Poster un nouveau sujet   
Sleep Sound ► Balthazar
Répondre au sujet
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t332-blue-et-je-compterai-les-moutons#4802 http://cut-the-rope.forumactif.org/t317-blue-today-is-the-first-
REFRACTAIRE
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 22 ans

PROFESSION : Employée de vente et d'accueil au cinéma d'Art & D'essais de Londres. Et étudiante en Lettres modernes.

INFLUENCE : 0

ARRIVEE : 19/05/2015

HIBOUX : 163






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : moldu

Sleep Sound ► Balthazar

Mer 27 Mai - 3:53

   
Balthazar & Blue
What we have here is a dreamer. Someone completely out of touch with reality.

   
« Oh bouffonne ! Ce soir, j'ai invité des potes à moi. Et comme je suis un mec sympa, j'ai tout acheté pour l'apéro. Alors invites tes copines, surtout la rouquine au joli cul hein ! » Il avait ouvert la porte de la chambre de sa sœur sans aucune gêne, étant persuadé qu'elle serait en train de s'ennuyer si profondément qu'elle ne ferait aucun mouvement, aucune activité pour sortir de cette profonde léthargie. Et puis quand bien même, elle serait occupée à travailler ou à regarder un film, il s'en fichait royalement. -A la rigueur, le seul malaise qu'il aurait pu éprouver, c'était qu'elle soit en train de s'adonner à des plaisirs solitaires. Mais connaissant sa sœur, il savait que sa pudeur l'aurait invitée à plus de prudence.- Blue, de toute façon, était en effet allongée sur son lit, les bras le long du corps, le regard perdu sur le plafond. Elle avait visiblement passé la journée en pyjama et sa chambre ressemblait à une reconstitution de la Guerre des Tranchées. Il fronça les sourcils, et s'avança dans ce no man's land avec précaution. Il attrapa au passage les cigarettes qui traînaient sur la table de nuit et s'écroula aux côtés de sa cadette, qui n'effectua ni son ni mouvement. Il la contempla quelques secondes, avant de soupirer et de s'allumer une blonde. Fixant le mur, il se demanda ce qui pouvait bien être si intéressant dans cette étrange pratique.

« Tu as rien branlé de ta journée ? Enfin, tu me connais, je m'en tamponne. Mais va te laver, tu pues la mort meuf. Fous toi une belle tenue et ranges ta chambre. On dirait que j'vis avec une SDF là. » Il s'attendait à ce que cet excès de provocation amène sa sœur à réagir, mais celle-ci était purement stoïque. En réalité, elle n'avait aucune envie de communiquer. Elle se préférait à rester ainsi, les yeux rivés sur le plafond Et avec un peu de chance, elle pourrait littéralement mourir d'ennui. Mais pour cela, il ne fallait pas que son frère vienne troubler la fin de sa vie. L'avantage de crever, c'est qu'on le fait seul. Et le pire, c'est qu'il osait parler. Elle ferma les yeux, lassée de ce dérangement inopportun et saisit la cigarette que fumait son aîné. « J't'emmerde gros con. » Sa voix était enrouée tant elle n'avait pas fonctionné de la journée. « Rends la clope connasse » Elle tira allégrement sur celle-ci, ce qui ne fit qu'irriter son frère. « Tu peux te toucher la nouille mec. Files moi mon tel que je les prévienne. » Il se releva précipitamment, empoigna le téléphone et lui lança en pleine figure. Elle se décala rapidement l'évitant de justesse. « Cadeau grognasse. »

Blue enleva négligemment son pyjama et le balança à travers la salle de bain. Elle était éreintée par ce rangement intensif et efficace qu'elle avait effectué dans sa chambre. Et elle se serait bien passée de cette énième soirée. En réalité, elle était parfois fatiguée que son appartement soit le rendez-vous de toutes les beuveries possibles et inimaginables. Leur colocation était presque devenue une légende tant elle avait vu d’événements mémorables. Mais non, aujourd'hui, elle aurait préféré dormir. Posant son regard sur son reflet dans le miroir, elle inspecta sa poitrine et se demanda si la vie allait lui remettre le même cancer que sa mère. Si elle aussi, elle serait habillée de disgracieuses cicatrices...si elle aussi, elle serait amenée à combattre cette maladie. « Si les sorciers existent vraiment, ils pourraient avoir la décence d'inventer des remèdes contre ça. Mais voilà, ils n'existent pas ces gros cons. » Elle avait chuchoté cela sur un ton véhément, presque poignant. Et finalement, elle s'était tournée vers les dieux inconnus dont elle érigeait des temples imaginaires et s'était mise à prier pour ne pas subir le même enfer que sa mère. Elle n'aurait jamais son courage ni sa force. Et contrairement à la croyance populaire, aucun sorcier ni sortilège ne viendrait sauver ses seins.

