Poster un nouveau sujet   
balt - mais t'es pas là mais t'es où ? (terminée)
Répondre au sujet
Voir le profil de l'utilisateur
MARIONNETTE
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-trois ans.

INFLUENCE : 2

ARRIVEE : 10/04/2015

HIBOUX : 273






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier de sang mêlé

balt - mais t'es pas là mais t'es où ? (terminée)

Ven 10 Avr - 21:26
Balthazar Jean Camus
tu es la lumière dans l'obscurité... et mes fesses dans l'obscurité, tu les vois ?

   
Mangemort & Marionnette
Thomas Brodie-Sangster
   
personnage inventé   personnage prédéfini scénario (nom du joueur)
   

   
Nom - Descendance directe de la famille Camus dans laquelle on ne connaît qu'Albert, il ne se présente pas avec autant de fierté que son père. Peut-être n'ose-t-il pas avouer qu'il n'a jamais lu aucun de ses livres.
Prénom(s) - Pour une raison étrange, sa mère, sorcière s'est amusée à le nommer Balthazar. En réalité, vous n'imaginez pas l'horreur de son père en apprenant la nouvelle. Il s'est d'ailleurs démené pour rajouter Jean en second prénom pour tous les saints qui ont porté ce prénom. Histoire de rétablir le karma, voyez.
Âge - Déjà vingt-trois ans. Il n'aime pas trop cette idée, vieillir l'effraie. Il se présente toujours avec quelques années de moins, ce qui ne choque personne.
Date & lieu de naissance - Balt est né le 21 août de l'année 1991. Ses parents étaient alors installés dans un petit village près de Paris, où son père travaillait. Balt et sa mère ont quitté la France peu de temps après, si bien qu'il ne connaît bien mieux l'Angleterre. Il est toutefois bilingue.
Condition - Balthazar est sorcier. Sa mère est née au sein d'une famille française de sang-pur, les De Majengalilé, mais elle s'est amusée à fricoter avec un moldu et le voilà, sang-mêlé. Il se présente comme tel mais aime à rajouter qu'il est descendant d'une famille de sang-purs, tout de même.
Classe sociale - Bien que sa mère ait toujours vécu entourée de personnes très riches, elle n'a jamais réussi à extorquer l'argent qui passait sous son nez. Les De Majengalilé l'ont reniée lorsqu'elle les a quittés, le père de Balt a réussi à faire un contrat de mariage qui ne lui offrait rien, ses récents petits-amis font assez attention à leur monnaie pour ne pas lui en laisser une miette. De ce fait, Balthazar a toujours vécu dans un milieu modeste.
Sexualité - Aérosexuel, il adore faire de l'air-sex en plein après-midi. Non, pour dire la vérité, il n'aime que les filles, mais il est prêt à tout pour les faveurs des hauts-placés.
Statut - Balt est célibataire. Il n'a pas eu beaucoup de relations dans sa vie, n'étant pas un dragueur invétéré ni une beauté cosmique. Il a toutefois légèrement omis une promesse faite à l'une de ses amies d'enfance, promesse qui prendra bientôt effet...
Emploi ou études - Actuellement en sixième année à l'université magique, Balt a eu un mal fou à choisir ses options. Il a réalisé qu'il fallait enfin qu'il s'oriente véritablement vers quelque chose. Il a donc choisi métamorphose, étude des moldus et sortilèges et enchantements. Il assure également un job à mi-temps - et rares sont ceux à être au courant - dans un pub où il se travestit chaque jour en un personnage différent. Il est payé pour être schizophrène, c'est pas beau la vie ?
Dirty little secrets
∞ Balthazar, il aime se présenter comme un jeune étudiant de dix-neuf ans. Ça ne choque jamais personne. ∞ Il a une peur bleue des grands pieds, surtout chez les femmes. Il pense que ça a un rapport avec sa coulrophobie. ∞ Balthazar n'a jamais lu un seul livre d'Albert Camus, la honte ! ∞ Il adore les moldus et les étudie depuis toujours. En fait, il regrette parfois d'être né sorcier, il n'aurait pas été l'instrument des mangemorts s'il était né moldu. ∞ Il a un orteil en plus au pied gauche, suite à un sort qui l'a atteint involontairement et qu'on a jamais réussi à annuler. ∞ A Poudlard, il était du genre qu'on embête pas, Serpentard de surcroît. Mais sans sa grande bouche, Balt n'est plus rien. ∞ Incapable de tuer quelqu'un, de frapper quelqu'un sans se faire mal, d'agir quand il y a trop de risque, Balt est plutôt peureux. ∞ Le regard des autres est très important pour lui. Il se plie volontiers aux attentes des gens et de la société. ∞ Il était bébé mannequin et a notamment tourné dans une publicité de couches magiques. ∞ Il adore l'argent, ne vit un peu que pour ça, mais ça ne réussit pas trop. ∞ Sa mère l'appelle Baltouminou. ∞ Il a toujours été très bon en quiddich mais également dans l'ombre du capitaine, du même âge que lui. Si bien que les gens n'ont jamais trop fait attention à lui et gardent plutôt en mémoire le jour où il s'est pris un coup de batte dans les testicoules. ∞ Il pleure devant les films d'amour et s'est donc promis de ne plus jamais en regarder avec quelqu'un, histoire que personne ne le sache jamais. ∞ Il avait douze ans quand il a promis à une de ses rares amies de Poudlard que s'ils n'avaient personne à vingt-cinq ans, ils se mettraient en couple. Evidemment, il a oublié. ∞ Il est bilingue anglais-français, mais ça ne lui sert pas des masses. ∞ Dans son travail pour les mangemorts, il utilise la métamorphose et les déguisements communs. S'il devait choisir, il dirait qu'il préfère se déguiser en femme et en chat. ∞ ...

