Poster un nouveau sujet   
Oh god, je peux tout faire..enfin presque [With Aloha]
Répondre au sujet
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t232-funny-linkyy-phoebe http://cut-the-rope.forumactif.org/t210-phoebe-comment-ca-on-me-
MARIONNETTE
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 22 ans

PROFESSION : Uni-uni-versité! Et accessoirement souffre douleur des mangemorts

INFLUENCE : 7

ARRIVEE : 27/04/2015

HIBOUX : 276






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier de sang pur

Oh god, je peux tout faire..enfin presque [With Aloha]

Sam 2 Mai - 22:12

Oh god, je peux tout faire..enfin presque.

Aloha & Phoebe

C'était une journée assez calme aujourd'hui. Enfin dans le sens calme, je dis calme pour moi, parce que dans ce monde sorcier/moldu c'est à vrai dire un véritable bordel. Les wizggles tentent tant bien que mal de maîtriser leurs pouvoirs - et pour tout dire ils les maîtrisent mieux que moi, bien que je sois loin d'être une référence étant donné ma capacité à lancer correctement mes sorts - , les mangemorts comme d'habitude mettent sans dessus-dessous la ville et les moldus essaient de tout comprendre, parce que faut l'dire, ils sont à la ramasse les petits! Donc je disais, en effet, que c'était une journée vraiment calme pour moi, pas de vieille sorcière aux doigts velus qui m'ordonne de faire sa lessive, pas de diabolique cerbère qui m'oblige à passer le balai et à récurer le sol avec une brosse à dent pour, je cite "voir son propre reflet". Je me sentais l'espace d'une journée vraiment libre et j'en profitais pour visiter pour la énième fois Londres que je connaissais comme ma poche. Normal, j'y suis depuis..depuis..ma naissance, alors dire que je la visite est un peu un paradoxe vu que j'en connais les moindres recoins voyez c'que je veux dire? En fait pour être honnête je m'ennuyais comme pas possible, je m'ennuyais encore plus que quand il pleuvait, je m'ennuyais encore plus que pendant un cours de soins pour les créatures magiques, et surtout je m'ennuyais encore plus que.. Non, là j'ai pas d'exemple, je suis au bout de mes idées.

Je naviguais entre les différents quartiers en  traînant ma peau – ou plutôt ma graisse – les bras ballants avec une mine plus que fatiguée. Vraiment on ne me croit jamais (bon ça j'ai un peu l'habitude à vrai dire, mais ça m'excède que personne n'ai absolument une once de croyance en moi, c'est vrai quoi!) mais être le larbin ou plutôt la larbine (ce mot n'existe absolument pas mais il fallait que je le mette au féminin, au nom de ma petite personne) de ces fripouilles de mangemorts était plus que fatigant ! Je suis un humain, enfin techniquement une sorcière alors je devrais avoir un peu plus de force que les moldus, mais je me suis fait une véritable idée, je fais partie de ces gens faibles et dénués de toutes formes de forces existantes dans le monde. Ah si, ma seule force est peut-être dans le fait que je sois une nécromancienne. J'avoue que c'est un don très très rare qui doit sûrement résulter de ma grande solitude durant mon enfance. Les morts étaient et sont bien plus sociables que les vivants. Bon ils puent, ils parlent pas trop, ils marchent pas très vite, ils ont pas une super vision, pas une super tête, pas un super corps, mais sinon à part ces quelques détails ils sont vraiment cools. A vrai dire, s'ils sont tout ça c'est que ahem, ma magie n'est pas la puissante du monde, loin de là. Même après des années je n'arrive à ramener un mort que durant quelques heures (pour ceux dont j'ai une certaine affinité comme Jodie) ou alors quelques minutes. Rien de bien transcendant, mais c'est toujours assez perturbant de voir un mort, revenir l'espace de quelques temps à la vie. J'étais toute seule quand une idée me tomba sur la tête (pour être honnête cette idée m'est arrivée parce que je pensais aux morts, et dans mes morts je pensais du coup à ma meilleure amie Jodie). Je me retirai dans une petite ruelle calme pour me concentrer et faire revenir Jodie. Quand celle-ci apparu après une bonne dizaine de minutes, elle s'assit directement à mes côtés. Je pris mon sac et y retirai un petit stock de chocogrenouilles. Ouais, je susi une gourmande, je n'avais absolument pas faim mais j'avais envie de m'empiffrer de chocogrenouilles. Comme d'habitude en même temps, on ne change pas une personne, et encore moins quand une histoire de chocogrenouilles est en jeu. Jodie plongea sa main dans mon stock pour elle aussi manger les sucreries. Je l'avais vraiment contaminée, moi et mon obsession pour ces friandises. Mais je pensais à elle, et le fait de se goinfrer de chocolat alors que ses organes et notamment son estomac sont en miettes, n'était peut-être pas la meilleure idée du monde entier. Je la mis d'ailleurs en garde.


