Poster un nouveau sujet   
(CAENZA) Nightcall
Répondre au sujet
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t160-cain-sexual-healing#1791 http://cut-the-rope.forumactif.org/t113-cain-f-l-u-o-r-e-s-c-e-n
MYSTIFICATEUR
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 23 y.o.

PROFESSION : étudiante

INFLUENCE : 0

ARRIVEE : 15/04/2015

HIBOUX : 169






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier de sang pur

(CAENZA) Nightcall

Lun 13 Juil - 14:14
Nightcall
Cain & Sorenza
After the gates of prophecies A million light years away from me Straight for the eye of destiny Reaching the point of tears. ▬ WOODKID

Tu sors de cette boite, vidée d'avoir lutté. Lutté contre l'irrépressible envie de presser ton corps contre les masses grouillantes et bouillonnantes d'hormodes, lutté contre l'envie de faire de l'un ou de plusieurs d'entre eux ton quatre heures. Tu pousses la porte, à bout de souffle et l'air glacial de cette nuit pourtant estival te fouette le visage. C'est peut-être parce que ta peau doit être incandescente au point où tu en es rendue. Mais tu refuses de céder, comme à chaque fois. T'es foutrement têtue, ça personne ne pourrait jamais te l'enlever. Mais ton entêtement pourrait bien te coûter vraiment très cher un jour. Aujourd'hui ?

Tu cales ton dos contre le mur et tu accueilles sa dureté avec délice. Elle te détourne de tes ardeurs nocturnes. Si ça avait été ton genre, tu te serais allumée une cigarette à cet instant. Mais ce truc de moldu te rend malade. Littéralement. Tant pis pour le style. Tu fais courir la paume de tes mains sur la surface rugueuse du mur et tu scrutes la lune, cette inconstante. Mais qui étais-tu pour la blâmer ? Tu étais faite de la même étoffe apparemment. Inlassable girouette, ton humeur variait toujours comme un yoyo ainsi que tes envies. Tu avais de plus en plus de mal à gérer tes envies. Rhys t'avait prévenue que plus tu réprimais tes ardeurs et plus elles seraient violentes, et que lorsqu'elles te submergeraient comme elles le faisaient toujours ce serait... quasi destructeur pour toi. Plus d'une fois, elles t'avaient conduite à faire des choses que tu n'avais pas voulu avec de parfaits inconnus... Les havres de ta condition te rendaient complètement folles.

Et pourtant, en cet instant de flou intense, alors que tu avais la tête ailleurs quelque chose heurta ta tête à pleine vitesse. Holy shit. D'une main, tu allumes ta baguette d'un mouvement rapide, et de l'autre tu tiens ton crâne douloureux. Tu éclaires les environs immédiats autour de toi et très vite tu repères le coupable: un fucking hibou. Un fucking hibou t'a foncée dans la tête. Le monde se moque de toi, c'pas possible.


© Gasmask


hear me out ◈
▽ Here me out as I talk to you. You don't own my life because I'm scared of you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t474-sorenza-tout-est-relatif-excepte-l-infini http://cut-the-rope.forumactif.org/t468-sorenza-la-ou-il-y-a-une
ANONYME
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 20 ans (née le 12.11.94)

PROFESSION : aide à l'amélioration et la direction de la société familiale (McC'Company)

INFLUENCE : 0

ARRIVEE : 03/07/2015

HIBOUX : 41






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier de sang mêlé

Re: (CAENZA) Nightcall

Mar 21 Juil - 16:57

Nightcall

Dans la vie on ne fait pas ce que l'on veut mais on est responsable de ce que l'on est.
Cain & Sorenza

Je vais la tuer, c’est officiel. Demain dans la rubrique nécrologique de la gazette du sorcier, nous pourrons lire : Colombine Vistier morte dans de mystérieuses conditions, les obsèques auront lieu le mercredi de la semaine prochaine. Vraiment, un avada kedavra dans la tête lui calmera les idées, non mais elle est dix fois plus abruti que son moldus de compagnon ou quoi ? Elle le sait très bien qu’il ne faut pas ouvrir la cage de ma chouette après 20h sinon elle ne revient pas. Non mais quelle idée de vouloir faire le ménage de la cage de ma chouette à cette heure-ci aussi. C’est de ma faute aussi, pourquoi avoir eu l’envie débile d’aller dormir chez ma mère ce soir ? J’aurais dû aller dormir chez mon père, j’aurais eu moins de soucis. Stupide animal également, qui l’a autorisé à partir en balade sans ma permission, elle se dégourdit bien assez les ailes avec toutes les lettres que je lui donne à envoyer.

Une heure que je tourne en rond dans Londres et toujours aucune trace de mon animal de compagnie. Déjà que j’étais assez énervée, je suis pire que remonté là, ce n’est pas la peine de me prendre le chou, je ne ferais que me raidir d’avantage. Les insultes et les bras fuseront dans tous les sens avant que je ne regagne mon calme. Bon, elle est ou cette chouette, elle doit bien se trouver dans un endroit. On ne disparait pas de cette façon, je savais bien que j’aurais dû mettre une puce GPS sur elle, je l’aurais retrouvée plus facilement. Je cours dans toutes les rues, tous les recoins de Londres, espérant la retrouver rapidement. Je ne prends même pas le temps de m’attarder sur le paysage que je connais déjà tellement bien. Je ralentis tout de même le pas pour prendre le temps de bien reluquer le petit cul bien moulé de la personne qui me tourne le dos. OH MY GOD, dites-moi que je ne viens pas de dire cela ? Que je ne viens pas de dire que je trouvais le postérieur de l’imbécile qui sert de fils au compagnon de ma mère ? Il fout quoi ici lui aussi ? Détournant les yeux, je repars rapidement pour éviter de le voir d’avantage et éviter qu’il me remarque également.

Je tourne au détour d’un coin de rue pour me retrouver non loin de la discothèque qui se trouve sur Leicester Square, une petite ruelle avec peu de passage. Merlin me vient en aide, ma chouette se trouve face à moi, mais elle fait quoi ? Ralentit, ralentit, freine, bordel, mais freine… Trop tard, elle vient de faire un mauvais atterrissage sur une jeune fille que j’ai déjà croisé sur le campus sans vraiment m’attarder sur elle. Je m’empresse d’aller vers ma chouette et l’autre personne qui semble avoir des envies de meurtres, tu m’étonnes en même temps. Moi aussi, j’aurais envie de tuer ma chouette à cet instant précis. Je ne savais pas vraiment comment réagir, je finis par lui adresser la parole « Je suis vraiment désolée, je… Ce n’était pas voulu hein… Elle oublie juste de freiner parfois. Dans mon ancienne école qui fait pensionnat, elle atterrissait souvent dans mon bol de céréale après sa petite balade nocturne. » Je n’allais pas lui parler clairement de Poudlard et du fait que j’étais une sorcière. Je tendais aussi le bras en direction de la blonde pour récupérer ma chouette.



Si je dessinais sur toi des serpents des serpents en argent tu voudras voir des marais de sang et cultiver la flore de mes mouvements tu voudras que je dessine sur toi sur ton corps des étoiles de diamant
Revenir en haut Aller en bas
 

(CAENZA) Nightcall

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» PHEVIE (II) ♢ NIGHTCALL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LONDRES :: La cœur de la capitale :: Leicester Square :: La discothèque
-