   

   
London & me, the story
Balthazar est à Londres pour suivre l'Université, bien évidemment. Sa mère et lui étaient installés dans un petit village proche de Swansea, dans l'ouest de l'Angleterre. Pendant que Balthazar était à Poudlard, cela ne gênait aucunement. Mais Balthazar à l'Université, ça signifie aussi de nombreux coûts supplémentaires que sa mère ne peut assurer. Si bien que, en bonne fripouille, elle a déménagé en France, son pays natal, pour pouvoir obtenir un logement étudiant moins cher à Balthazar. Oui, si madame n'a jamais réussi à gonfler son compte en banque, elle a toujours eu une facilité agaçante pour surfer sur les failles du système.
Balt a donc hérité d'un petit appartement à deux pas de l'Université Sorcière et prétend y passer la majorité de son temps. En réalité, quand il n'est pas en cours ou dans son lit, Balt est en train de servir des ivrognes déguisé en tout et n'importe quoi. Il n'ose évidemment pas l'avouer, ce serait une débâcle impossible. D'autant plus qu'il n'a pas décidé volontairement de travailler là-bas. Ce sont les cerbères qui l'y ont obligé.

   
The deatheaters, the wizzggles... What ?
Si on avait laissé le choix à Balt, il ne se serait jamais rangé de ce côté-là du miroir. Les mangemorts, la mafia, tout ça ne lui ressemble pas. Il n'aime pas vraiment les magouilles. Enfin, il aurait peut-être adoré si cela renflouait sa tirelire mais ce n'est pas vraiment le cas. Il aurait peut-être préféré vivre ses années étudiantes sans se préoccuper des moeurs un peu légère du Londres soumis à la mafia sorcière. Mais il a reçu un jour la visite surprise d'un cerbère et il a dit adieu à son petit train-train habituel. Il a très vite compris que fuir ses nouvelles responsabilités de marionnette, c'était pas une bonne idée. Donc il a décidé d'obéir. Ça fait déjà un an, un an de trop. Balt, il a envie de gravir les échelons, de montrer que son échec à l'entretien ne signifie rien. Mais il n'est pas spécialement inventif pour s'amuser de la populasse, ni même pour faire des farces. Alors, il projette de prouver aux autorités mafieuses qu'il mérite mieux que larbin. Mais il n'a pas encore de plan B. En fait, il n'a pas non plus de plan A. Il a juste envie d'arrêter d'être manipulé comme il l'est.