Arrête de manger mes chocogrenouilles, c'est pas vraiment conseillé pour les morts-vivants.


Argnpouifre, gnégobilus!


« Interdit de protester ! J'ai toujours raison et tu le sais, allez donne moi ça.»



Je lui pris les quelques friandises qu'elle avait dans la main en lui souriant. Je pensais avant tout à son bien tiens !

« Ogné.. »


Elle fit la moue l'espace de quelques instants avant de ricaner dans le bruit de la ville. Nous profitions des quelques rayons de soleil pour se réchauffer et profiter de cette journée bien tranquille.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t188-can-i-borrow-a-kiss-i-promise-i-ll-give-it-back-aloha http://cut-the-rope.forumactif.org/t181-life-is-short-smile-whil
REFRACTAIRE
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : vingt ans

PROFESSION : formation en tant que socio-esthéticienne.

INFLUENCE : 14

ARRIVEE : 25/04/2015

HIBOUX : 185






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : moldu

Re: Oh god, je peux tout faire..enfin presque [With Aloha]

Jeu 7 Mai - 20:14





so you are god ?
holy shit, can I have a picture ?


Un ronchonnement s'extirpa d'une gorge inconnu venant perturber mon rêve animé de canards boiteux anéantis par des rouleaux de chocolats se déployant tels des tempêtes sur leurs affreux becs extirpant des sonorités aussi désagréables que la chasse d'eau des toilettes de la maison de mon arrière-grand-mère, si mes souvenirs sont exacts. Je sentis une main venir caresser ma jambe droite, elle-même emmêlée autour d'un genou velu, pourtant si doux. Un ronflement retenti  une nouvelle fois, exterminant le dernier survivant canard. Mon rire diabolique se développa dans mon esprit, coupé une nouvelle fois par un affreux gémissement que je ne pensais alors pas possible. J'ouvris subitement les yeux, aux aguets, me dressent tel un chat sur mes pattes, en position d'auto-défense façon ninja. (merci aux naruto qui m'ont instruit cet art que je maîtrise sur le bout des doigts niark) C'est alors que je le vois.
Lui.
Ce gros lard des temps anciens bavant sur mon oreiller valant une petite fortune (au moins dix euros chez casto'), les jambes grands ouvertes dévoilant un slip léopard à trou, un torse aussi velu que celui de tarzan (le seul personnage Disney qui soit parvenir à me faire peur... tous ces poils sur une même personne !), un crâne délavé étincelant comme le parquet de mon ancienne maison lorsque ma mère passait la serpillière (autant dire qu'on ne rigolait pas avec elle). Sans oublier son visage de boxeur couvert d'une substance que je ne serais définir. Non... Non ! Dieu, dites moi que je n'ai pas fait ce que vous pensez et ce que je pense avoir fait avec cette immonde créature ! Cela est sta-tis-ti-que-ment impossible. De un,  que je sois sous l'emprise de la vodka mélangée à de la drogue fraîchement déniché, je ne pourrais jamais embrasser cet homme. Il doit bien avoir... dans les cinquante balais ! Et encore, je pense que je lui ai supprimée quelques années, dans toute ma bonté. Sous le choc, je ne peux que le regarder avec des yeux béats, ressemblant plus ou moins à une poule sur le point de pondre un délicieux œuf à la coque. Les cheveux en pétard, de la bave coulant sur ma lèvre inférieur, en soutif et petite culotte. Quel spectacle, il ferait un carton ! Reprenant mes esprits, je m'agitais dans tous les sens, à la recherche d'une preuve qui prouverait que nous sommes passés à l'acte. Rien. Pas l'ombre d'un préservatif. Je