Affublée d'un jean qui épousait allégrement ses formes, elle s'était revêtue d'un ample tee-shirt noir qui tombait sur son épaule droite, redéfinissant le creux de son cou et laissant apparaître une constellation de grains de beauté. L'on distinguait la dentelle, sous les vêtements qui se voulaient protecteurs face à la nudité, et cette simple offrande laissait l'esprit le plus imaginatif partir dans des lieux qui n'étaient que l'apanage du plaisir. Des mèches bouclées s'échappaient de son chignon débraillé et venaient s'échouer sur son dos dévoilé. Ses lèvres étaient rouges et pulpeuses, tandis que ses yeux laissaient briller l'éclat de son regard. Contemplative actrice de cette comédie humaine, elle restait prostrée dans une attitude froide et distante, la cigarette venant se poser au coin de sa bouche, remplissant ses poumons d'un poison aussi délectable que tueur. Et tandis que les gens s'animaient autour d'elle, elle figeait ses yeux sur les lumières bleuâtres et rougeâtres qui se mêlaient dans une danse frénétique et hypnotique sur le plafond. Elle n'avait pas envie de s'amuser, ni même de paraître intéressée. Si bien que malgré la présence de ses amies et de ceux de son frère, elle ne se mêlait pas véritablement aux festivités. Mais soudain, la sonnerie retentit et elle sortit de sa somnolence. Encore des gens...il serait difficile de se coucher à une heure acceptable.

Lui. Quand elle l'aperçut, elle se demanda simplement où son frère avait pu dénicher un garçon qui ne semblait pas ravagé par la drogue ni l'alcool. Puis, discrètement, elle s'approcha de son aîné et l'interrogea sur l'identité du jeune homme. « T'as invité un petit mec propre sur lui pour inspirer tes pouilleux de potes ? » Il sourit, amusé par la verve envenimée de sa sœur. « Mon cadeau français chérie ! En échange, ce soir, je me tape la rouquine. Tu choisis vraiment bien tes copines. » Un froncement de sourcils et elle se remémora la rencontre fortuite qu'il avait fait avec un français dernièrement. C'était donc lui ? Elle l'analysa quelques secondes, sans pour autant définir un avis précis sur lui. Alors poussée par la curiosité dans savoir plus, elle partit l'aborder. « Salut. Alors c'est toi le fameux français ? » Si elle sentit que sa voix manquait d'entrain et d'envie de le connaître, elle rajouta un sourire afin de se faire pardonner de l'ennui dont elle semblait témoigner. Son frère entama les présentations, comme s'il était pris d'un devoir immanquable. « Alors, alors ! Je te présente Balthazar, le français donc. Et Balthazar, je te présente Blue, ma sœur. Allez je vous laisse papoter ! » Il s'éloigna, satisfait du travail accompli. Blue soupira, lassée. « Mon frère est vraiment un étrange personnage. Du coup, ravie de te rencontrer Balthazar. Tu veux un truc à boire ? Une cigarette ?» Un dernier sourire, tandis que ses yeux le fuyaient légèrement, gênée...et cela sans savoir exactement pourquoi.


   
copyright crackle bones



     
     
    Maintenant, les feuilles des arbres étaient grandes et les maisons quittaient leur teinte pâle pour se nuancer d'un vert effacé avant d'acquérir le beige doux de l'été. Le pavé devenait élastique et souple sous les pas et l'air sentait la framboise. Il faisait encore frais mais on devinait le beau temps derrière les fenêtres aux vitres bleuâtres. -L'écume des Jours-
Revenir en haut Aller en bas
 

Sleep Sound ► Balthazar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pépin et Balthazar
» Angel Sound, ou doppler foetal
» Sommiers éléctriques
» Lequel choisir ?
» GRACE → safe and sound

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LONDRES :: La ville moldue
-