   

   
« Tu t'appelleras Balthazar, mon fils. » Evidemment, ledit gamin ne pouvait se douter que c'était une grave erreur qui, combinée avec d'autres terribles annonces futures, lui coûterait un père. Melchioria De Majengalilé était une femme forte, maline, un brin rebelle dans l'âme qui avait fui ses origines sang-pures des années plus tôt. Benjamine d'une fratrie de trois filles, elle avait fini par envoyer en l'air les projets que ses parents lui avaient confectionné à tel point que son père l'avait reniée et qu'elle s'était trouvée déshéritée de toute la fortune des De Majengalilé. Jeune, pacifiste, hippie dans l'âme, elle aurait fait une parfaite poufsouffle si elle n'avait pas été à Beauxbâtons. Après avoir rejoint une troupe de sorciers itinérants, elle posa son sac de voyage – de la taille d'un sac à main, elle n'en restait pas moins une De Majengalilé – à quelques kilomètres de Paris, au domicile d'un gentilhomme très aimable qui craqua aussitôt pour Melchioria et ses airs de bourgeoise rebelle. Monsieur Thomas Camus était un jeune architecte plein d'ambition et surtout issu d'une famille richissime aux mœurs très conservatrices. Peut-être était-ce pour cela que Melchioria s'enticha de lui si vite ; ce qui était certain, c'était qu'elle ne pouvait lui révéler sa condition de sorcière et emmura ses pouvoirs pour vivre une vie simple et sans histoire. Quelques années après leur rencontre, tandis qu'ils prévoyaient de se marier, le couple apprit qu'un enfant agrandirait bientôt la famille. Melchioria, loin d'être sereine concernant l'arrivée de son enfant, tenta à plusieurs reprises d'informer son compagnon des risques étranges qui pourraient entourer leur famille, mais en vain. Thomas était trop excité pour comprendre les subtilités de la jeune femme.
Neuf mois plus tard apparut le nez d'un bambin des cuisses de sa mère. En l'absence de Thomas, Melchioria nomma son fils tel qu'elle le souhaitait. La grimace de la sage-femme ne la dissuada pas mais les cris de l'architecte faillirent le faire. « Balthazar ? Tu attires sur notre enfant toutes les foudres de l'enfer, Melchou ! Tu ne te rends pas comptes, vraiment ! Vite, un second prénom, un second prénom. Jean, Saint Jean, ça contrecarrera le mauvais sort ! » Dans la panique, Monsieur Camus ne réalisa pas la justesse de ses propos. Ce ne fut qu'un an plus tard, lorsque les premières expressions de magie se dégagèrent de l'enfant, bien après le mariage célébré en petit comité, que le nouveau papa comprit. Sa femme, une sorcière. Son fils, un sorcier. Il essaya d'occulter cette réalité mais ses origines trop conservatrices eurent raison de sa volonté et de son amour et il mit à la porte femme et enfant.

Seule, peinée, Melchioria décida de quitter définitivement le territoire du pâté et du saucisson pour rejoindre celui de... la reine Elizabeth. Elle trouva asile chez une vieille dame avec qui elle avait voyagé et s'y installa pour de longues années. Baltouminou, comme elle s'amusait à l'appeler, grandit donc dans une petite maison avec une grand-mère moldue très avenante et amusée des pouvoirs de ses invités. Sa mère se refusant à lui cacher qu'il était un sorcier, il vécut dans la certitude que les moldus connaissaient parfaitement leur existence. Ce n'était pas tout à fait le cas et il s'en rendit malheureusement compte lorsqu'il voulut jouer avec un petit voisin qui testa alors en suivant le sortilège des oubliettes. On lui apprit alors à se méfier et à cacher ses pouvoirs lorsqu'il était en communauté. Pour lui faire comprendre, sa mère l'invita à lire l'ouvrage de J.K. Rowling qu'il dévora. Il saisit alors l'intérêt de ne pas se révéler au grand jour et voua un culte au monde sorcier telle que l'auteure le dépeignait. Egalement, depuis ce jour, Balthazar eut intensément besoin de se référer à ce qu'il lisait dans les yeux des gens qu'il croise. Le trouvaient-ils bizarre ? Avait-t-il l'air normal ? De plus, il devint un garçon un brin moins ouvert que par le passé, plus méfiant et moins sympathique, avec un besoin inexpliqué de garder une distance avec les gens, qu'ils soient sorciers ou non.
Il reçut sa lettre le jour de son anniversaire avec une impatience et une inquiétude non feintes. Balthazar craignait de se retrouver avec d'autres enfants, loin de sa mère et de Baba, la vieille dame qui vieillissait trop vite à ses yeux. Il ne se plaignit pas lorsqu'il fallut prendre le Poudlard Express et fut réparti à Serpentard. Au départ réservé, Balthazar finit par assumer la réputation d'un gars froid et sans compassion. Quelques mots et le mal était fait ; tout ça parce qu'il avait entendu un cinquième année délivrer sa version du parfait Serpentard et qu'il s'en était un peu inspiré. Toutefois, dans les regards de ses pairs, Balthazar y vit une certaine fierté et prit l'habitude d'interagir avec les autres de cette manière. Il avait l'impression – erronée peut-être – que c'était ce qu'on attendait de lui. Solis, l'une de ses premières rencontres et non la moindre, le tira rapidement dans le monde du Quiddich qui lui plut aussitôt. Les années s'enchaînèrent sans qu'il se distingue dans un seul domaine. On avait beau l'affubler d'un caractère exécrable, on ne pensait guère à lui lorsqu'il n'était pas là et on l'oubliait volontiers pendant les vacances d'été. Balt était en réalité un garçon assez effacé et invisible qui ne comptait que sur son bagou légendaire pour se faire remarquer. Il obtint ses ASPICs non sans difficulté, frustré de ne pouvoir crier au grand jour son intérêt pour les moldus à cause du qu'en dira-t-on, et se jeta dans la cour des grands avec autant d'appréhension.