me ruais tout de même dans la poubelle, sait-on jamais qu'il soit plus maniaque que son apparence le laisse penser. Et là, ô misère, rien de rien. Non, non, je ne pouvais pas en plus de cela avoir couru le risque de tomber enceinte de cet ivrogne poilu jusqu'aux profondeurs de ses narines ! Imaginez, mon pauvre petit bébé, forcé à avoir des poils à en revendre, ronflant comme un ours en hibernation et à l'apparence aussi hideuse qu'un crapaud écrasé sur le bord d'une route, en pleine décomposition ! Même avec mes gênes, celles du dit père prendraient le dessus sans nul doute. La mocheté triomphe toujours de la beauté. Un philosophe très connu l'a un jour déclaré dans toute sa sagesse (en fait je viens de l'inventer, pour faire comme les hommes politiques qui vous sortent des citations de bouquins avoisinant les dix mille pages). Complètement affolé, je m'emparais d'un verre d'eau fraîche, prête à le faire parler. J'en étais au dernier recours. Si mes inquiétudes s'avéraient être fondés, je serais forcé de le tuer. Personne ne devait savoir que j'avais couché avec un vieillard et que je risquais d'avoir son bébé ! Tiens, je le ferais adopter lui, pas question de m’encombrer d'un geignard putride dépourvu d'intelligence  me quémandent de lui acheter un canard en plastique. Non non, jamais de la vie ! Je lui jetais le verre précipitamment. Suite à ce geste complètement déraisonnable, ce dernier manqua de sauter au plafond.  
" Eh, mais c'est que tu es complètement taré toi ! "
Je ne perdis pas mon sang froid, laissant mon visage s'empourprer du teint je vais t'étrangler avec tes lacets si tu ne me réponds pas dans la seconde.
" Dis moi juste pourquoi tu es ici ! Répond simplement."
Il éclata de rire. Vous savez ce rire immonde laissant entrevoir des dents jaunis par le temps.
" Tu étais bien plus amicale hier ! Eh eh, il pleuvait alors tu m'as proposé de monter chez toi pour dormir cette nuit. Je suis à la rue poupette."
Oh mon dieu, soulagement absolu.
" Moh, tu croyais quand même pas que l'on avait fait "ça" ensemble ! Je les choisis plus jeunes niark !"
Quel immonde être ! Le faisant déguerpir à coup de pied dans son derrière, je poussais le plus intense des soupirs lorsqu'il eut enfin quitté ma vie. La vodka avait clairement de mauvais effets sur moi, je devenais apparemment aveugle et bien trop généreuse. Mais, peu importe, je n'aurais pas plus être rassuré ! Je n'allais pas tomber enceinte d'un gamin issu du film Comment j'ai mangé mon père. Pour fêter ça, un petit verre de vodka s'imposait. Sortant de mon appart' à l'allure de déchetterie municipale, je gambadais dans les rues de Londres, tout sourire. Ah que la vie était belle quand on ne faisait pas "ça" avec un SDF ! Je n'aurais jamais imaginé que cette journée aurait pu être plus belle encore ! Au coin d'une ruelle, j'entrevis cette fille. Cette fille parlant seule. Je ne la pensa pas une seule seconde schizophrène. Non, elle était bien plus ! Je la savais sorcière, elle dégustait des chocogrenouilles, je venais de reconnaître l'emballage. Mais plus que ça encore, elle semblait éclairée par un certain génie qui la caractérisait comme unique. Cette fille allait littéralement changer le monde. D'autant que je l'entendis prononcer le mot "morts-vivants"... Nom d'un hamster des campagnes, cette fille pouvait parler aux morts ! J'en étais certaine. M'avançant vers elle, je m'exclamais, les yeux étincelants, fasciné par cette réincarnation de dieu.

