIBOUX : 55






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier né-moldu

Re: fawn ❅ close your eyes (terminée)

Dim 12 Avr - 8:39
Merci beaucoup C'est trop cool que la petite plaise, je me suis tellement éclatée en la créant Pour le nom de ship on avait pensé à Fath
Pour les dialogues, c'est vrai que c'est pas très facile à lire, mais comme c'est presque que du dialogue, en couleur ça faisait carnaval Mais je vais essayer en mettant en gras et en italique pour voir si ça passe mieux
Et je vais voir ces petits liens


    hopeless
    Tu veux que je te dise ? Non, je ne suis pas amoureuse. Tu vois c'est dit, ce n'est pas compliqué. Tu veux que je te dise aussi ? Non, dès que je te vois, je ne ressens plus rien. Voilà, c'est dit, maintenant tu as eu ce que tu voulais, tu peux continuer de vivre normalement et surtout ne t'inquiète pas pour moi je vais bien. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

Re: fawn ❅ close your eyes (terminée)

Revenir en haut Aller en bas
 

fawn ❅ close your eyes (terminée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Petit bout de paroles dans la tête
» Video : Goalkeeper - Phalanx (CIWS = close-in weapon system)
» Glossy smoky eyes???
» ELF (Eyes Lips Face)
» Les bases du Smokey eyes ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: GESTION :: Rejoindre l'aventure :: Les sorciers de Londres
-