Londres. L'Université sorcière. La solitude. Balt eut bien du mal à s'y faire. Lui qui avait toujours vécu avec sa mère, avec Baba, avec ses amis de Poudlard. Le voilà à vivre seul dans un appartement dédié aux étudiants étrangers. La mort de Baba comme déclencheur, Melchioria avait décidé de revenir dans sa France natale. De ce fait, elle offrait un statut d'étudiant étranger à son fils et le logement qui allait avec. Toutefois, afin de ne pas avoir à trop se serrer la ceinture en fin de mois, Balthazar comprit rapidement qu'il lui fallait prendre un job à mi-temps. Après avoir essuyé quelques refus, un fast-food magique lui proposa d'intégrer l'équipe de préparation des menus. Il n'aimait pas tellement mais cela renflouait nettement sa tirelire mensuelle et il s'habitua à l'odeur de mandragore frite et de licorne hachée. Mais bien plus que lui apprendre la cuisine sorcière, ce travail lui a révélé la vérité quant au monde sorcier.
Loin des jolies histoires racontées par J.K. Rowling que sa mère lui avait lu enfant, qu'il avait dévoré adolescent, il découvrit un univers géré souvent – trop – par la mafia dirigée par le Lord Voldemort assassin et enragé dépeint par l'auteure. Quelques fois, il avait vu passer des clients que ses collègues avaient identifiés comme étant des mangemorts et Balthazar les avait trouvé bien moins effrayants que ceux que Harry avait rencontré. D'ailleurs, en parlant de l'élu... lorsque le jeune homme le croisa pour la première fois, il eut bien du mal à ne pas rire. Accompagné d'un gosse, d'une chouette empaillée, il avait l'air las et fatigué. Il ne se présenta, sa carte magique de fidelitas le fit pour lui. Pendant quelques longues secondes, Balthazar hésita sur la réaction à avoir, tant il avait pitié de l'individu en face de lui et tant il ne comprenait pas la raison pour laquelle il avait été choisi pour incarner le Gryffondor idéal.
En fait, ses trois premières années à l'Université ont autant permis de l'ancrer dans une volonté bienveillante de mœurs solides, justes et nobles, que de lui ouvrir les yeux sur la réalité du monde sorcier. Déçu, Balthazar l'était. Il en voulait même à sa mère, de lui avoir menti autant. Mais finalement, ces révélations le rassurèrent. Oui, le monde n'était pas si pur, pas si tendre. Il comportait ses dangers et ses beautés sans être aussi radical que dans le livre de J.K. Rowling. Seulement, tandis que Balt s'amusait de cette nouvelle réalité, il ne s'attendait pas à y être jeté comme un morceau de viande dans la gueule d'un lion.