" Tu sais parler aux morts ! Mais c'est gé-ant ça ! Dis dis, tu penses que tu pourrais parler à quelqu'un en particulier si je te le demandais ?"



made by pandora.






« look, an unicorn ! »
Friends are like potatos. When you eat them, they die. © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cut-the-rope.forumactif.org/t232-funny-linkyy-phoebe http://cut-the-rope.forumactif.org/t210-phoebe-comment-ca-on-me-
MARIONNETTE
avatar
ÂGE DU PERSONNAGE : 22 ans

PROFESSION : Uni-uni-versité! Et accessoirement souffre douleur des mangemorts

INFLUENCE : 7

ARRIVEE : 27/04/2015

HIBOUX : 276






Feuille de personnage
ANECDOTES SUR MA PERSONNE :
MON AVIS SUR LA SITUATION :
ORIGINE : sorcier de sang pur

Re: Oh god, je peux tout faire..enfin presque [With Aloha]

Mer 20 Mai - 15:30

Oh god, je peux tout faire..enfin presque.

Aloha & Phoebe

Comme à mon habitude, je ne lâchais jamais mon paquet de chocogrenouilles, quitte à ce que mon ventre devienne un ballon de baudruche prêt à exploser. Non, avec le temps, je n'avais toujours pas appris ce que voulait dire la modération. En même temps, quand vous avez un machin que vous kiffez grave (mais grave, grave, grave, quoi), comment on peut s'arrêter? Non, je dis, NON! C'est simplement impossible de s'arrêter. Vous voyez c'est mon précieux (faut imaginer ça avec la voix du gnome dans le film moldu poru plus de crédibilité, dans ma tête j'ai la voix, mais est-ce que dans la votre vous l'avez? Et bah non, du coup "mon précieux" passe inaperçu alors que ce n'est pas ce que je souhaitais. Aaah, faut tout vous dire hein!). Ok, c'est peut-être juste moi qui ne sais pas m'arrêter qui sait. Enfin qui sait, personne ne saura vraiment si ce n'est moi, c'est mon corps après tout non mais! Tout ça pour dire que j'avais encore mon précieux paquet en poche de mes favorites friandises quand Jodie en face de moi disparu. Pour une fois, rien a foutre, j'étais bien trop occupée à manger, puis je savais que je pourrai la faire revenir d'ici quelques heures. Je vous arrête tout de suite, on se détend le bambou! Je ne suis pas ignoble, c'est juste que rien ni personne ne peut rivaliser avec les chocogrenouilles. Voilà, je voulais juste préciser un peu le contexte. Ceci étant, j'étais assise toute seule, par terre dans une ruelle. Jodie ne pouvait même plus m'accompagner. Tu m'diras, j'ai l'habitude d'être seule. Sérieux, moi je ne comprends pas les gens qui n'aiment pas être seuls, c'est calme, c'est cool, tranquille, le top. "Ah Febs, t'es trop drôle!" me dis-je. c'est nul d'être seul, tu fais rien, tu t'fais chier. Et c'était le cas maintenant. Terrassée par la fatigue, je me mis en position feotus par terre, toujours en m'empiffrant. C'est vrai qu'à ce moment là, après réflexion, on aurait pu me jeter des pièces tellement je faisais pitié, mais faut avoir pitié de moi quand même, j'avais la flemme de me tenir assise. La flemme me perdra j'en suis sûre. Je fermais les yeux..non Phoebe, ne t'endors pas..non..  