Bien avant de devenir mangemort, Balthazar dut affronter un tsunami tout à fait différent. La révélation. Les sorciers partout, vos voisins, vos professeurs, vos banquiers et coiffeurs. Les sorciers, détenteurs d'une magie que vous n'aurez jamais. Les sorciers, supérieurs à vous, bande de mol... La révélation. Celle qui annonçait que la magie se transmettait. Celle qui pointait les projecteurs sur ces moldus voleurs, devenus sorciers souvent à contre-coeur. Cette révolution du monde magique fut comme une bombe. Balt se rappelle les rumeurs, partout, qui parlaient encore et encore de ce fait improbable. Il avait l'impression, où qu'il aille, d'entendre ces mots sur les lèvres outrées. Lui, il ne trouvait pas cela inconvenant. Les moldus, il les avait toujours bien aimé. Qu'ils ne sachent pas manier une baguette ne l'avait jamais affublé d'un sentiment de supériorité. Alors, qu'ils deviennent des wizzggles... en réalité, cela l'inquiétait plutôt pour eux. Comment seraient-ils traités ? Dangers publics, erreurs de la nature, voleurs ? Oui, il craignait véritablement de voir les wizzggles en martyrs.
Toutefois, s'il se rangeait personnellement du côté de ces nouveaux sorciers, il n'osait le dire à voix haute. Comme depuis sa tendre enfance, Balt jugeait le regard des autres comme très important à considérer. Et en ces temps assombris par la révélation, il n'était pas certain d'être approuvé s'il se présentait comme fervent défenseur de la cause moldue.
De toute façon, il n'eut guère le temps d'y songer car un autre danger s'approchait de lui dans l'ombre...

Un soir, Balthazar s'allongeait dans son lit quand il sentit quelque chose d'étrange et de doux au bout de son pied. Il fronça les sourcils avant de ramener ses genoux et à lui et de se décider à lever la couette. Le sang battait ses tempes et il eut besoin de quelques minutes pour réunir tout le courage possible. Sous la couette, il trouva une chouette morte, saignée. Il ne sut qu'en penser sinon pleurer à côté de son minable canapé sans oser enlever l'oiseau de son lit...
Plusieurs jours plus tard, un homme passa le saluer chez lui, tandis qu'il se préparait à partir en cours. « Tu as reçu mon cadeau p'tit chou ? » Balt regarda à gauche, à droite, derrière lui mais il était définitivement seul. « Non, vous devez faire erreur » répondit-il poliment. « La chouette, p'tit chou. Tu vas faire partie des mangemorts, c'est pas une super nouvelle ça ? » Non, clairement non. Mais Balthazar ne put prononcer un seul mot. L'homme lui donna un bout de papier avant de filer avec un petit geste d'adieu ainsi qu'une réplique bien sentie : « On se retrouve ce soir ? ». Interloqué, quelques secondes passèrent avant que Balt daigne regarder le papier. On lui indiquait une adresse, un prénom et une heure bien précise. Treize heures, soit dans deux heures. Cela voulait-il dire qu'il n'avait que deux heures pour trouver sa destination ? Il commença à paniquer, s'imaginant mille et une choses qu'il devrait faire à cette inconnue, Belle Zebuth. Et s'il fallait qu'il la tue ? Il ferma son appartement et descendit, ne se préoccupant aucunement du fait qu'on pourrait le voir. Accio balais fut la réponse à sa panique. Il tenta de trouver la rue en demandant à qui voulait bien lui répondre et finit par se présenter cinq minutes avant l'heure. Il n'y avait personne et il n'osait frapper à la porte de ce qui paraissait être une maison de banlieue toute simple. Lorsque treize heures sonna, une cri le fit sursauter. Une petite fille se trouvait derrière lui. Elle le regardait de deux yeux immenses et son sourire dévoilait des dents blanches dont certaines manquaient. « T'es mon nouveau baby-sitter ? »

Lorsque s'acheva cette journée, Balthazar eut du mal à rentrer chez lui. Le vague-à-l'âme le mordait avec intensité. Il avait vécu les pires choses possibles avec une enfant, s'était fait marcher dessus, ligoter, avait dû manger de la moutarde à la cuillère et goûter des dragées de Bertie Crochue absolument immondes. Il avait mal partout et la nausée au fond de la gorge le dérangeait. Mais ce n'était pas le pire. Le regard de l'homme qui lui avait remis le papier avait suffi à lui faire comprendre qu'il avait failli. Echoué. Fini. Il se demandait ce qu'il allait désormais lui arriver et toutes les idées qu'il put avoir en cet instant de déception absolue n'étaient rien comparées à la vérité vraie.
Trois jours plus tard, Balt était affublé d'une tenue ridicule et servait des moldus ivres. Sa place avait beau être stratégique, il détestait ce que les mangemorts l'obligeaient à faire. Tous les jours, se déguiser de la pire des manières,  un jour en femme, un jour en vieux, un jour en clown – le pire, vraiment ! – et tout ça pour récolter des informations sur les moldus.  
Un an que ça dure, un an qu'il s'habitue et c'est terriblement triste à dire. Un an qu'il ment à ses proches par rapport à son job. Un an qu'il cherche une solution pour s'en sortir. Et si quitter les mangemorts est impossible, alors il gravira les échelons.

   

   

   
salut, moi c'est okaane !
   
amande - 21 ans - bordeaux - fan archi fan de lux. et de thomas + troisième année de psychologie + barrée, toujours des idées débiles à proposer + aime lire et les croustibats. + Parlez-nous un peu de vous ici ! Vous pouvez raconter ce que vous voulez, mais il faut surtout penser à nous dire votre âge, quelle sera (en gros) votre fréquence de connexion sur le forum, comment vous l'avez connu et ce que vous en pensez.


Dernière édition par Balthazar Camus le Dim 24 Mai - 18:21, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t87-lux-the-robot-unicorn http://cut-the-rope.forumactif.org/t29-lux-et-toi-t-aimes-les-li
JOKER
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans

PROFESSION : doctorante & pianiste

INFLUENCE : 26

ARRIVEE : 01/02/2015

HIBOUX : 1904






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : moldu

Re: balt - mais t'es pas là mais t'es où ? (terminée)

Ven 10 Avr - 21:30
Je suis là, baited.
Bienvenue parmi nous, bon courage pour la suite de ta fiche !



Si ça fait si mal de se séparer, c'est parce que nos âmes sont liées. Peut-être qu'elles l'ont toujours été et le seront toujours. Peut-être que nous avons vécu mille vies avant celle-ci et que dans chacune d'elles nous nous sommes trouvés. Et peut-être que chaque fois nous avons été séparés pour les mêmes raisons. Ça veut dire que cet adieu est à la fois un adieu pour les dix mille ans passés et un prélude à ce qui va venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t75-solis-je-vends-les-slips-leopard-de-voldy http://cut-the-rope.forumactif.org/t35-solis-i-m-on-fire
ANONYME
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 23 diamants

PROFESSION : Etudiant, vendeur de potion en contre-bande à temps partiel

INFLUENCE : 0

ARRIVEE : 10/04/2015

HIBOUX : 268






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier de sang mêlé

Re: balt - mais t'es pas là mais t'es où ? (terminée)

Ven 10 Avr - 21:37
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARIONNETTE
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-trois ans.

INFLUENCE : 2

ARRIVEE : 10/04/2015

HIBOUX : 273






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier de sang mêlé

Re: balt - mais t'es pas là mais t'es où ? (terminée)

Ven 10 Avr - 21:55
milka chou.
(j'suis tellement ravie que ctr ait ouvert mais j'ai tellement hésité avant de me lancer sur ce perso. )

solis, toi, moi, un lien, oblige.



STARING AT THE SUN.
il existe des horreurs dont on reste hanté. et des bonheurs qui nous marquent à jamais. ©.mad love & mlle a.
absente du 2 au 25 juillet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t87-lux-the-robot-unicorn http://cut-the-rope.forumactif.org/t29-lux-et-toi-t-aimes-les-li
JOKER
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans

PROFESSION : doctorante & pianiste

INFLUENCE : 26

ARRIVEE : 01/02/2015

HIBOUX : 1904






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : moldu

Re: balt - mais t'es pas là mais t'es où ? (terminée)

Ven 10 Avr - 21:59
Owi En tout cas, avatar qui envoie du très (très) lourd et pseudo au top. Tu as fait le bon choix



Si ça fait si mal de se séparer, c'est parce que nos âmes sont liées. Peut-être qu'elles l'ont toujours été et le seront toujours. Peut-être que nous avons vécu mille vies avant celle-ci et que dans chacune d'elles nous nous sommes trouvés. Et peut-être que chaque fois nous avons été séparés pour les mêmes raisons. Ça veut dire que cet adieu est à la fois un adieu pour les dix mille ans passés et un prélude à ce qui va venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t75-solis-je-vends-les-slips-leopard-de-voldy http://cut-the-rope.forumactif.org/t35-solis-i-m-on-fire
ANONYME
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 23 diamants