Tu sais parler aux morts ! Mais c'est gé-ant ça ! Dis dis, tu penses que tu pourrais parler à quelqu'un en particulier si je te le demandais ?!



En entendant cette voix plus qu'enthousiaste, je me réveillai en sursaut et comme ma malchance habituelle, me cognai contre je ne sais quoi qui traînait dans la ruelle. D'un oeil maléfique et démoniaque je parcourais de l'oeil les objets susceptibles de m'avoir touché. Les objets détectés : une canette lancée il y a très peu de temps et une poubelle. En fait, vous savez quoi, je ne préfère pas savoir ce qui m'a cogné. Devant moi, une blonde, sourire aux lèvres, me fixant. J'ai peur.
A ce moment là, quatre choses me choquaient. La première : que je me sois prise à mon avis une canette sur la tête. Genre combien de chance pour que ça arrive? Une sur des milliards à mon avis tss! La deuxième : qu'on me parle. Oui c'était fort étrange puisque la plupart du temps quand on me parle c'est pour me demander un truc, se moquer de moi ou me lancer un sort. Clairement c'était déjà pas normale. La deuxième chose qui me dit bondir de mon semi sommeil c'était le fait que cette fille vienne me parler sans prendre peur. A ce qui parait faut pas approcher les mangemorts, mais elle, elle était venue. Bien Phoebe, tu vas peut-être te faire une amie. La troisième chose qui me fit me demander si je rêvais (et si c'était le cas, pas cool du tout) c'était qu'elle ne m'avait pas pris pour une déglingos du ciboulos à parler toute seule. D'habitude les moldus, cette bande d'aveugles ne voient strictement rien. Mais quand je dis rien, c'est rien. Et dans le rien, y sont compris les morts-vivants, donc logiquement Jodie. Après ces quelques émotions, je finis par analyser sa question en plissant les yeux. C'est-à-dire que techniquement, j'aurais pu pouvoir parler à quelqu'un, genre n'importe qui si j'avais un semblant de talent en magie. La dernière fois que j'avais essayé de faire revenir un truc mort, il s'est pas montré très cordial, dooooonc, là, je séchais. J'étais d'un niveau de nullité certain. S'il y avait eu une échelle de personnes les plus nulles du monde (genre un top looser) j'aurais été première. Sauf que bon, elle me regardait encore et je ne savais pas du tout quoi faire, genre c'est super flippant. Pour une fois, je pourrai peut-être enjoliver les choses, lui faire croire que je sais le faire alors que non. Ouais! C'est un bon plan ça! Pour une fois je passerais pas pour une looseuse, mais pour une winner. Je vire de côté! Je fais partie des gagnants! Hip hip hip, hourra! Je me levai pour lui faire face et croisai les bras avant de lever mes lunettes de soleil (pour me donner un style, comme dans les vieux films!). Et je pris une voix cool en plus.

Mmh, c'est que tu vois ça risque d'être compliqué, les conditions météorologiques sont pas gégé, mon organisme interne/externe est un peu fatigué, mais j'ai la baguette qui démange, alors pour toi j'vais essayer!



C'était du pipot. J'avais sorti tout l'orchestre, la trompette, l'accordéon, la flûte, le piano, tout. J'étais incapable de faire quoi que ce soit, mais je pouvais tout de même tenter. Puis bon, elle avait l'air plutôt sympa, alors si je n'y arrivais pas ça passerait sûrement bien. Enfin, j'espère.

DEV NERD GIRL




- J'ai pas compris, keski l'arrive dans ma vie -
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

Re: Oh god, je peux tout faire..enfin presque [With Aloha]

Revenir en haut Aller en bas
 

Oh god, je peux tout faire..enfin presque [With Aloha]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Oh god, je peux tout faire..enfin presque [With Aloha]
» Mais tu peux pas faire attention ?!
» un jour comme les autres apres tout...
» Il marche !!! (enfin presque !)
» Je profite pour faire un peu de pub ^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LONDRES :: La ville sorcière
-