PROFESSION : Etudiant, vendeur de potion en contre-bande à temps partiel

INFLUENCE : 0

ARRIVEE : 10/04/2015

HIBOUX : 268






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier de sang mêlé

Re: balt - mais t'es pas là mais t'es où ? (terminée)

Ven 10 Avr - 22:08
Balthazar Camus a écrit:


solis, toi, moi, un lien, oblige.

Meilleur pote de serpentard ? Si ça te dis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARIONNETTE
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-trois ans.

INFLUENCE : 2

ARRIVEE : 10/04/2015

HIBOUX : 273






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier de sang mêlé

Re: balt - mais t'es pas là mais t'es où ? (terminée)

Ven 10 Avr - 22:24
j'te mpotte gros. I love you



STARING AT THE SUN.
il existe des horreurs dont on reste hanté. et des bonheurs qui nous marquent à jamais. ©.mad love & mlle a.
absente du 2 au 25 juillet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t75-solis-je-vends-les-slips-leopard-de-voldy http://cut-the-rope.forumactif.org/t35-solis-i-m-on-fire
ANONYME
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 23 diamants

PROFESSION : Etudiant, vendeur de potion en contre-bande à temps partiel

INFLUENCE : 0

ARRIVEE : 10/04/2015

HIBOUX : 268






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier de sang mêlé

Re: balt - mais t'es pas là mais t'es où ? (terminée)

Ven 10 Avr - 22:31
Okay I love you
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Re: balt - mais t'es pas là mais t'es où ? (terminée)

Sam 11 Avr - 0:37
Les De Tuyobouché
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t75-solis-je-vends-les-slips-leopard-de-voldy http://cut-the-rope.forumactif.org/t35-solis-i-m-on-fire
ANONYME
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 23 diamants

PROFESSION : Etudiant, vendeur de potion en contre-bande à temps partiel

INFLUENCE : 0

ARRIVEE : 10/04/2015

HIBOUX : 268






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier de sang mêlé

Re: balt - mais t'es pas là mais t'es où ? (terminée)

Sam 11 Avr - 0:42
Les du Bouchetrous
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Re: balt - mais t'es pas là mais t'es où ? (terminée)

Sam 11 Avr - 18:34
Citation :
MAIS IL EST PRÊT À TOUT POUR LES FAVEURS DES HAUTS-PLACÉS.

Bienvenue au club mec ... T'inquiète, Jock il va t'emmener dans ses plans foireux pour grimper les échelons des mangemorts et t'en auras de A jusqu'à Z
Sinon je ne te remercie pas de m'avoir mise cette saleté de chanson dans la tête
Sur ce, bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARIONNETTE
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-trois ans.

INFLUENCE : 2

ARRIVEE : 10/04/2015

HIBOUX : 273






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier de sang mêlé

Re: balt - mais t'es pas là mais t'es où ? (terminée)

Sam 11 Avr - 19:00
merciiii.

(j'm'attendais à plus de non-remerciements pour la chanson mais bon )
ouais, j'ai vu qu'on pourrait faire quelque chose de nos persos.



STARING AT THE SUN.
il existe des horreurs dont on reste hanté. et des bonheurs qui nous marquent à jamais. ©.mad love & mlle a.
absente du 2 au 25 juillet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t75-solis-je-vends-les-slips-leopard-de-voldy http://cut-the-rope.forumactif.org/t35-solis-i-m-on-fire
ANONYME
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 23 diamants

PROFESSION : Etudiant, vendeur de potion en contre-bande à temps partiel

INFLUENCE : 0

ARRIVEE : 10/04/2015

HIBOUX : 268






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier de sang mêlé

Re: balt - mais t'es pas là mais t'es où ? (terminée)

Sam 11 Avr - 21:40
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARIONNETTE
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-trois ans.

INFLUENCE : 2

ARRIVEE : 10/04/2015

HIBOUX : 273






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier de sang mêlé

Re: balt - mais t'es pas là mais t'es où ? (terminée)

Sam 11 Avr - 21:45
celui-là, omg... je favorise !



STARING AT THE SUN.
il existe des horreurs dont on reste hanté. et des bonheurs qui nous marquent à jamais. ©.mad love & mlle a.
absente du 2 au 25 juillet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t75-solis-je-vends-les-slips-leopard-de-voldy http://cut-the-rope.forumactif.org/t35-solis-i-m-on-fire
ANONYME
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 23 diamants

PROFESSION : Etudiant, vendeur de potion en contre-bande à temps partiel

INFLUENCE : 0

ARRIVEE : 10/04/2015

HIBOUX : 268






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier de sang mêlé

Re: balt - mais t'es pas là mais t'es où ? (terminée)

Sam 11 Avr - 21:50
Trop
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Re: balt - mais t'es pas là mais t'es où ? (terminée)

Dim 12 Avr - 11:50
En plus il pleure devant les films d'amour ? Ça nous fait trop de points communs là J'ai dévoré ta fiche, je la trouve super bien écrite et très complète ! On y trouve tous les éléments demandés, et on comprend parfaitement sa façon d'être et de voir les choses. D'ailleurs il fait un peu de peine ce petit, t'as envie de lui faire des câlins C'est original, sa façon d'avoir peur pour les wizzgles et puis aussi le passage sur les mangemorts est aussi drôle que tragique J'ai vraiment hâte de voir Balt en jeu, même si je suis déçue de ne pas l'avoir dans mon cours

Tu es donc validée ! Je t'invite à aller recenser ton avatar ici ainsi que ton métier ici. J'espère que tu te plairas bien sur le forum, et si jamais tu as besoin de quoi que ce soit ma boîte à MP est ouverte    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t87-lux-the-robot-unicorn http://cut-the-rope.forumactif.org/t29-lux-et-toi-t-aimes-les-li
JOKER
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ans

PROFESSION : doctorante & pianiste

INFLUENCE : 26

ARRIVEE : 01/02/2015

HIBOUX : 1904






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : moldu

Re: balt - mais t'es pas là mais t'es où ? (terminée)

Dim 12 Avr - 22:06
Citation :
D'ailleurs, en parlant de l'élu... lorsque le jeune homme le croisa pour la première fois, il eut bien du mal à ne pas rire. Accompagné d'un gosse, d'une chouette empaillée, il avait l'air las et fatigué.


J'ai adoré ta fiche, mon petit Baltimore. Ton personnage est vraiment extra, et puis j'adore le coup du baby-sitting qui tourne mal. C'est une idée tellement "normale" et en même temps originale par sa banalité, c'est tout-à-fait Cut-The-Ropien Ça claque à mort, je te le dis



Si ça fait si mal de se séparer, c'est parce que nos âmes sont liées. Peut-être qu'elles l'ont toujours été et le seront toujours. Peut-être que nous avons vécu mille vies avant celle-ci et que dans chacune d'elles nous nous sommes trouvés. Et peut-être que chaque fois nous avons été séparés pour les mêmes raisons. Ça veut dire que cet adieu est à la fois un adieu pour les dix mille ans passés et un prélude à ce qui va venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MARIONNETTE
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-trois ans.

INFLUENCE : 2

ARRIVEE : 10/04/2015

HIBOUX : 273






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier de sang mêlé

Re: balt - mais t'es pas là mais t'es où ? (terminée)

Dim 12 Avr - 22:44
Merci Lux.

J'ai réalisé que j'avais pas une écriture très drôle. Mais j'ai tout misé sur les idées, tant mieux si ça t'a plu !



STARING AT THE SUN.
il existe des horreurs dont on reste hanté. et des bonheurs qui nous marquent à jamais. ©.mad love & mlle a.
absente du 2 au 25 juillet.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

Re: balt - mais t'es pas là mais t'es où ? (terminée)

Revenir en haut Aller en bas
 

balt - mais t'es pas là mais t'es où ? (terminée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» balt - mais t'es pas là mais t'es où ? (terminée)
» Je perds, mais pas que du poids ... (régime et dérèglements... féminins)
» des pâtes, des pâtes, oui mais...
» « Le succès n’est pas un but, mais un moyen de viser plus haut. »
» acheter palette 28 et 10 sur ebay,mais quel vendeur?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: GESTION :: Rejoindre l'aventure :: Les sorciers de Londres
-